Quel est le meilleur hybride pour la vidéo en 2021 ?

Ces dernières années, les appareils hybrides se sont grandement perfectionnés et de nombreux modèles surpassent désormais les performances des reflex. Ils sont notamment capables de filmer en UHD 4K et HDR avec une excellente qualité d’image, tout en proposant un format plus compact et plus léger. Les appareils hybrides repoussent également les limites avec des débits binaires plus élevés, une compression plus efficace et d’innombrables fonctionnalités pour faciliter le travail des vidéastes, amateurs comme professionnels. Dans ce guide, nous allons comparer et analyser les meilleurs hybrides pour la vidéo disponibles en 2021 afin de vous aider à sélectionner le modèle qui correspond le mieux à vos besoins et votre budget. 

Fujifilm X-T4 : meilleur hybride vidéo APS-C 

Type : hybride | Capteur : APS-C de 26,1 Mpx | Vidéo : UHD 4K en 10 bits  4:2:2 | Monture d’objectif : Fujifilm X | Écran : tactile et orientable | Dimensions / poids : 134 x 92 x 63 / 526 g 

Le Fujifilm X-T4 est le meilleur hybride pour la vidéo 4K en matière de rapport qualité/prix. Il profite en effet d’un tarif plus attractif que les modèles à capteur plein format, tout en proposant des fonctionnalités vidéo dignes de modèles plus haut de gamme. Il est notamment capable de réaliser des vidéos en UHD 4K en pleine largeur à 30 i/s ou à 60 i/s, mais avec un léger recadrage. Alors que la plupart des appareils hybrides 4K capturent les vidéos sur 8 bits en interne, le Fujifilm X-T4 peut les enregistrer sur 10 bits  4:2:0 en utilisant le codec H.265. Avec un enregistreur externe, l’enregistrement peut s’effectuer sur 10 bits en 4:2:2 pour profiter d’une gamme tonale encore plus large. L’enregistrement de vidéos en F-Log et HLG est également possible pour profiter d’une plage dynamique étendue, maximisant ainsi les détails dans les zones sombres et lumineuses d’une même scène. À noter que la fréquence de rafraîchissement du capteur APS-C du X-T4 est optimisée pour limiter l’effet de rolling shutter, assurant un enregistrement plus précis des sujets en mouvement rapide. 

La grande nouveauté apportée par le Fujifilm X-T4 est son système de stabilisation mécanique offrant jusqu’à 6,5 EV de compensation lorsque le X-T4 est associé à un objectif compatible. Avec un objectif standard, la compensation est d’environ 5 IL, ce qui est amplement supérieur à de nombreux appareils photo concurrents. Grâce à cette dernière, il est capable de produire des vidéos plus fluides, en réduisant les légers mouvements et vibrations lorsque vous filmez à main levée. Pour des mouvements plus importants comme lorsque vous filmez en courant, il est possible d’exploiter la stabilisation numérique pour fournir une compensation encore plus efficace, mais avec un recadrage supplémentaire d’environ 10 %.  

Le Fujifilm X-T4 est très compact et tient parfaitement dans la main. Il se montre idéal pour le vidéaste nomade qui peut l’emporter facilement en voyage ou l’utiliser pour du vlog. En outre, il profite d’un grand viseur électronique OLED d’une résolution de 3,69 millions de pixels pour un taux de latence de seulement 0,005 seconde et un taux de rafraîchissement de 100 images par seconde. C’est l’assurance de profiter d’un affichage fluide et confortable. Enfin, l’écran LCD est entièrement orientable, ce qui le rend bien plus convivial, notamment pour le vlogging et pour profiter d’un retour vidéo, sans moniteur externe. 


Panasonic Lumix S5 : meilleur hybride vidéo plein format abordable 

Type : hybride | Capteur : plein format de 24,2 Mpx | Vidéo : UHD 4K en 10 bits 4:2:2 | Monture d’objectif : L | Écran : tactile et orientable | Dimensions / poids : 132 x 97 x 81 / 714 g 

Le Panasonic Lumix S5 est un appareil hybride polyvalent offrant de très bonnes performances en vidéo et en photo. Il est conçu autour d’un capteur plein format de 24,2 Mpx capable de réaliser des vidéos très détaillées et lumineuses en UHD 4K à 30 i/s sur toute la largeur de son capteur ou en UHD 4K à 60 i/s avec un facteur de recadrage de 1,5x. Il prend en charge l’enregistrement en 4:2:2 sur 10 bits, mais ce dernier est limité à des séquences de 30 minutes pour éviter tout problème de surchauffe. Si vous avez besoin de tourner plus longtemps sans interruption, il est possible d’enregistrer de manière illimitée en exploitant les modes 4K 8 bits ou Full HD 1080p. Comme le Lumix S1H, le Panasonic Lumix S5 peut aussi réaliser des séquences avec les profils Log pour bénéficier d’une marge de manœuvre étendue en post-production. Il est également possible de télécharger des LUT personnalisés. 

Le capteur du Panasonic Lumix S5 est stabilisé sur 5 axes pour fournir jusqu’à 6,5 IL de compensation. Grâce à cette dernière, il peut exploiter un mode de décalage du capteur pour capturer des images d’une très haute résolution de 96 Mpx. La stabilisation profite aussi aux vidéos qui se montrent plus fluides et nettes, tandis qu’en mode anamorphique, elle est automatiquement ajustée pour correspondre idéalement à ce format d’image. Enfin, les modes autofocus de détection du visage et des yeux sont optimisés par de nouveaux algorithmes qui permettent un ajustement plus fluide et plus précis, même lorsque le sujet est de dos. 

Le boîtier du Panasonic Lumix S5 est nettement plus compact et plus léger que les autres hybrides de Panasonic. Il se montre ainsi plus agréable à transporter et offre une meilleure prise en main. Son écran LCD est entièrement articulé et présente une diagonale de 7 cm. L’affichage y est confortable et lisible, excepté en extérieur où la dalle peut avoir tendance à être sujette aux reflets. Dans ce cas, il est possible de s’aider du viseur OLED de 2,36 millions de pixels pour le cadrage. 


Sony Alpha 7C : meilleur hybride vidéo compact 

Type : hybride | Capteur : plein format de 24,2 Mpx | Vidéo : UHD 4K en 8 bits 4:2:0 | Monture d’objectif : Sony FE | Écran : tactile et orientable | Dimensions / poids : 124 x 71 x 59 / 509 g 

Si vous ne souhaitez pas vous encombrer d’un appareil lourd et imposant, alors le Sony Alpha 7C sera très certainement votre meilleur hybride pour la vidéo. Ce dernier se revendique en effet comme “le plus petit hybride plein format au monde”. Il mesure seulement 124 mm de long pour une hauteur de 71 mm et une épaisseur de 59 mm, le tout pour un poids de 509 grammes. En fonction de l’objectif associé, il peut même se glisser dans une poche ou un sac à main. Il constitue donc une solution parfaite pour voyager, mais également pour réaliser de longs reportages vidéo sans ressentir la moindre gêne. 

L’hybride vidéo Sony Alpha 7C exploite le même capteur plein format de 24,2 Mpx que l’Alpha 7 III. Il est couplé au processeur d’image BIONZ X pour fournir une très bonne plage dynamique de 15 IL, offrant ainsi une belle capacité à faire ressortir les détails dans les zones sombres et lumineuses d’une même scène. L’enregistrement vidéo en UHD 4K à 24 i/s s’effectue en exploitant l’intégralité des pixels du capteur. Cela signifie que l’appareil collecte environ 2,4x plus de données que celles nécessaires à la réalisation d’une vidéo 4K, puis effectue un suréchantillonnage pour produire des vidéos 4K plus détaillées et plus nettes. L’Alpha 7C prend également en charge les profils S-Log, S-Gamut et HLG pour étendre la plage dynamique. Ces deux profils sont en revanche limités à 8 bits, ce qui offre des performances un peu moindres que les appareils 10 bits de cette liste. Enfin, un mode Full HD 1080p est également de la partie, avec une cadence ajustable jusqu’à 120 i/s. 

Le système autofocus du Sony Alpha 7C est identique aux Apha 7 III et Alpha 9, mais profite de nouveaux algorithmes, notamment du suivi du sujet en temps réel. Celui-ci exploite à la fois la reconnaissance des yeux, du visage et de la tête pour assurer un suivi précis et éviter que l’appareil ne se concentre sur une autre personne. Le suivi automatique des yeux est entièrement fonctionnel durant l’enregistrement vidéo, garantissant une mise au point fiable et permettant à l’utilisateur de se concentrer sur le cadrage ou les réglages plutôt que sur la mise au point. Il est également possible de personnaliser la vitesse de transition autofocus selon sept vitesses différentes afin d’effectuer une transition parfaitement adaptée à vos besoins. 


Nikon Z6 II : meilleur hybride vidéo Nikon 

Type : hybride | Capteur : plein format de 24,5 Mpx | Vidéo : UHD 4K en 10 bits | Monture d’objectif : Nikon Z | Écran : tactile et non orientable | Dimensions / poids : 134 x 100 x 69 / 615 g 

Le Nikon Z6 II est une mise à niveau du Nikon Z6 de première génération. Il y apporte un second emplacement pour carte mémoire, ainsi qu’un double processeur d’image EXPEED 6 pour gagner en puissance et en réactivité. Grâce à ce dernier, il est capable de capturer jusqu’à 14 images par seconde et de filmer en UHD 4K jusqu’à 60 images par seconde (anciennement 30 i/s). Cet enregistrement à 60 Hz n’est cependant pas effectué à partir de l’intégralité du capteur, mais sur une zone correspondant aux dimensions d’un capteur APS-C. Un facteur de recadrage de 1,5x est donc à prendre en considération. Pour profiter d’un enregistrement sur toute la largeur du capteur, il est nécessaire de limiter la cadence à 30 ou 24 i/s. En outre, les options de sortie vidéo Nikon Z6 II se voient augmentées, avec la possibilité de réaliser et d’exporter vers un enregistreur externe des séquences en HLG et HDR sur 10 bits, en plus du N-Log. La sortie casque, ainsi que l’entrée micro sont bien évidemment conservées. 

La qualité des vidéos réalisées avec cet appareil hybride est très bonne et profite de la stabilisation mécanique sur 5 axes pour maximiser la fluidité des séquences. Son système autofocus, mettant en œuvre 273 points à détection de phase, offre un suivi très efficace, que ce soit sur les humains ou les animaux. Cet autofocus est cependant un peu moins performant que d’autres modèles dans des conditions de faible luminosité. Fort heureusement, les objectifs Nikon Z sont relativement lumineux et peuvent combler cette lacune jusqu’à un certain niveau. 

Enfin, l’ergonomie est bonne et on profite d’un accès facile aux différentes commandes. Le viseur OLED haute résolution offre un affichage fluide et bien contrasté, tout comme l’écran LCD. Ce dernier est en revanche uniquement inclinable et ne peut pas être retourné à 180°. Ce n’est donc pas forcément le meilleur hybride vidéo pour des vlogs, car il est indispensable de lui associer un moniteur externe, brisant alors tout l’intérêt de son format compact. Par conséquent, le Nikon Z6 II séduira davantage les utilisateurs à la recherche d’un hybride pour le tournage en studio ou avec un setup sur trépied. 


Panasonic Lumix GH5s : meilleur hybride vidéo 4K 

Type : hybride | Capteur : micro 4/3 de 10,2 Mpx | Vidéo : UHD 4K en 10 bits 4:2:2 | Écran : tactile et orientable | Dimensions / poids : 138 x 98 x 87 / 660 g 

Le Panasonic Lumix GH5s est un excellent hybride vidéo pour les amateurs expérimentés et les professionnels. Il profite d’une conception avant tout pensée pour répondre aux besoins des vidéastes exigeants, avec notamment un capteur optimisé pour le tournage de vidéos en UHD 4K et en DCI jusqu’à 60 i/s. L’enregistrement s’effectue sur 8 bits en interne ou sur 10 bits en externe, grâce au port HDMI. Cette capture sur 10 bits couplée aux modes V-Log L et Hybrid Log Gamma assure une plus grande flexibilité pour l’étalonnage des couleurs en post-traitement. De manière générale, les vidéos réalisées avec le GH5s profitent d’un haut niveau de détails, même dans des conditions de faible luminosité, ce qui est assez rare pour un capteur micro 4/3.

L’ergonomie de cet appareil hybride pour la vidéo Panasonic Lumix GH5s est très bonne et globalement similaire à celle du Lumix GH5, un modèle à la fois conçu pour la photo et la vidéo. On retrouve ainsi un boîtier aux lignes très proches de celles d’un appareil reflex et sur lequel sont disposées de nombreuses commandes personnalisables et toutes accessibles facilement. L’écran tactile garantit une manipulation entièrement silencieuse durant l’enregistrement et est orientable pour la réalisation de vlogs et pour profiter d’un retour vidéo. Enfin, l’autofocus assure un suivi assez efficace des sujets, même si le temps nécessaire pour qu’il parvienne à se concentrer est parfois un peu plus long qu’avec les modèles concurrents. Fort heureusement, cela n’est pas le critère principal d’un bon appareil hybride 4K. 


Canon EOS R5 : meilleur hybride vidéo 8K 

Type : hybride | Capteur : plein format de 45 Mpx | Vidéo : UHD 8K en 10 bits 4:2:2 | Écran : tactile et orientable | Dimensions / poids : 138 x 97 x 88 / 650 g 

Le Canon EOS R5 est de très loin le meilleur hybride vidéo en 2021, mais également un des plus onéreux. Il est en effet commercialisé à près de 4500 €, ce qui le destine davantage aux vidéastes et aux cinéastes professionnels. Pour ces derniers, il offre une solution ultime grâce à un capteur plein format d’une résolution de 45 Mpx. La plage dynamique de ce dernier est énorme et encore plus large que le Canon EOS 5. Bien évidemment, il embarque la stabilisation d’image mécanique (IBIS) sur 5 axes, pouvant offrir jusqu’à 8 Il de compensation lorsqu’elle est associée à un objectif Canon compatible. 

La vidéo est un domaine dans lequel l’hybride Canon EOS R5 excelle, avec la possibilité de tourner des séquences en UHD 4K en Raw, All-I ou IPB jusqu’à 30 ips. L’enregistrement en 24 et 23,98 fps est bien évidemment aussi disponible pour s’adapter aux besoins des cinéastes. Cet hybride Canon peut également tourner en 8K ou réaliser des séquences en UHD 4K suréchantillonnées à partir des séquences 8K, permettant ainsi d’obtenir un maximum de détails. Il est de plus possible de réaliser des séquences HDR pour maximiser les informations dans les zones sombres et lumineuses des images. Pour ce faire, deux modes sont proposés : le mode Log conventionnel sur 10 bits 4: 2: 2 pour un étalonnage manuel en post-production ou le mode HDR PQ produisant un fichier HDR directement exploitable sur un téléviseur HDR.

La face arrière du Canon EOS R5 embarque un écran LCD tactile entièrement orientable et pouvant être mis à profit comme pavé tactile lorsque vous utilisez le viseur électronique. Ce dernier dispose d’une dalle OLED de 5,76 Mpx et peut fonctionner à 120 i/s pour profiter d’une très grande fluidité ou à 60 i/s pour préserver l’autonomie de la batterie. Enfin, un joystick disposé à proximité de son viseur peut être configuré pour déplacer le collimateur autofocus sans avoir à quitter le viseur des yeux. La sensibilité de ce dernier peut être ajustée sur un palier de cinq niveaux en fonction de la réactivité dont vous avez besoin. 


On arrive à la fin de ce guide et vous avez normalement pu identifier votre meilleur hybride pour la vidéo. Vous pouvez laisser un commentaire dans l’espace ci-dessous si vous avez d’autres questions ou si vous n’arrivez toujours pas à faire votre choix. 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *