Photographier des bulles de savon gelées

Des bulles de savon gelées peuvent constituer un sujet fascinant et amusant à photographier durant l’hiver. Idéales pour les passionnés de macro et d’images abstraites, les bulles de savon gelées ne nécessitent pas de connaissances approfondies en photographie, mais impliquent une préparation bien maîtrisée et des conditions idéales. Dans ce guide, nous allons voir toutes les techniques et astuces sur la photographie des bulles gelées. 

La préparation 

Les bulles sont des phénomènes courants avec lesquels nous avons tous déjà joué, mais la science derrière ces dernières est assez complexe. Les bulles sont en effet constituées de deux fines pellicules de savons, avec une couche intérieure et une couche extérieure qui retiennent et emprisonnent entre elles une couche d’eau. Par temps chaud, un simple mélange de savon et d’eau suffit pour faire de belles bulles. En revanche, lorsque la température diminue, la recette doit être modifiée pour que les bulles deviennent plus résistantes et puissent geler sans se briser. Pour ce faire, il est nécessaire d’y ajouter de la glycérine ou du sirop de maïs dans un mélange d’eau et de savon à vaisselle. Du sucre peut aussi y être ajouté pour apporter de beaux motifs cristallins dans les parois des bulles. Généralement, un mélange de 1 verre d’eau pour 4 cuillères à soupe de savon à vaisselle, 3 cuillères de glycérine et 2 cuillères de sucre offre des bulles suffisamment résistantes pour geler sans se briser. 

Ajoutez de la glycérine dans la préparation des bulles pour les rendre plus résistantes durant le gel. 

La patience 

La patience est une vertu indispensable pour photographier des bulles gelées. Même avec la meilleure des préparations, beaucoup de bulles vont éclater, soit immédiatement après avoir été soufflées à l’aide d’une paille, soit lorsqu’elles vont commencer à geler. Le temps de gel peut également s’étaler sur plusieurs minutes lorsque les températures ne sont que légèrement en dessous de zéro. Durant ce laps de temps, vous devez tout faire pour conserver vos bulles intactes. Un endroit isolé du vent et protégé des chutes de neige vous permettra notamment de maximiser vos chances. Dans le cas contraire, utilisez votre sac photo ou vos mains pour protéger du mieux possible la bulle. 

Protégez les bulles du vent et de tout élément pour maximiser vos chances de les photographier gelées. 

La surface d’accroche 

La surface d’accroche est également primordiale pour réussir à prendre des photos de bulles gelées. Sur des surfaces abrasives ou poreuses, les bulles éclateront dès qu’elles toucheront le sol, et même si elles résistent, elles n’auront pas le temps de geler. Idéalement, privilégiez une surface humide qui va permettre de préserver la tension superficielle des bulles. À ce titre, un monticule de neige est notamment idéal. Il aide à faire geler la bulle encore plus rapidement, la préserve de l’éclatement et constitue un excellent élément de composition. Vous pouvez également utiliser une feuille d’arbre gelée, de l’herbe ou tout autre élément relativement lisse, humide et froid. Encore une fois, pensez à faire en sorte que cette surface soit préservée du vent et des chutes de neige. 

Utilisez une surface d’accroche humide et la plus froide possible pour limiter l’éclatement des bulles. 

Les bulles éclatées 

Même lorsqu’une bulle est parfaitement gelée, vous ne pourrez pas la déplacer ou la ramasser comme vous le feriez avec une simple boule de Noël. La surface gelée est en effet si fine que le moindre contact brisera la bulle comme une feuille de verre. C’est pour cela qu’il est important de bien penser aux conditions de la prise de vue dès le départ, que ce soit pour l’arrière-plan, le cadrage, la lumière, etc. En revanche, vous pourrez exploiter cette fragilité pour briser intentionnellement une partie de la bulle, lui donnant alors l’aspect d’un œuf éclos dont une espèce inconnue et mystérieuse s’y est échappée. 

Une bulle en partie brisée donnera l’impression d’un œuf éclot issu d’un film de science-fiction. 

L’éclairage des bulles 

Le succès d’une photo de bulle gelée réside avant tout dans la qualité de l’éclairage mis en œuvre. Pour ce faire, vous devez exploiter la transparence des bulles pour faire ressortir les différents cristaux de gel. Si vous utilisez la lumière naturelle, vous pouvez photographier durant la journée pour obtenir une lumière plus froide et renforcer le caractère glacial de l’image, ou en fin de journée pour profiter d’une lumière plus chaude. L’utilisation d’un flash est également possible pour prendre en photo une bulle gelée. Dans ce cas, privilégiez un flash externe que vous placerez sur le côté de la bulle. En face, vous pourrez y disposer un réflecteur, si nécessaire. N’hésitez pas à utiliser des surfaces qui diffractent la lumière comme le dos d’un CD pour apporter de multiples teintes sur la bulle. 

Photographier au lever ou au coucher du soleil permet d’apporter de la couleur aux bulles gelées. 

L’objectif macro 

Vous pouvez photographier des bulles gelées avec tout objectif, mais l’emploi d’un objectif macro vous assure d’obtenir des images encore plus spectaculaires en vous permettant de capturer en gros plan les moindres détails du gel sur la bulle. Les images qui en résultent adoptent des formes très abstraites et variées, permettant ainsi de capturer de nombreuses images différentes à partir d’une unique bulle. Si vous n’avez jamais pratiqué la macrophotographie, nous vous recommandons les objectifs Samyang 100mm f/2.8 ED UMC, Canon RF 100 mm f/2,8 Macro ou encore le Sony FE 90 mm f/2.8 Macro G OSS qui sont excellents dans ce domaine. En dehors de l’hiver, ils vous permettront également de photographier de sublimes images de fleurs, d’insectes ou autres petits détails. 

Compatible avec tout appareil photo, l’objectif Samyang 100mm f/2.8 ED UMC est idéal pour s’initier à la macrophotographie et capturer les moindres détails des bulles gelées. 

Si vous ne désirez pas investir dans un objectif macro, sachez qu’il existe quelques alternatives moins onéreuses pour capturer des gros plans avec votre objectif actuel. Les plus courantes consistent à utiliser une bonnette macro comme la Raynox DCR-250 ou des bagues allonges comme les JJC. Vous pouvez en savoir plus sur l’utilisation de ces deux accessoires dans le guide : comment faire une photo macro ?

Les réglages 

Il n’y a pas de meilleurs réglages que d’autres pour prendre en photo une bulle de savon gelée, car ces derniers sont avant tout dictés par les conditions de la prise de vue et du résultat que vous souhaitez obtenir. De manière générale, il est cependant recommandé de placer votre appareil photo en mode priorité à l’ouverture afin de sélectionner manuellement une grande ouverture (petit f/nombre). Avec ce réglage, la profondeur de champ sera réduite, permettant d’isoler plus facilement la bulle de l’arrière-plan et ainsi de la mettre plus efficacement en valeur. Pour garantir une netteté optimale, il est conseillé d’effectuer manuellement la mise au point, car l’autofocus de l’appareil peut être perturbé par la transparence de la bulle. Pour ce faire, placez votre appareil sur un trépied et effectuez tous les réglages le temps que la bulle commence à geler. Ainsi, vous n’aurez plus qu’à déclencher au moment parfait. Enfin, l’utilisation du mode rafale peut constituer une aide précieuse lorsque les températures sont très basses et que le givre progresse très rapidement sur la bulle. 

Une grande ouverture permet de réduire la profondeur de champ pour isoler plus efficacement la bulle gelée du reste de l’image. 

On arrive à la fin de ce guide et vous savez désormais comment prendre en photo des bulles gelées. Si tout fonctionne, vous parviendrez à obtenir des images étonnantes et qui auront mérité de braver le froid. 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *