Photographier les couleurs de l’automne

Nous sommes officiellement en automne depuis un mois et malgré des températures relativement douces, les arbres commencent à changer de couleur. Passant du jaune au rouge, les paysages d’automne sont depuis toujours le sujet de prédilection de bon nombre de photographes. Dans cet article, nous allons voir comment capturer au mieux les couleurs de l’automne et comment exploiter la météo pour mettre en valeur ces différentes teintes.

Privilégiez un éclairage chaud 

La météo et la lumière qu’il en résulte vont constituer les éléments les plus importants de votre photo. En automne, comme à toute autre saison, vous obtiendrez les plus belles lumières lors des goldens hours. Il s’agit des heures du levé et du coucher du soleil. Ces deux moments de la journée où la lumière aborde des teintes chaudes, sublimant n’importe quel paysage. En automne, ces heures sont d’autant plus importantes, car la couleur chaude de la lumière s’accorde idéalement avec les teintes des feuilles en les saturants davantage ce qui donne ainsi plus d’intensité et de dynamique à vos photos. Il existe quelques sites vous permettant de connaître l’heure et l’emplacement du soleil lorsqu’il va se lever ou se coucher. Les plus connus sont photoephemeris.com et golden-hour.com. Vous pouvez également obtenir ces informations à partir des applications mobiles photoephemeris et Golden-hours. 

photographier automne
En automne, le couleur chaude de la lumière du coucher ou du lever du soleil s’accorde idéalement avec les teintes des feuilles en les saturants davantage, ce qui donne ainsi plus d’intensité et de dynamique à vos photos.

 

Exploitez la météo 

En automne, le temps est souvent couvert et il n’est pas toujours possible d’obtenir de belles teintes au moment du coucher ou du lever du soleil. Vous pouvez dans ce cas travailler avec la lumière produite par un ciel entièrement gris. En effet, cette couverture nuageuse crée une lumière diffuse, uniforme et douce permettant de créer une atmosphère bien particulière mêlant calme et sérénité. De plus, lorsque les températures commencent à chuter la nuit, il y a de grandes chances d’obtenir un épais brouillard le lendemain matin qui se mariera parfaitement avec ce ciel couvert. Dans ce type de situation, il va en revanche falloir faire attention à ne pas trop saturer les couleurs. Elles doivent rester pâles comme votre oeil les voit de façon à ne pas dégrader cette atmosphère. Par conséquent, nous vous recommandons fortement de photographier en RAW afin de pouvoir retravailler ces paramètres avec plus de précision en post traitement.

photographier automne
Les journées brumeuses et couvertes sont idéales pour retranscrire toute l’atmosphère de l’automne.

 

Sortez, même sous la pluie 

L’automne est également une saison propice aux averses qui sont souvent accompagnées d’épais nuages noirs. Si vous ne pouvez généralement pas faire de photos intéressantes durant l’averse, vous pourrez en revanche en capturer d’excellentes juste après. En effet, lorsque la pluie s’arrête et que les premiers rayons de soleil réapparaissent, ils viennent illuminer les feuilles des arbres encore mouillés qui s’éclairent alors d’une lumière vive, renforçant ainsi l’intensité des couleurs. De plus, un contraste se forme entre les couleurs chaudes des arbres et le ciel encore couvert, renforçant la dynamique de l’image.

photographier automne
Après un orage ou des averses, les couleurs des feuilles et du ciel forment un très fort contraste.

 

Utilisez un filtre polarisant 

Un filtre polarisant constitue votre meilleur allié pour photographier en automne. Celui-ci va notamment vous permettre d’accentuer les couleurs et d’augmenter les contrastes. Le bleu du ciel et les couleurs automnales des arbres seront alors renforcés. Ce filtre permet également de supprimer les reflets de lumière sur les feuilles des arbres ou sur une étendue d’eau. Un filtre polarisant va en revanche légèrement assombrir votre image. Il sera donc nécessaire de composer cela en ouvrant d’un diaphragme supplémentaire ou en augmentant la durée de l’exposition. 

photographier automne
La photo de gauche est réalisée sans filtre, tandis que la photo de droite bénéficie d’un filtre polarisant.

Faites tout de même preuve de prudence lorsque vous utilisez un filtre polarisant, car ils ne sont pas adaptés à toutes les situations. Par exemple, lorsque vous photographiez des arbres après une averse, le filtre polarisant risque de supprimer les reflets de lumière à la surface des feuilles et ainsi faire perdre l’éclat du feuillage.

 

Ajustez la balance des blancs 

En automne, les feuilles et la lumière du soleil adoptent des teintes plus chaudes que le reste de l’année. Cette prédominance risque de tromper la balance des blancs automatique de votre appareil qui va alors chercher à compenser cette teinte en diminuant la température colorimétrique. Cela va se traduire par une photo ayant des couleurs beaucoup plus froides que la scène photographiée. Ainsi, pour faire ressortir au mieux les couleurs chaudes du paysage, n’hésitez pas à augmenter manuellement la valeur de la balance des blancs ou d’utiliser un préréglage tel que « nuageux » ou « lumière du jour ». Si vous photographiez en JPEG, le réglage de la balance des blancs est à prendre en compte dès la prise de vues, mais en revanche si vous photographiez en RAW, ce paramètre peut être réglé avec plus ample précision lors de la phase de post traitement.

photographier automne
Ajustez manuellement la balance des blancs depuis votre appareil photo ou en post-production pour capturer toutes les couleurs de l’automne.

 

Photographiez en contre-jour 

À cette époque de l’année, le soleil est bas dans le ciel et moins agressif qu’en été. Vous pouvez exploiter cette caractéristique pour réaliser un effet starburst afin de transformer le soleil en “étoile” projetant différents rayons de lumière orange et doux qui se marient parfaitement aux couleurs des feuilles. Pour ce faire, vous avez simplement besoin d’utiliser une petite ouverture afin que les différentes lamelles qui composent le diaphragme de votre objectif forment les rayons du soleil. Plus cette ouverture est étroite, plus vous pourrez obtenir de longs rayons lumineux. Vous n’êtes cependant pas sans savoir que plus l’ouverture est petite, plus de la distorsion optique risque d’être engendrée, ce qui peut se traduire par une réduction drastique de la netteté et des détails. Il est donc nécessaire de trouver le bon équilibre entre qualité d’image et longueur des rayons. Cet équilibre est le plus souvent atteint entre f/11 et f/16, bien que celui-ci puisse légèrement varier d’un objectif à l’autre. À noter également que le nombre de rayons va dépendre du diaphragme de votre objectif. Si celui-ci comporte un nombre pair de lamelles, le soleil aura autant de rayons que de lamelles. Par exemple, un diaphragme à 8 lamelles produira 8 rayons. En revanche, avec un nombre impair, il y aura deux fois plus de rayons que de lamelles. 

photographier automne
Exploitez la lumière douce du soleil pour réaliser un effet starburst afin de transformer le soleil en “étoile”.

Attention ! Si vous utilisez un appareil photo reflex, n’utilisez pas directement le viseur optique pour composer votre image, car le soleil a beau être moins vif, il reste suffisamment puissant pour vous abîmer les yeux. Privilégiez donc le mode live view dans cette situation. En revanche, si vous utilisez un appareil hybride équipé d’un viseur électronique, vous pourrez l’utiliser sans aucun risque.

 

Saturez les couleurs 

Pour que vos photos d’automne réalisées sous un ciel bleu ou au coucher du soleil aient le plus d’impact possible, il faut que les couleurs soient suffisamment saturées. Pour cela, nous avons déjà vu ci-dessus qu’il est possible d’utiliser un filtre polarisant, mais nous vous conseillons en complément de photographier en RAW afin de pouvoir régler plus précisément la teinte, la saturation et la luminosité de chaque couleur en post traitement.

photographier automne
N’hésitez pas à saturer les couleurs pour accentuer la dynamique de vos images.

 

Recherchez des détails

En plus des photos de paysages, la saison de l’automne est idéale pour photographier de nombreux détails. Prenez le temps de bien analyser la scène qui vous entoure pour détecter les éléments qui ressortent. Cela peut être une feuille colorée dans une flaque d’eau, un arbre qui perd ses feuilles, des reflets d’arbres colorés sur un lac, des champignons atypiques, etc. Emportez donc en plus de votre objectif grand angle un téléobjectif ou un objectif macro pour zoomer sur les divers éléments qui caractérisent cette saison. Vous pourriez être grandement surpris de tous les détails que vous pourrez trouver dans la nature. 

photographier automne
En plus du paysage, vous pouvez photographier les nombreux détails qui caractérisent l’automne. 

 

En résumé : comment photographier en automne ? 

L’automne est une saison magique pour les photographes et nous venons de voir comment mettre en valeur les nombreuses teintes multicolores. En cette période de l’année, nous vous conseillons d’être tout le temps aux aguets et de surveiller l’environnement qui se trouve autour de vous. Vous pourrez ainsi y repérer un arbre ou une forêt aux teintes multicolores. Il ne vous restera alors plus qu’à y retourner à l’heure de la journée que vous aurez sélectionnées pour obtenir la lumière et l’ambiance souhaitées. Enfin, n’oubliez pas que le plus important pour obtenir des photos aux couleurs fidèles est de contrôler manuellement la balance des blancs et de saturer les couleurs si la scène s’y prête.

 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.

Partager cet article

2 pensées sur “Photographier les couleurs de l’automne

  • 24 octobre 2017 à 22 h 09 min
    Permalink

    Merci pour tous ces conseils, je me hâte d’aller essayer

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *