Qu’est-ce que l’infrarouge ? 

Le spectre visible par l’oeil humain s’étant de 380 nanomètres (nm) à 780 nm, soit du violet au rouge. Au-dessus de 780 nm, il s’agit du domaine des infrarouges, une lumière invisible par notre oeil, mais que la plupart de nos appareils photo peuvent capter.

 

spectre lumineux

 

 

 

 

Le matériel nécessaire :

 

 

Faire de la photo infrarouge s’avère être un peu plus contraignant que beaucoup d’autres domaines, car vous aurez besoin d’un matériel bien spécifique.

 

 

  • L’appareil photo :

Les appareils photo ne sont pas conçus pour effectuer des photos infrarouges, les constructeurs font même tout pour éviter de capter cette lumière. En effet, les capteurs de nos appareils sont recouverts d’un filtre anti infrarouge qui va bloquer ce rayonnement.

Heureusement, ces filtres sont rarement efficaces à 100% et laisseront passer une quantité plus ou moins faible d’infrarouge que l’on pourra exploiter en installant un filtre infrarouge sur notre objectif, qui aura pour rôle de bloquer la lumière ayant une longueur d’onde inférieure à celle des infrarouges. Il faudra du coup exposer plusieurs secondes afin de capter suffisamment d’infrarouges.

capteur Dans le cas où votre appareil photo ne laisse passer aucun infrarouge, la seule solution sera de faire retirer le filtre anti infrarouge installé sur votre capteur. Cette solution vous offrira de meilleurs résultats qu’avec un filtre, car vous pourrez photographier en infrarouge sans devoir utiliser de longues vitesses d’obturation. En revanche, un défiltrage coûte relativement cher (100-200€) et est irréversible, c’est-à-dire que vous ne pourrez plus faire de photos en couleurs à moins de visser un filtre spécial sur votre objectif.

 

 

Comment savoir si mon appareil capte les infrarouges ? 

 

Il suffit de pointer une télécommande sur l’appareil photo, si vous voyez une lumière qui s’affiche sur la LED de la télécommande lorsque vous appuyez sur un bouton, c’est que votre appareil capte les infrarouges, vous pourrez donc photographier en infrarouge à l’aide d’un filtre.

 

 

photo infrarouge
Bloque les infrarouges. Un défiltrage sera obligatoire pour capter les infrarouges.
Laisse passer les infrarouges. Vous pourrez photographier en installant simplement un filtre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Le filtre infrarouge :

Il existe de nombreux filtres infrarouges filtrants à différentes longueurs d’onde. Je vous conseille les filtres 720 nm, en dessous le filtre laisse passer quelques gammes de couleurs visibles.

En 720 nm, le filtre HOYA 720 nm s’avère être excellent, c’est celui que j’utilise et bien qu’il soit relativement cher pour un filtre, comparé aux filtres bon marché, je peux vous garantir qu’il n’y a pas photo (désolé pour la blague). En réalité, les filtres infrarouges de mauvaise qualité sont juste teintés en rouge, mais ne bloquent absolument pas les ondes visibles. Vous vous retrouverez au final avec une photo inexploitable.

 

Acheter Hoya 720 nm 49mm sur Amazon.fr

Acheter Hoya 720 nm 52mm sur Amazon.frfiltre infrarouge

Acheter Hoya 720 nm 55mm sur Amazon.fr

Acheter Hoya 720 nm 58mm sur Amazon.fr

Acheter Hoya 720nm 62mm sur Amazon.fr

Acheter Hoya 720 nm 67mm sur Amazon.fr 

Acheter Hoya 720 nm 72mm sur Amazon.fr

Acheter Hoya 720 nm 77mm sur Amazon.fr

 

 

  • Les objectifs : 

 

Tous les objectifs ne sont pas compatibles pour faire de la photo infrarouge. Du fait de leurs traitements, certains vont créer une tache irrécupérable plus communément appelée « hotspot » au centre de la photo.

En règle générale plus votre objectif est ancien, plus vous avez de chance qu’il soit compatible pour de la photo infrarouge.

 

Pour consulter la liste des objectifs à hotspot :

 

hotspot infrarouge

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Le trépied :

 

Il sera obligatoire si vous utilisez un filtre infrarouge, car il faudra exposer plusieurs secondes afin de capter suffisamment d’infrarouges. Par conséquent, une photo sans trépied sera toute floue.

 

 

  • La télécommande :

Bien qu’elle ne soit pas indispensable elle vous évitera de créer un léger flou de bougé si vous appuyez trop fort sur le déclencheur de votre appareil photo. Si vous n’en avez pas, MacGyver vous recommande d’utiliser le retardateur de votre appareil photo.

 

 

 

 

 

Les réglages : 

 

 

  • autofocusLa mise au point : L’opacité du filtre rend la mise au point difficile. On pourrait ruser en l’effectuant avant d’installer le filtre, sauf que celle-ci sera légèrement différente une fois le filtre installé. Par exemple, une photo nette sans le filtre sera légèrement floue si on installe le filtre sans modifier la MAP.

Pour l’effectuer, vous devrez utiliser l’écran de votre appareil photo. En ouvrant le diaphragme au maximum ainsi qu’en augmentant la vitesse d’obturation (certains appareils simulent le résultat que vous allez obtenir en fonction de la vitesse d’obturation), vous arriverez à obtenir une image encore très sombre, mais suffisante pour effectuer la MAP.

 

  • La vitesse d’obturation : Comme notre capteur ne laisse passer que très peu de lumière infrarouge, il faudra utiliser une vitesse d’obturation de plusieurs secondes afin d’obtenir une photo suffisamment exposée. Je ne peux pas vous donner de valeur exacte, cela dépendra de la sensibilité aux infrarouges de votre capteur.

 

  • La sensibilité ISO : Utiliser une valeur ISO faible, car en infrarouge le bruit a vite tendance à apparaître.

 

  • Photographier en RAW : Il faudra obligatoirement photographier en RAW afin de pouvoir effectuer la balance des blancs en post traitement.

 

 

 

Les conditions nécessaires :

 

 

  • Un temps ensoleillé 

Plus le soleil sera fort, plus il y aura d’infrarouges. Privilégiez de photographier en début d’après-midi lorsque le soleil est au plus fort.

photo infrarouge

 

Cependant, il faudra faire attention à ne pas trop diriger l’appareil photo en direction du soleil, car le filtre risque de former des halos sur la photo.

N’utilisez jamais le viseur optique lorsque vous dirigez l’appareil en direction du soleil. Comme le filtre ne va laisser passer que très peu de lumières, votre pupille va se dilater sauf que la quantité d’UV sera toujours la même que sans le filtre. Vous risqueriez ainsi de vous abîmer les yeux.

 

 

 

  • Le moins de vent possible 

Comme il va falloir utiliser des temps de pose de plusieurs secondes, le moindre vent risquerait de faire bouger la végétation qui ressortirait alors toute floue sur la photo.

 

 

 

 

Post production :

 

 

La photo brute qui sortira de votre appareil sera composée de nuances de rouges et de blancs. Afin de redonner des couleurs à vos photos, il faudra effectuer 9 étapes simples sous Adobe Lightroom et Photoshop.

 

Étape 1 : Importez la photo dans Adobe Lightroom 

photo infrarouge

 

 

 

Étape 2 : Effectuez la balance des blancs 

balance des blanc lightroom

 

 

Effectuer la balance des blancs sur un végétal à l’aide de la pipette ici entourée en rouge.

 

 

 

 

 

 

 

 

Étape 3 : Exportez le résultat au format DNG 

 

Dans la plupart des cas, vous n’obtiendrez pas une balance des blancs corrects. Lightroom ne pourra pas descendre en dessous des 2000 kelvin. Pour régler ce problème, il va falloir créer un profil colorimétrique. Pour ce faire, commencer par exporter le résultat obtenu au format .DNG.

 

Photo infrarouge

 

balance blanc

 

 

 

 

 

Étape 4 : créez un profil colorimétrique

 

Téléchargez le logiciel Adobe DNG Profile Editor disponible ici pour Windows ou ici pour Mac afin de créer un profil colorimétrique.

créer profil colorimétrique

 

Une fois installé, importez le fichier DNG dans le logiciel. Allez ensuite dans l’onglet « Color Matrices » et mettez la température sur -100.

Une fois ceci fait, exportez le profil crée sans toucher au dossier de destination qui sera par défaut celui de Lightroom. Une fois ce profil crée vous pourrez le réutiliser pour toutes vos photos infrarouges vous évitant de refaire cette étape pour chaque photo.

 

 

 

 

 

 

Étape 5 : Retournez dans Lightroom et changez le profil 

profil colorimétrique lightroom

 

Une fois le profil colorimétrique de créer, retournez dans Lightroom et changez le profil actuel par celui que vous venez de créer.

À cette étape, vous avez obtenu une photo aux teintes de bleu et de vert. Afin de modifier ces couleurs, il va falloir importer la photo dans Photoshop.

 

 

 

 

 

 

 

Étape 6 : Importez l’image dans Photoshop 

 

photo infrarouge

 

Importez la photo au format .DNG dans Photoshop.

 

 

 

 

 

 

 

Étape 7 : Ouvrez le mélangeur de couche 

 

mélangeur de couche photoshop

 

Allez dans le menu « image » puis cliquez sur « réglages » et enfin sur « mélangeur de couches ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Étape 8 : Allez dans la couche de sortie rouge 

photo infrarouge

 

Dans la couche de sortie rouge, inversez les jauges du rouge et du bleu en mettant le rouge sur 0 et le bleu sur 100 comme sur l’image de droite.

 

 

 

 

 

 

 

Étape 9 : Allez dans la couche de sortie Bleu

 

photo infrarouge

 

 

Cette fois, effectuez l’inverse en diminuant le rouge à 0 et en augmentant le bleu à 100.

 

 

 

 

 

 

Au bout de cette étape, votre photo devrait normalement ressembler aux photos infrarouges telles que l’on a l’habitude de les voir, avec des végétaux très blancs et un ciel bleu. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez essayer de légèrement modifier les autres couches.

 

photo infrarouge

 

 

 

 

Le noir et blanc 

 

L’infrarouge se prête parfaitement bien pour les photos en noir et blanc. Vous obtiendrez un noir et blanc unique avec des blancs beaucoup plus blanc et plus vif que si vous aviez converti une simple photo couleur.

 

infrarouge

Idéale pour du paysage comme pour des compositions plus abstraites.

 

 

J’espère que cet article vous aidera à progresser ou à commencer en photo infrarouge. N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez encore des questions et à vous abonner à la newsletter pour être tenu informé des prochains articles.