Quel filtre polarisant choisir ?

Le filtre polarisant fait partie des 4 filtres indispensables que tout photographe devrait toujours avoir dans son sac photo. En effet, malgré les innombrables possibilités offertes par les logiciels de retouche, les filtres polarisants présentent encore de nombreux avantages en permettant notamment de réaliser des effets impossibles à reproduire en post production. Il existe cependant de nombreux modèles de filtres, si bien qu’il n’est pas toujours facile de savoir quel filtre polarisant choisir. Faut-il choisir un filtre polarisant circulaire ou linéaire ? Quelle marque de filtre polarisant choisir ? Comment choisir son filtre polarisant en fonction de votre objectif ? Dans ce guide, nous allons comparer les différents types de filtres polarisants disponibles, en étudiant les avantages et les inconvénients de chacun d’entre eux. Vous pourrez ainsi facilement identifier quel filtre polarisant choisir en fonction de votre budget, de vos objectifs et de vos besoins. 

Qu’est-ce qu’un filtre polarisant ? 

Il existe deux types de filtres polarisants : les filtres polarisants circulaires et les filtres polarisants linéaires. Ils viennent tous les deux se positionner devant la lentille frontale de l’objectif afin de modifier la lumière captée par l’appareil. Le principe de fonctionnement de ces filtres est quelque peu différent (nous verrons ces différences dans la suite de ce guide pour choisir un filtre polarisant), mais les résultats sont les mêmes. Voici les deux principaux effets apportés par les filtres polarisants. 

Supprimer les reflets :

En modifiant la polarité de la lumière, un filtre polarisant va permettre de grandement atténuer ou de totalement supprimer les reflets de lumière sur différentes surfaces. Vous pouvez par exemple l’utiliser pour prendre une photo à travers une vitre sans que de nombreux reflets viennent gâcher le cliché. Un filtre polarisant peut également être utilisé en photo d’architecture pour supprimer les reflets sur les bâtiments ou en photo automobile pour supprimer les reflets sur les carrosseries. Les propriétés anti-reflet des filtres polarisants sont également très utiles pour les photographes de paysage pour supprimer les reflets à la surface de l’eau. Cela s’avère fortement utile pour capturer la clarté d’une eau tropicale ou pour photographier des poissons. 

quel filtre polarisant choisir
La photo de gauche est réalisée sans filtre polarisant, tandis que la photo de droite bénéficie d’un filtre polarisant Hoya.

Renforcer les couleurs : 

Le deuxième effet majeur d’un filtre polarisant est de renforcer les couleurs. Les feuilles des arbres apparaissent ainsi plus vives. Le ciel est également fortement renforcé, pouvant ainsi passer d’un bleu pâle à un bleu vibrant et profond. 

quel filtre polarisant choisir
Un filtre polarisant est idéal pour renforcer les couleurs d’une image.

Les différents filtres polarisants 

Comme pour tous les autres filtres photo, les filtres polarisants existent sous deux formes : circulaires et en plaque. Alors quel filtre polarisant choisir ? Voici les avantages et les inconvénients de ces deux catégories :

Les filtres polarisants circulaires :

Les filtres polarisants circulaires sont les modèles les plus répandus, notamment parce qu’ils sont les plus efficaces et les plus simples à utiliser. Ces filtres viennent en effet simplement se visser sur la lentille frontale de l’objectif, ce qui permet une installation et un retrait rapide. Les filtres polarisants circulaires sont constitués de deux plaques de verre, maintenus par deux bagues empilées les unes sur les autres. La bague inférieure vient se visser sur l’objectif, tandis que la seconde peut être pivotée afin d’ajuster l’intensité des effets. Pour utiliser un filtre polarisant circulaire, il est cependant nécessaire que son diamètre soit strictement identique à celui de votre objectif afin de pouvoir correctement le visser. Cela ne pose pas de problème si toutes vos optiques sont identiques, mais si vous utilisez de nombreux objectifs de diamètres différents, il faudra choisir plusieurs filtres polarisants circulaires, ce qui peut s’avérer très onéreux. Dans ce cas, une solution astucieuse consiste à utiliser des bagues de progression pour adapter un filtre de grand diamètre sur de plus petits objectifs. Vous aurez ainsi uniquement besoin de choisir un filtre polarisant circulaire correspondant au diamètre de votre plus gros objectif, puis d’acheter un jeu de bagues de progression pour vos autres objectifs. 

quel filtre polarisant choisir
Le filtre polarisant Hoya Pro1D est disponible pour des diamètres de 37 à 82 mm.

Attention ! L’utilisation de bagues de progression s’avère très efficace dans la grande majorité des cas, mais devient plus délicate lorsque la différence de diamètre entre votre plus petit et votre plus grand objectif est trop importante. Il sera dans ce cas souvent nécessaire d’associer plusieurs bagues, ce qui peut engendrer un fort vignettage avec des objectifs grand angle. 

Les filtres polarisants en plaque 

Les filtres polarisants en plaque adoptent une forme carrée ou rectangulaire. Ils sont conçus pour venir s’insérer dans un porte-filtre universel compatible avec tous les diamètres d’objectifs. Ces filtres présentent donc l’avantage d’être compatibles avec toutes vos optiques. Les filtres en plaques sont en revanche linéaires. Cela signifie qu’il ne sera pas possible d’ajuster l’intensité des effets, comme cela est réalisable avec un filtre polarisant circulaire. La linéarité des filtres polarisants en plaque présente également l’inconvénient de perturber le système de mise au point automatique des appareils photo reflex. En effet, les capteurs autofocus ne fonctionnent pas correctement avec un filtre polarisant linéaire, car les systèmes utilisés pour séparer la lumière afin de faire la mise au point et la mesure dépendent de la polarisation. La lumière polarisée linéairement peut aussi réduire ou totalement supprimer l’effet du filtre passe-bas des capteurs numériques. Il est donc préférable de choisir un filtre polarisant circulaire plutôt que linéaire si vous souhaitez conserver la mise au point automatique de votre appareil photo. 

quel filtre polarisant choisir
Un filtre circulaire non linéaire permet de conserver l’autofocus d’un appareil photo reflex numérique.

Attention ! Quelques rares filtres circulaires comme le Hoya Y1POLO disposent d’une conception linéaire. Pensez donc à minutieusement étudier les caractéristiques du filtre avant de passer à l’achat. Si vous avez le filtre en les mains, vous pouvez facilement différencier les modèles circulaires et linéaires. En effet, avec les filtres polarisants linéaires, l’effet de polarisation est présent, quel que soit le côté du filtre à partir duquel vous observez. Avec les filtres non linéaires, l’effet est uniquement visible depuis un seul côté du filtre. 

Quel filtre polarisant choisir pour un objectif grand angle ? 

Avec un objectif standard, il est possible d’utiliser tout type de filtre polarisant, et même d’empiler de multiples bagues d’adaptation sans que cela ait le moindre impacte sur les images. Il en est cependant tout autrement dans le cas d’un objectif grand angle ou ultra grand angle. En effet, plus la focale est large, plus les bords du filtre risquent d’être visibles sur la photo et de créer du vignettage. Ce vignetage est d’autant plus important si vous utilisez une grande ouverture. Alors quel filtre polarisant choisir pour éviter tout risque de vignettage sur un objectif grand angle ? Il faut savoir qu’il existe trois types de filtres polarisants : les filtres normaux, les filtres Slim et les filtres Ultra Slim. Comme le nom le laisse suggérer, les filtres Slim sont tout simplement plus fins que les filtres normaux. Ainsi, en dessous d’une focale de 24 mm sur un capteur plein format, il est fortement recommandé de choisir un filtre polarisant slim. Si vous souhaitez empiler deux filtres, comme un filtre polarisant + un filtre ND, privilégiez alors des filtres Ultra Slim pour éviter tout risque de vignetage. 

quel filtre polarisant choisir
Le filtre polarisant Hoya Cir-PL Slim est idéal pour éviter le vignettage sur un objectif grand angle.

Quel filtre polarisant choisir ? 

Vous avez désormais pu identifier les caractéristiques que devra posséder votre futur filtre polarisant. Pour rappel, si vous utilisez un reflex numérique et que vous souhaitez conserver l’autofocus, il est nécessaire de faire attention à ne pas choisir un filtre polarisant linéaire. Ensuite, le choix du modèle de filtre dépendra de votre objectif. En effet, si vous utilisez un objectif grand angle, il sera nécessaire de choisir un filtre polarisant Slim ou Ultra Slim. Malgré toutes ces indications, il peut être encore délicat de savoir quel filtre polarisant choisir parmi tous les modèles et toutes les marques disponibles sur le marché. Il est de plus nécessaire de faire très attention à choisir un filtre polarisant de qualité. En effet, étant donné que le filtre polarisant va venir se placer devant la lentille frontale de votre objectif, il se doit d’être d’une qualité irréprochable pour ne pas dégrader les propriétés optiques de votre matériel photo. Un filtre polarisant bas de gamme peut engendrer une dominante de couleurs, des images fantômes, des reflets de lumière et grandement réduire la netteté des images. Il est par conséquent nécessaire de choisir un filtre polarisant en corrélation avec la qualité de votre objectif. Pour vous aider à déterminer quel filtre polarisant choisir, voici les meilleures marques de filtres en fonction de votre budget et de votre objectif : 

Les filtres polarisants HOYA 

Si vous recherchez un filtre polarisant circulaire de bonne qualité, sans pour autant devoir vous ruiner, ceux de la marque Hoya sont de loin les filtres au meilleur rapport qualité/prix. Les tarifs varient cependant selon le diamètre et la série. Par conséquent, pour un objectif de Kit, un filtre polarisant de la série Hoya HMC est amplement suffisant. En revanche, pour un objectif plus performant, privilégiez un filtre polarisant de la série Hoya PRO1 qui sont les plus efficaces de la marque. 

Découvrir les différents filtres polarisants HOYA

 

Les filtres polarisants B+W 

Les filtres polarisants B+W sont nettement plus cher que les filtres Hoya, mais bénéficient d’une qualité amplement supérieure. Le fabricant allemand est en effet le grand spécialiste dans la conception et la production de filtres optiques depuis de nombreuses années. La marque possède même certains des meilleurs filtres polarisants du marché. Si vous possédez une optique professionnelle et que vous avez un budget plus conséquent, l’utilisation d’un filtre polarisant B+W est fortement recommandée. À noter que tous les filtres B+W sont également disponibles en version slim pour éviter l’apparition de vignettage sur des objectifs grand angle ou pour facilement empiler plusieurs filtres. 

Découvrir les différents filtres polarisants B+W 

 

On arrive à la fin de cet article et vous avez normalement pu identifier quel filtre polarisant choisir en fonction de vos objectifs, de votre budget et de vos besoins. N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez d’autres questions ou si vous hésitez entre plusieurs modèles de filtres polarisants. 

 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *