On a tous déjà vu des photos de fruits tombant dans de l’eau. Ces photos s’avèrent être un très bon exercice facile à mettre en place pour débuter en photo à haute vitesse.

 

 

L’ installation :

 

Pour obtenir un fond blanc : 

 

photographier fruit eau

  • Disposez un flash derrière une plaque de plexiglass translucide (ou tout autre plastique translucide) afin de « cramer » l’arrière-plan. Ne mettez pas le flash trop proche du plexi pour que la lumière puisse s’étendre uniformément sur toute la zone.
  • Installez l’aquarium sans le coller au plexi, ce qui risquerait de faire ressortir les défauts du plastique.
  • Positionnez le deuxième flash qui permettra d’éclairer le fruit. Sans ce flash, vous obtiendrez une photo à contre-jour. Il est possible que la lumière de ce flash se reflète sur la vitre de l’aquarium. Si vous rencontrez ce problème, il faudra légèrement le décaler sur le côté.
  • Installez votre appareil photo sur son trépied et effectuez les réglages décrits ci-dessous.

 

orange eau

 

 

  • Vous obtiendrez ainsi une photo identique à celle-ci.

 

 

 

 

 

Pour obtenir un fond noir : 

 

 

schéma éclairage photo

  • Positionnez un tissu noir le plus tendu possible. Il ne doit plus y avoir un seul pli, car il risquerait de se voir sur la photo.
  • Disposez l’aquarium le plus loin possible de ce fond. Plus il sera loin, plus il apparaîtra noir.
  • Positionnez ensuite le flash en fonction de l’éclairage que vous souhaitez donner au fruit. Il est possible que la lumière de ce flash se reflète sur la vitre de l’aquarium. Si vous rencontrez ce problème, il faudra légèrement le décaler sur le côté.
  • Installez votre appareil photo sur son trépied et effectuez les réglages décrits ci-dessous.

 

fruit-1302126

 

 

  • Vous obtiendrez ainsi une photo identique à celle-ci.

 

 

 

 

 

 

Les réglages : 

 

  • Mode manuel :mode manuel appareil photo

Mettez votre appareil photo en mode manuel.

 

 

  • L’ouverture : 

Utilisez une ouverture comprise entre F/11 et F/16 afin d’avoir suffisamment de profondeur de champ sans trop dégrader l’image.

 

  • La vitesse d’obturation : 

Comme nous allons effectuer les photos en open flash, la vitesse d’obturation n’influencera pas le résultat. Je vous conseille tout de même de vous mettre à la vitesse de synchronisation de votre flash, qui est pour la plupart du temps comprise entre 1/200 et 1/250 afin de pouvoir effectuer des prises de vues en mode rafale.

 

  • La sensibilité ISO : 

Comme d’habitude, utilisez la plus faible valeur ISO de votre appareil photo afin d’éviter de détériorer l’image.

 

  • La mise au point manuel : 

autofocusEn open flash, l’autofocus est incapable de suivre, c’est pour cela qu’il est indispensable d’utiliser la mise au point manuel que vous pourrez activer à l’aide de la bague se trouvant sur votre objectif ou depuis les réglages de votre appareil suivant la marque de votre matériel.

Pour l’effectuer, placez un objet dans l’aquarium à l’endroit où vous ferez tomber les fruits. Effectuez la mise au point sur l’objet et placez des repères sur les vitres de l’aquarium afin de toujours faire tomber les fruits au même endroit.

L’aquarium doit être rempli lorsque vous effectuez la mise au point, car la lumière se réfléchit différemment dans l’eau et dans l’air.

 

  • La puissance des flashs : 

Ici, les paramètres dépendront de la distance à laquelle seront placés les flashs par rapport à votre sujet. Pour vous faire une idée, le flash me permettant de cramer le fond est réglé à 1/16 et placé à 40cm du fond en plexi. Celui sur le côté pour éclairer le fruit est quant à lui réglé à 1/32 et placé à environ 25cm de l’aquarium.

 

  • Le mode rafale : 

Le mode rafale vous permettra d’augmenter vos chances de déclencher à temps.

 

  • Le format Raw :

Réglez le format des photos en .RAW afin de vous donner une plus grande marge de manœuvre si la photo nécessite un travail de post traitement.

 

 

La prise de vue : 

Une fois tout installé et correctement réglé, il est désormais grand temps de commencer à déclencher. Pour ce faire, je vous recommande grandement d’utiliser une télécommande. Il suffira de lâcher le fruit à l’endroit exact où vous aurez placé les repères et d’appuyer sur la télécommande presque en même temps. Si vous n’avez pas de télécommande, vous pouvez appuyer sur le déclencheur de votre appareil photo en même temps que vous lâchez le fruit à condition d’utiliser une faible focale pour éviter que le shooting se termine par une élongation musculaire.

Effectuez quelques essais pour trouver la hauteur parfaite. Une fois que vous aurez trouvé celle qui vous convient, placez un repère pour toujours lâcher le fruit de cette même hauteur. Cela vous facilitera grandement la tâche pour déclencher au bon moment. Le fruit mettra toujours le même temps pour atteindre l’eau et vous prendrez vite l’habitude de déclencher à temps, car même en mode rafale, si la hauteur est aléatoire, le résultat le sera aussi. J’ai utilisé comme repère un trépied que j’ai déplié à la hauteur souhaitée au-dessus de l’aquarium.

 

 

 

J’espère que cet article vous aidera à réaliser de belles photos. N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez des questions et à vous abonner à la newsletter afin d’être tenu informé des prochains articles publiés.