Depuis l’arrivée du numérique nous prenons de plus en plus de photos, mais en développons de moins en moins. Si bien que l’on se retrouve vite avec des milliers de photos à archiver. Le problème est qu’il existe de nombreuses solutions pour sauvegarder ses photos, mais les plus répandues ne sont pas forcément celles qui vous garantissent un archivage de longue durée. Dans cet article, nous allons voir les différents systèmes et formats permettant d’effectuer des sauvegardes de qualité et ainsi de garantir l’accès à vos fichiers dans 10 ans, 20 ans ou même 50 ans.

 

 

 

La mauvaise idée des CD ou DVD 

 

Nombreux sont les photographes amateurs qui continuent de graver leurs photos sur CD ou DVD, mais en réalité il s’agit très certainement de la pire méthode de stockage.

 

 

En effet, la capacité de stockage d’un CD est ridicule, avec seulement 700 Mo de données gravables. Même si les DVD ou Blu Ray permettent de combler ce problème en offrant plusieurs GO de stockage, ils ne sont toujours pas idéaux car rien ne dit que vous pourrez toujours les lire dans 10 ou 20 ans. Vous l’avez sûrement déjà remarqué que ce support est en train de mourir. Aujourd’hui, de plus en plus d’ordinateurs ne sont plus équipés de lecteur CD et ce n’est pas prêt de s’arranger dans les années à venir. Rappelez-vous des cassettes vidéo ou audio, les CD/DVD sont en train de vivre le même scénario.

De plus, la longévité des CD/DVD est loin de celle imaginée. En effet lorsque vous gravez des fichiers sur un DVD, la durée de vie de celui-ci ne dépasse que très rarement les 10 ans, même s’il s’agit d’un DVD de très bonne qualité (plaquage en or) et qu’il a toujours été conservé dans des conditions optimales. D’autre part, ce type de support reste trop fragile, car une simple rayure peut rendre un certain nombre de fichiers illisibles, voire l’intégralité du DVD dans le pire des cas.

 

 

Les Disques durs externes 

 

L’utilisation d’un disque dur externe pour stocker ses photos s’avère être la solution la plus répendue à ce jour. Notamment parce que cette solution est la plus simple et la moins onéreuse.

sauvegarder photo

 

Cependant, un disque dur reste un système électronique et n’est donc pas infaillible à tout problème. Il va donc falloir prendre quelques précautions pour garantir une sauvegarde en toute sécurité.

 

 

Tout d’abord, il faudra utiliser un disque dur externe de qualité. Evitez les marques chinoises vous proposant des systèmes peu chers, mais qui tomberont en panne au bout de 2 ans, si ce n’est pas avant. Ainsi, je vous conseille des marques dont l’honneur n’est plus à vanter tels que Western digital, Lacie (do, ré, désolé pour cette blague de musicien) ou encore Seagate.

Ensuite, il faut que ce disque dur externe soit entièrement consacré aux stockages de vos photos afin qu’il soit utilisé le moins souvent possible.

Enfin, même avec un disque dur d’excellente qualité et réservé uniquement au stockage de vos photos, vous n’êtes pas à l’abri d’une casse, d’un virus ou tout autre problème entraînant la perte de vos données. Ainsi, je vous conseille fortement de doubler vos sauvegardes et si possible sur deux séries de disques durs différentes au cas où un lot possède un défaut.

 

 

 

Les systèmes NAS

 

 

Les Nas sont des boîtiers embarquant un ou plusieurs disques durs et permettant de créer un serveur de stockage en réseau. Leurs coûts sont plus élevés qu’un simple disque dur externe que vous branchez en USB, mais leurs nombreux avantages et leur grande fiabilité comblent rapidement cette dépense supplémentaire.

 

 

Le premier avantage qu’ils ont par rapport à un simple disque dur externe USB est qu’un NAS se branche au réseau. C’est-à-dire que vous le connecter à votre connexion wifi ou ethernet et vous pourrez ensuite accéder au contenu du disque dur depuis n’importe quel ordinateur, tablette, téléphone… connecté à votre réseau internet et cela sans devoir brancher le moindre câble. Pour simplifier, il s’agit donc d’un disque dur WIFI.

 

Le deuxième avantage est qu’un NAS va rester connecté en permanence à votre réseau internet. Actuellement, pour sauvegarder ses photos avec un disque dur USB, il faut prendre le temps de le brancher pour effectuer un copier/coller et même si au début on pense à le faire fréquemment, plus le temps passe et moins on y pense. Un NAS va permettre de supprimer à 100% cette contrainte, car vous allez ainsi pouvoir automatiser les sauvegardes de vos photos sans avoir la moindre manipulation à effectuer.

 

Enfin, un NAS de qualité permet d’assembler plusieurs disques durs dans un même boîtier pour que le contenu du disque dur principal soit automatiquement doublé sur un autre disque dur de même taille afin de ne jamais perdre de données en cas de panne. Ce système est appelé RAID (Redundant Array of Inexpensive Disks) et possède plusieurs niveaux allant de 1 à 6. Un NAS de RAID 1 copie les fichiers sur un deuxième disque dur et un NAS de RAID 6 copie quant à lui les données sur 6 disques durs différents.

 

Si vous êtes intéressé par un NAS, je vous conseille les disques Western Digital my cloud qui vont offriront de très bonnes performances pour un prix plus que raisonnable. De plus, ce NAS inclut un système de cloud sécurisé vous permettant d’accéder à vos photos depuis n’importe quel endroit du globe du moment que vous disposez d’une connexion internet. Je tiens à préciser que je ne suis pas sponsorisé par Western Digital pour vanter ce produit. Il s’agit juste du NAS que j’utilise et je ne l’échangerais pour rien au monde.

 

sauvegarder photo

 

 

 

 

Voir les différentes offres sur Amazon.fr

 

 

 

 

 

 

 

Les services cloud 

 

Si vous êtes parano, les précédents systèmes de stockages sont certes viables dans la durée, mais ne sont pas à l’abri d’un vol, d’un incendie, d’un problème électrique, d’une éruption solaire ou tout autre élément cataclysmique.
Pour que vous puissiez dormir sur vos deux oreilles, une dernière solution de sauvegarde s’offre à vous.  Il s’agit de la sauvegarde dite « dans les nuages » ou cloud pour les bilingues. Cette solution consiste à envoyer vos fichiers dans des data center pour qu’ils soient stockés en toute sécurité. De plus, vous pourrez accéder à l’intégralité de vos photos depuis n’importe quel endroit du globe, du moment que vous disposez d’une connexion internet.

sauvegarder photo

 

Il existe de nombreux services de cloud gratuit ou payant. Cependant, les offres gratuites sont souvent limitées en termes d’espace de stockage et les garanties de protection de vos photos en cas de panne de leurs serveurs sont parfois floues.

 

 

 

 

Dans quel format archiver mes photos ? 

 

Maintenant que vous avez sélectionné le support sur lequel vous allez archiver vos photos, il est temps de se pencher sur le format d’image que vous allez utiliser. Ce deuxième point est souvent délaissé, mais comme nous avons commencé à le voir dans l’article sur les différents formats de photos, certains d’entre eux sont voués à disparaître.

Par exemple, nous avons vu que le format RAW est un format propriétaire. C’est-à-dire que chaque constructeur d’appareils photo utilise son propre format RAW (il en existe plus de 200) pour enregistrer les données. Ainsi, ces différents formats ne sont pas tous reconnus par les logiciels de traitement ou de retouche. Bien que chaque constructeur fournisse un convertisseur, il est impossible de savoir si de tels convertisseurs existeront dans 10 ou 20 ans sur les systèmes disponibles. C’est pourquoi l’utilisation de ces fichiers propriétaires à des fins d’archivage est très risquée.

format de photo

 

Ainsi, si vous souhaitez archiver des fichiers contenant toutes les informations contenues dans un RAW, je vous conseille d’exporter vos photos dans le format DNG. Il s’agit d’un format libre de droits et destiné à standardiser les innombrables formats RAW. Ainsi, vous garantissez l’accès durable aux photographies archivées.

 

 

 

On arrive à la fin de cet article et j’espère qu’il vous permettra de faire voyager votre héritage photographique aux fils des générations. N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez des questions ou pour partager vos propres méthodes de stockage.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager et à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.