Composez vos photos avec le nombre d’or

Si vous vous intéressez à la composition photographique, vous connaissez et maîtrisez déjà très certainement la règle des tiers. Cependant, savez-vous que celle-ci découle d’une technique plus élaborée qu’est le nombre d’or ? Cette méthode plus complexe permet de placer de manière plus harmonieuse les différents éléments de votre image pour créer une composition plus esthétique et retenir plus efficacement le regard du spectateur. 

 

Qu’est-ce que le nombre d’or ? 

Également appelé spirale de Fibonacci, grille de Phi, proportion divine ou encore spirale dorée, le nombre d’or est utilisé en photographie pour proportionner l’image afin de guider efficacement le regard du spectateur à travers la photo. La composition apparaît alors plus agréable et plus équilibrée. Symbole d’harmonie et de beauté universelle, cette technique n’est pas apparue avec la photographie, mais est utilisée depuis des millénaires par les architectes et les peintres. La grande pyramide de Khéops est ainsi construite à partir de ce nombre d’or. De nombreuses oeuvres d’art comme La Joconde de Léonard de Vinci ou encore La Naissance de Vénus de Sandro Botticelli respectent également ce nombre d’or. 

nombre d'or photo
La Naissance de Vénus de Sandro Botticelli respecte les proportions du nombre d’or.

Le nombre d’or est issu d’une formule mathématique. En photographie, il peut facilement être illustré en divisant le cadre en deux parties «A» et «B». Ce cadre répond au nombre d’or lorsque le rapport de la plus grande section (A) avec la plus petite section (B) est égal au rapport de toute la longueur du cadre (A + B) divisé par la plus grande section (A). Il en résulte la formule suivante : A / B = (A + B) / A. Le résultat de cette formule est un nombre irrationnel correspondant au nombre d’or. Il est approximativement égal à 1,618. On obtient ainsi une image sur laquelle la zone A est 1,618 fois plus grande que la zone B. 

nombre d'or photo

Ainsi séparée en deux parties de différentes tailles, la composition est plus harmonieuse. Il existe cependant différentes méthodes pour optimiser cette composition à partir du nombre d’or. La grille Phi et la spirale de Fibonacci sont les plus fréquentes en photographie.

 

La spirale de Fibonacci

La spirale de Fibonacci est construite à partir d’une série de carrés basés sur le nombre d’or. Pour la réaliser, on commence par diviser le cadre en deux, avec une première partie 1,618 fois plus grande que la seconde. On obtient alors une découpe similaire au schéma présenté ci-dessus. Ensuite, on remplit le plus petit rectangle de l’image avec plusieurs carrés, chacun 1,618 fois plus petit que le précédent. On obtient alors le schéma suivant : 

À partir de ces carrés, la courbe de Fibonacci peut facilement être tracée. Elle part du coin inférieur gauche du plus grand carré pour rejoindre le coin inférieur gauche du plus petit carré. Voici le résultat obtenu : 

nombre d'or photo

En photographie, vous pouvez utiliser cette courbe pour guider le regard du spectateur autour de l’image et l’amener jusqu’à votre sujet. Pour que la composition soit la plus efficace possible, on place généralement la partie de la scène sur laquelle figure votre sujet dans le plus petit carré du premier découpage. Essayez également de placer le reste du sujet dans la courbure. Cela va permettre de guider de manière naturelle l’oeil du spectateur. 

nombre d'or photo
Exemple d’une photographie utilisant la courbe de Fibonacci.

 

La grille de Phi 

La grille de Phi est une méthode plus simple que la spirale de Fibonacci pour exploiter le nombre d’or dans vos compositions photographiques. Très proche de la règle des tiers, elle divise cependant différemment l’image pour créer une composition plus puissante et plus naturelle. Avec la règle des tiers, l’image est en effet divisée en deux lignes horizontales coupant deux lignes verticales. Les points d’intérêts de la scène sont ensuite placés près ou aux intersections de l’une des lignes. 

nombre d'or photo
Exemple d’une composition utilisant la règle des tiers.

Le placement des lignes est quelque peu différent avec la grille de Phi. Les rangées horizontales supérieure et inférieure sont identiques, tandis que le rectangle central est 0,618 plus petit. On obtient alors un apport 1: 0,618: 1 au lieu de l’habituel 1: 1: 1. Avec cet alignement, le sujet est légèrement plus proche du centre qu’avec la règle des tiers. La grille de Phi est très fréquemment utilisée en photographie de paysage. Il suffit de placer l’horizon le long de l’une des deux lignes horizontales puis le sujet sur l’une des deux lignes verticales pour obtenir une composition harmonieuse et naturelle. 

nombre d'or photo
Schéma de la grille de Phi.

 

Comment utiliser le nombre d’or en photo ? 

Nous venons de voir deux techniques de composition pour utiliser le nombre d’or dans vos photographies. Cependant, ces deux méthodes ne peuvent pas être appliquées à toutes les images. La façon dont vous pouvez mettre à contribution le nombre d’or dépend en effet de la scène à photographier. Par exemple, un sujet présentant des lignes droites ne pourra pas être déformé pour tenir dans une spirale de Fibonacci. La grille de Phi est donc à privilégier pour les images dotées de longues lignes droites horizontales ou verticales. 

nombre d'or photo
La grille de Phi est à privilégier pour les images dotées de longues lignes droites horizontales ou verticales.

Si votre scène est naturellement courbée, la spirale de Fibonacci s’avère alors plus adaptée et plus naturelle. Cette forme peut être rencontrée dans de nombreux éléments : oeil, arbre, feuille, vagues, coquillage, visage, route sinueuse, etc. De nombreux éléments naturels et artificiels respectent en effet les proportions de cette spirale. C’est notamment pour cela que le nombre d’or est également appelé proportion divine. 

nombre d'or photo
Si votre scène est naturellement courbée, la spirale de Fibonacci s’avère plus adaptée et plus naturelle.

 

Comment obtenir le nombre d’or parfait ? 

Lorsque vous capturez une image, il est impossible d’obtenir une composition respectant scrupuleusement les proportions du nombre d’or. Votre travail consiste donc à vous en approcher le plus fidèlement possible, puis si nécessaire, de réaliser un ajustement en postproduction. Pour ce faire, de nombreux logiciels d’édition peuvent recadrer les images en respectant la règle de Phi ou la spirale de Fibonacci. Dans Photoshop, vous pouvez accéder à cette fonctionnalité à partir de l’outil de recadrage. Pour ce faire, sélectionnez l’outil recadrage, cliquez une première fois sur votre image et définissez l’option d’incrustation de recadrage (encadré en rouge sur la capture d’écran ci-dessous) sur le motif de votre choix. Ajuster alors la zone de recadrage pour affiner votre composition. Lorsque vous utilisez la spirale de Fibonacci, vous pouvez modifier l’orientation de la courbure en sélectionnant “parcourir les orientations” ou directement à l’aide du raccourci clavier Maj + O. 

nombre d'or photo
Photoshop permet de facilement recadrer vos images pour respecter le nombre d’or.

On arrive à la fin de cet article et vous savez désormais ce qu’est le nombre d’or et comment l’exploiter pour améliorer la composition de vos photographies. Lorsque vous allez commencer à porter votre attention sur les proportions issues du nombre d’or, vous allez vous apercevoir que non seulement ce nombre d’or apparaît partout, mais qu’il attire également beaucoup plus efficacement l’oeil que toute autre proportion. N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez d’autres questions sur le nombre d’or ou toute autre règle de composition. 

 

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *