Quel objectif pour la photo de produit choisir en 2021 ?

Chaque domaine photographique nécessite l’emploi d’un objectif approprié. La photographie de produit ne fait pas exception et certains objectifs se montrent mieux adaptés que d’autres. Que vous travailliez en studio ou sur le terrain, il est donc indispensable de choisir un objectif fiable, capable de retranscrire les détails des produits et de les mettre en valeur dans toutes sortes de conditions d’éclairage. Pour ce faire, vous allez découvrir dans ce guide les caractéristiques indispensables à étudier pour déterminer quel objectif pour la photo de produit choisir. Vous retrouverez également un comparatif des meilleurs objectifs dans ce domaine. 

Bien choisir son objectif

Objectif à focale fixe ou zoom ? 

Afin de déterminer quel objectif pour la photo de produit choisir, il est avant tout nécessaire de bien comprendre la différence entre une focale fixe et un zoom. Concrètement, une focale fixe est généralement plus adaptée pour la photo de produit, car elle permet de maximiser la qualité de l’image. Celle-ci constitue le facteur clé d’une bonne photographie de produit. Une image terne ou de mauvaise qualité laissera penser aux clients que le produit est également de mauvaise qualité. Il est donc indispensable de choisir un objectif capable de vous offrir des images nettes, détaillées et aux proportions naturelles. À ce titre, les focales fixes sont les meilleures concourantes. Vous pouvez également trouver des objectifs zooms de très haute qualité, mais ces derniers impliquent un investissement plus conséquent. Ils vous conféreront en revanche une plus grande flexibilité pour photographier plus facilement le produit sous différents angles. Pour la photo de produit, le choix entre focale fixe et zoom est donc avant tout une affaire de budget et de flexibilité. 

Une focale fixe permet généralement de maximiser la qualité de vos images pour rendre vos produits plus attrayants. 

La longueur focale 

La longueur focale représente le facteur d’agrandissement ou de réduction d’un objectif. Indiquée en millimètres, plus cette longueur focale est élevée, plus l’objectif est capable d’agrandir un sujet pour le photographier en gros plan, tout en restant relativement loin. Le meilleur objectif pour la photo de produit dispose généralement d’une focale élevée, car celle-ci permet de capturer les détails des petits objets et de remplir le cadre. Le produit photographié occupe ainsi l’espace et n’est pas perdu dans l’image. Une longue focale permet également de limiter la distorsion présente sur les objectifs grand angle, garantissant alors d’obtenir une reproduction plus fidèle de vos produits. Un objectif de 100 mm f/2,8 constitue ainsi une excellente option pour de nombreux produits, car il associe idéalement qualité d’image, grande ouverture et longue focale. Si vous ne deviez avoir qu’un objectif pour la photo de produit, celui-ci serait l’option la plus sérieuse à étudier. 

Une longueur focale minimale de 80 mm est recommandée pour conserver des proportions naturelles et travailler à une distance confortable. 

La distance minimale de mise au point 

Pour photographier un petit produit, plus vous pouvez le capturer de près, plus il va apparaître grand dans l’image. Cependant, les objectifs sont capables de se focaliser jusqu’à une certaine distance. En dessous de celle-ci, il n’est plus possible de réaliser la mise au point et le sujet devient flou. Cette distance est propre à chaque objectif, mais pour vous approcher le plus près possible du sujet, il est nécessaire d’opter pour un objectif macro. Grâce à ce dernier, vous serez capable de vous approcher à seulement quelques centimètres du sujet. Les objectifs macro existent en zoom et en focale fixe, avec les mêmes avantages et inconvénients précédemment listés dans ce guide. À ce titre, l’utilisation d’un objectif macro 90 mm f/2,8 comme le Sony FE 90 mm f/2,8 G ou 100 mm f/2,8 comme le Canon EF 100 mm f/2,8 USM est la meilleure option. Ces deux modèles se montrent parfaits pour photographier de petits produits comme des bijoux, par exemple. 

Un objectif macro comme le Sony FE 90 mm f/2,8 G offre une grande polyvalence pour photographier des produits. 

L’ouverture maximale 

L’ouverture maximale est notée f/nombre dans la référence des objectifs. Cette information correspond à la valeur maximale à laquelle le diaphragme peut s’ouvrir. Plus l’ouverture est large (petit f/x), plus l’objectif peut laisser entrer une grande qualité de lumière et ainsi permettre d’obtenir une faible profondeur de champ et un bokeh très présent. Pour la photo de produit, on cherche généralement à obtenir une netteté optimale sur l’ensemble de l’objet. Cela pourrait donc impliquer l’emploi d’une ouverture plus étroite pour maximiser la profondeur de champ. Tout objectif à grande ouverture pourrait donc être superflu. Cependant, ces objectifs à grande ouverture offrent une qualité d’image supérieure. Les photos réalisées entre f/2,8 et f/8 sont généralement bien plus détaillées qu’à f/16 ou f/22. Par conséquent, il est préférable de choisir un objectif pour la photo de produit doté d’une grande ouverture et de réaliser un focus peaking pour étendre la profondeur de champ lorsque cela est nécessaire. Enfin, cette grande ouverture vous permet également de réduire la profondeur de champ lorsque vous ne photographiez pas sur fond blanc. Cela peut être très intéressant pour des mises en situation. 

Une grande ouverture maximise la qualité des images et permet de contrôler la profondeur de champ. 

Quel est le meilleur objectif pour la photo de produit ?

Sigma 105 mm F2,8 DG OS Macro HSM

Monture: Canon EF et Nikon FX | Autofocus: ultrasonique | Stabilisateur: oui | Distance minimale de mise au point: 0,31 m | Filetage du filtre: 62 mm | Dimensions (dxL): 78 x 126 mm | Poids: 725 g

L’objectif Sigma 105 mm F2,8 DG OS Macro HSM est un modèle spécifiquement conçu pour les appareils photo reflex Canon et Nikon. Commercialisé à moins de 420 €, cet objectif constitue une excellente solution pour débuter en photographie de produit. Tout d’abord, sa distance focale de 100 mm est idéale pour photographier des produits, en permettant de réaliser des gros plans et d’obtenir des proportions naturelles. Il est assez long pour obtenir une compression flatteuse, tout en restant suffisamment court pour une utilisation en studio. 

En plus de sa focale idéale pour la photo de produit, ce Sigma présente également l’avantage d’être un véritable objectif macro, avec un rapport de grossissement de 1:1 et une distance de mise au point minimale de seulement 30 cm. Il est ainsi en mesure de photographier les moindres détails d’un produit pour mettre en avant certaines fonctions, mais peut également réaliser des gros plans de petits sujets comme des bijoux, par exemple. En outre, le Sigma 105 mm F2,8 DG OS Macro HSM offre une très bonne netteté lorsqu’il est utilisé avec une grande ouverture. Le piqué est légèrement plus doux dans les bords du cadre, mais cela n’est pas rédhibitoire en photo de produit. Une belle amélioration est de plus observée dès f/4 et f/5,6. 

Pour photographier des produits, vous utiliserez généralement la mise au point manuelle pour garantir un ajustement précis et fiable. À ce titre, l’objectif Sigma 105 mm F2,8 DG OS Macro HSM dispose d’une bague très large sur son fût assurant un ajustement fluide et constant sur une large rotation de 146°. Il est ainsi possible de régler la mise au point avec une grande délicatesse pour vous assurer une netteté optimale de votre produit. Cela est également idéal lorsque vous souhaitez réaliser un focus peaking pour étendre la profondeur de champ. Pour toutes ces raisons, le Sigma 105 mm F2,8 DG OS Macro HSM est de loin le meilleur objectif pour la photo de produit dans cette gamme tarifaire. 


Sigma 105 mm f/2.8 DG DN Macro Art 

Monture: Sigma/Panasonic/Leica L et Sony FE | Autofocus: ultrasonique | Stabilisateur: non | Distance minimale de mise au point: 0,29 m | Filetage du filtre: 74 mm | Dimensions (dxL): 74 x 135 mm | Poids: 715 g

Cette version du Sigma 105 mm f/2,8 Macro est développée pour les hybrides plein format à monture L (Sigma/Panasonic/Leica) et Sony FE. Il ne s’agit pas d’une simple adaptation de l’objectif Sigma pour reflex présenté ci-dessus, mais bel et bien d’un nouvel objectif entièrement repensé de zéro pour répondre aux exigences des appareils hybrides les plus modernes. Il dispose notamment d’une nouvelle conception optique mettant en œuvre 17 éléments répartis en 12 groupes et comprenant une lentille SLD (Special Low Dispersion Glass) placée en fin de parcours de la lumière. Cette dernière est sollicitée pour sa capacité à conjuguer un niveau de distorsion extrêmement élevé avec un très haut degré de transmission de la lumière. Ces deux caractéristiques permettent une très bonne gestion des aberrations chromatiques résiduelles. Il en résulte des images claires avec une grande netteté et sans perte de couleur, même à pleine ouverture. 

Le châssis de l’objectif Sigma 105 mm f/2,8 Macro est conçu en alliage d’aluminium et dispose de nombreux joints sur ses parties sensibles pour assurer une bonne étanchéité à l’humidité, aux intempéries et à la poussière. Cela peut s’avérer être une aide précieuse lorsque vous photographiez des produits à l’extérieur pour montrer leur résistance ou pour des images plus créatives. Sur ce châssis, la bague de mise au point assure un ajustement toujours aussi fluide que la version reflex. On profite en revanche d’une seconde bague dédiée au réglage de l’ouverture. Le crantage de cette dernière peut être désactivé, ce qui est idéal pour prendre en vidéo des produits. L’objectif Sigma 105 mm f/2,8 Macro vous offre donc une bonne flexibilité et permet de s’adapter à vos différents besoins et aux demandes des clients. 


Tamron SP 70-200 mm f/2,8 Di VC USD G2

Monture: Canon EF et Nikon FX | Autofocus: ultrasonique | Stabilisateur: oui, 5 IL | Distance minimale de mise au point: 0,95 m | Filetage du filtre: 77 mm | Dimensions (dxL): 88 x 194 mm | Poids: 1,5 kg

Si vous êtes à la recherche d’un zoom pour la photo de produit, le Tamron SP 70-200 mm f/2,8 Di VC USD G2 sera très certainement votre meilleur objectif. Sa plage focale est en effet idéale pour la photographie de produit, que ce soit en studio ou à l’extérieur. L’un des arguments majeurs de cet objectif réside dans son tarif réduit, bien inférieur à la majorité des autres 70-200 mm f/2,8 du marché. Malgré cela, il bénéficie d’une conception optique précise pour fournir une qualité d’image proche des modèles plus haut de gamme. La netteté est bonne et homogène, du centre jusque sur les bords du cadre. Cette qualité est conservée sur l’ensemble de la plage focale. Les distorsions et les franges de couleur sont également minimes. En outre, cet objectif Tamron embarque également une stabilisation d’image offrant jusqu’à 5 IL de compensation pour les prises de vue à main levée. L’utilisation d’un trépied reste cependant préférable pour maximiser la netteté de vos produits. 

L’objectif Tamron SP 70-200 mm f/2,8 Di VC USD G2 est conçu autour d’un corps en métal entièrement scellé contre les intempéries et la poussière. Il permet donc de travailler dans de nombreux environnements pour s’adapter à tout produit. La manipulation de cet objectif est bonne, avec une bague de mise au point manuelle décemment grande et assez fluide pour garantir un ajustement précis. En revanche, cet objectif présente l’inconvénient d’avoir une mise au point limitée à 0,95 m, ce qui ne permet pas de photographier beaucoup de détails ou des produits très petits. Si vous envisagez de prendre beaucoup de gros plans, il est donc préférable de vous orienter vers un objectif macro, comme ceux présentés ci-dessus. Cependant, si vous cherchez un objectif au bon rapport qualité/prix et capable de couvrir de nombreuses focales, alors le Tamron SP 70-200 mm f/2,8 Di VC USD G2 peut être une option sérieuse à étudier. 


Canon TS-E 90 mm f/2.8

Monture: Canon EF | Autofocus: non | Stabilisateur: non | Distance minimale de mise au point: 0,50 m | Filetage du filtre: 58 mm | Dimensions (dxL): 73 x 88 mm | Poids: 565 g

Conçu pour les appareils reflex Canon, cet objectif est un modèle à décentrement plébiscité pour la photographie architecturale, mais constituant aussi un outil utile pour photographier des produits. Il présente la particularité de pouvoir être incliné ou déplacé dans une large gamme de directions, par rapport au capteur numérique. Concrètement, cela permet de contrôler plus précisément la perspective, les lignes de votre produit et la profondeur de champ. Vous pouvez notamment photographier deux éléments à deux distances différentes, au lieu d’un seul. Cet objectif à décentrement permet ainsi de produire des images uniques et plus naturelles. 

La plus grande complexité de cet objectif Canon TS-E 90 mm f/2.8 implique cependant un coût de conception plus important. Il se destine donc principalement aux photographes professionnels les plus exigeants et pour lesquels la photographie de produit constitue leur activité principale. L’utilisation de cet objectif est également plus complexe que les objectifs classiques. Il risque ainsi de se montrer déroutant pour un photographe amateur. Par conséquent, nous ne le recommandons pas comme premier objectif, mais plutôt comme objectif secondaire pour un photographe professionnel. 


On arrive à la fin de ce guide et vous connaissez maintenant les éléments essentiels à étudier pour bien déterminer quel objectif pour la photo de produit choisir. Vous pouvez laisser un commentaire dans l’espace ci-dessous si vous avez la moindre question sur ce domaine photographique ou sur les performances d’un objectif spécifique pour photographie de produit. 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *