Quel objectif choisir pour la photo animalière ?

L’objectif est l’un des éléments les plus importants en photographie animalière. La focale doit être suffisamment importante pour isoler le sujet du paysage tout en restant à distance pour ne pas l’effrayer. De nombreux paramètres tels que la stabilisation d’image, la qualité optique ou encore les commandes de l’objectif sont également à étudier. Il est alors très fréquent de ne pas savoir quel objectif choisir pour la photo animalière. Pour répondre à cette problématique, nous allons étudier dans ce guide les différentes caractéristiques auxquelles doivent répondre ces objectifs. Nous comparerons également les meilleurs objectifs pour la photographie animalière, de sorte que vous puissiez facilement trouver un modèle adapté à vos besoins et à votre budget. 

 

Quels sujets allez-vous photographier ? 

Pour correctement choisir votre meilleur objectif pour la photo animalière, il est avant tout important de réfléchir aux animaux que vous souhaitez photographier. Vos besoins ne seront pas les mêmes pour la photographie d’oiseaux, la photographie d’animaux sauvages ou encore la photographie de petits animaux en macro. Trouver un objectif adapté à votre style est donc indispensable pour capturer les meilleures images. 

Photographie d’animaux sauvages : les animaux sauvages sont craintifs et vous aurez besoin d’une focale minimale de 300 mm pour réaliser des gros plans tout en restant à distance pour ne pas les effrayer. Étant donné que la faune sauvage est imprévisible, un objectif zoom peut également être à privilégier pour maximiser votre réactivité et rapidement cadrer les animaux. 

quel objectif choisir pour photo animalière
Photo réalisée avec l’objectif Canon EF 70-300mm f/4-5.6 IS USM.

Photographie d’oiseaux : capturer des oiseaux peut se révéler très difficile, car ils sont extrêmement vifs et petits. Il est ainsi recommandé d’utiliser un appareil photo rapide couplé à une focale d’au moins 400 mm. Si vous souhaitez capturer un oiseau en vol, l’utilisation d’un objectif zoom sera indispensable. 

quel objectif choisir pour photo animalière
Une focale supérieure à 400 mm est préférable pour photographier des oiseaux.

Photographie de petits animaux : cette catégorie à part regroupe tous les insectes, lézards et amphibiens. Pour sublimer ces petites créatures, vous aurez idéalement besoin d’un objectif macro. Une focale minimale de 90 mm est indispensable pour les photographier sans trop les effrayer. Pour obtenir plus d’informations à ce sujet, nous vous recommandons de lire l’article : quel objectif macro choisir ? 

 

Objectif zoom ou focale fixe pour la photo animalière ? 

L’éternel dilemme entre zoom et focale fixe fait également débat dans le choix d’un objectif pour la photo animalière. Un zoom présente l’avantage de couvrir une large plage focale et donc de vous offrir une réactivité accrue. Vous pourrez rapidement photographier un lapin non loin de vous, puis instantanément étendre la focale pour photographier une biche traversant votre arrière-plan, par exemple. Les objectifs zoom disposent cependant généralement d’une plus faible ouverture. Cela signifie que lorsque vous travaillez dans des conditions lumineuses difficiles comme cela peut être le cas dans un sous-bois ou au coucher du soleil, il sera indispensable d’utiliser un appareil photo doté d’une bonne montée en ISO. Il ne sera en effet pas toujours possible de compenser le manque de lumière en allongeant le temps de pose, car certains animaux qui se déplacent rapidement apparaîtront alors flous à l’image. 

quel objectif choisir pour photo animalière
Un zoom polyvalent comme ce Sigma 150-600 mm offre une grande réactivité pour photographier des animaux.

Les focales fixes offrent généralement une meilleure qualité d’image, avec des détails plus précis et plus fins. Cette qualité peut aussi être atteinte sur certains zoom, mais nécessite de débourser nettement plus. Les focales fixes présentent également l’avantage d’être plus lumineuses, ce qui est parfois indispensable, comme nous venons de le voir. En revanche, les focales fixes sont moins réactives et ne sont pas toujours faciles à utiliser lorsque la focale est importante. Par exemple, avec une focale de 500 mm, il vous faudra parfois quelques secondes pour arriver à correctement placer les animaux dans votre cadre.  

 

La stabilisation d’image 

Certains objectifs disposent d’une stabilisation d’image pour réduire le flou de bougé lorsque vous photographiez à main levée. Cette fonctionnalité est très intéressante lorsque vous capturez des oiseaux ou deux animaux sur le vif, comme cela peut être le cas lors d’un safari photo. En dehors de ces cas particuliers, vous allez réaliser toutes vos photos animalières à l’aide d’un trépied ou d’un monopode. Celui-ci va en effet être indispensable pour soulager vos articulations de la lourde charge de l’objectif. Par conséquent, la stabilisation ne sera plus nécessaire et vous pourrez grandement économiser en choisissant un objectif non stabilisé. 

 

L’autofocus 

Un objectif pour la photo animalière se doit d’offrir un autofocus réactif et précis pour rapidement se focaliser sur l’action. S’il est trop lent, il sera par exemple impossible d’obtenir une image nette d’un oiseau en vol. Il doit aussi être parfaitement silencieux pour ne pas effrayer les animaux et suffisamment fluide pour correctement exploiter la mise au point continue de votre appareil photo.

quel objectif choisir pour photo animalière
Un autofocus performant est indispensable pour figer une action.

 

Les meilleurs objectifs pour la photo animalière : 

 

Canon EF 70-300 mm f/4-5.6L IS USM

quel objectif choisir pour photo animalière

Monture: Canon EF | Stabilisation : oui | Diamètre de filetage : 67 mm | Dimensions (LxL): 89 x 143 mm | Poids: 1,05 g

Le Canon EF 70-300 mm f4-5.6L IS USM UD n’est pas l’objectif le plus lumineux, mais il constitue tout de même une excellente solution pour s’initier à la photographie animalière. Appartenant à la prestigieuse gamme L de Canon, cet objectif bénéficie d’une conception optique de haute précision pour offrir une très bonne qualité d’image sur l’ensemble de la plage focale du zoom. L’autofocus est assuré par un moteur annulaire à ultrason garantissant une mise au point rapide et parfaitement silencieuse pour ne pas effrayer les animaux. Ce système assure également un suivi autofocus d’une grande fluidité. Enfin, le Canon EF 70-300 mm f4-5.6L IS USM UD bénéficie d’une stabilisation d’image offrant jusqu’à 4 IL de compensation et dispose d’un boîtier étanche contre l’humidité et la poussière. 

 

Sigma 150-600 mm F5-6.3 DG OS HSM

quel objectif choisir pour photo animalière

Monture: Canon EF, Nikon F, Sigma | Stabilisation : oui | Diamètre de filetage : 95 mm | Dimensions (LxL): 105 x 260 mm | Poids: 1,930 g

Avec une focale maximale de 600 mm, le Sigma 150-600 mm F5-6.3 DG OS HSM est idéal pour photographier des gros plans de lointains animaux ou d’oiseaux. Il embarque 22 optiques réparties en 16 groupes et inclut deux lentilles en fluorite de qualité supérieure pour réduire les aberrations chromatiques et les reflets. Cette conception lui permet d’offrir des images détaillées sur l’ensemble du cadre. Cette netteté est maximisée jusqu’à une focale de 400 mm. Au-delà, elle est légèrement en décrue jusqu’à 600 mm, mais reste globalement très bonne. La mise au point automatique se révèle quant à elle fluide et plus rapide que celle du Tamron 150-600 mm. Le fût de l’objectif dispose d’un corps en métal sur lequel sont disposés de nombreux joints pour le sceller contre les intempéries et la poussière. Enfin, cet objectif pour la photo d’animaux bénéficie d’une stabilisation d’image, mais il est très peu probable que vous ayez besoin de la mettre à contribution. L’objectif pesant près de 2 kg, l’utilisation d’un monopode ou d’un trépied est vivement recommandée pour soulager vos articulations et maximiser la netteté.    

quel objectif choisir pour photo animalière

 

Canon EF 100-400 mm f/4.5-5.6 L IS II USM

quel objectif choisir pour photo animalière

Monture: Canon EF | Stabilisation : oui | Diamètre de filetage : 77 mm | Dimensions (LxL): 94 x 193 mm | Poids: 1,640 g

Cette deuxième génération de l’objectif Canon EF 100-400 mm f/4.5-5.6L apporte de nombreuses améliorations, dont notamment une bague de zoom plus fluide et plus précise. Le niveau de piqué de cet objectif est exceptionnel. Il fournit des images parfaitement nettes et avec un très haut niveau de contraste grâce à l’utilisation de verres en cristal de fluorine et d’éléments à dispersion ultra-faible (UD) pour réduire les déformations et les reflets de lumière. Cette deuxième itération apporte également une stabilisation d’image optimisée ainsi que de nouveaux joints sur les éléments avant et arrière de l’objectif pour optimiser sa résistance aux intempéries et à la poussière. Commercialisé à 2 100 €, ce Canon est en revanche un peu plus cher que les objectifs 100-400 mm proposés par les marques tierces. 

quel objectif choisir pour photo animalière

 

Tamron 100-400mm f/4.5-6.3 Di VC USD

quel objectif choisir pour photo animalière

Monture: Canon EF, Nikon F | Stabilisation : oui | Diamètre de filetage : 67 mm | Dimensions (LxL): 86 x 199 mm | Poids: 1,135 g

Le Tamron 100-400mm f/4.5-6.3 Di VC USD constitue une très bonne alternative pour un budget limité. Malgré ce positionnement tarifaire très compétitif, il offre une qualité d’image presque similaire au Canon 100-400 mm présenté ci-dessus. Les photos sont capturées avec de nombreux détails et une très bonne gestion des aberrations chromatiques et des reflets indésirables. La mise au point automatique est confiée à un moteur à ultrason rapide et silencieux. Cet autofocus est de plus associé à un double microprocesseur pour en optimiser la précision. Enfin, le boîtier est réalisé dans un robuste alliage de magnésium résistant à l’humidité et à la poussière. Le Tamron 100-400mm f/4.5-6.3 Di VC USD présente tout de même quelques inconvénients, à commencer par son ouverture maximale de f/6,3 à l’extrémité supérieure du zoom. Il ne sera donc pas le plus performant pour photographier dans des conditions lumineuses difficiles. Il n’est de plus pas livré avec un collier de fixation pour trépied. Cette option est commercialisée indépendamment au tarif de 120 euros. 

quel objectif choisir pour photo animalière

 

Nikon AF-S 200-500 mm f/5.6E ED VR

quel objectif choisir pour photo animalière

Monture: Nikon F | Stabilisation : oui | Diamètre de filetage : 95 mm | Dimensions (LxL): 108 x 268 mm | Poids: 2,300 g

Bien que la focale de cet objectif Nikon soit un peu plus courte que celle des Sigma et Tamron 150-600 mm, ce modèle présente l’avantage d’offrir une ouverture constante de f/5,6 sur toute la plage du zoom. Cela assure ainsi une parfaite cohérence de l’exposition entre les différentes images en vous évitant de devoir ajuster les paramètres du triangle d’exposition en fonction de la focale utilisée. Cette ouverture est par ailleurs réalisée par un diaphragme à 9 lamelles circulaires pour garantir un très bel effet de bokeh. La conception optique de cet objectif Nikon pour la photo animalière est excellente avec 19 verres, dont trois à dispersion ultra-faible (ED). Celui-ci permet de réduire les aberrations chromatiques et les reflets pour maximiser le naturel et l’éclat des couleurs sur l’ensemble du cadre. Enfin, l’autofocus est réalisé par un moteur ondulatoire silencieux exclusif de Nikon. Il assure une mise au point rapide et parfaitement adaptée aux derniers reflex Nikon. Notons également la présence d’une stabilisation d’image assez efficace sur les plages inférieures du zoom. Au-delà, l’utilisation d’un trépied ou d’un monopode reste à privilégier. 

quel objectif choisir pour photo animalière

 

Fujifilm XF100-400mm f/4.5-5.6 R LM OIS WR

quel objectif choisir pour photo animalière

Monture: Fujifilm X | Stabilisation : oui | Diamètre de filetage : 77 mm | Dimensions (LxL): 95 x 211 mm | Poids: 1,375 g

Le Fujifilm XF100-400mm f/4.5-5.6 R LM OIS WR est de très loin le meilleur objectif pour la photographie animalière pour les appareils Fujifilm. Ce modèle haut de gamme embarque deux moteurs autofocus linéaires, pour une mise au point automatique ultra-rapide. Il est ainsi idéal pour suivre les actions des animaux ou capturer des oiseaux en plein vol. Cette mise au point est associée à un système de stabilisation optique offrant jusqu’à 5 IL de compensation. Côté optique, le Fujifilm XF100-400mm f/4.5-5.6 met en oeuvre pas moins de cinq lentilles à dispersion extra-faible (verre Extra-low Dispersion) couplées à un verre Super ED. Il en résulte des images nettes et détaillées, bien que la résolution soit légèrement en baisse à l’extrémité supérieure du zoom. Enfin, le boîtier est résistant aux intempéries, et même aux fortes pluies grâce à l’implémentation de 13 joints. La lentille frontale dispose quant à elle d’un revêtement en fluor pour repousser les éclaboussures et les traces de doigts. 

quel objectif choisir pour photo animalière

 

Sony FE 100-400 mm f/4.5-5.6 GM OSS

quel objectif choisir pour photo animalière

Monture: Sony e | Stabilisation : oui | Diamètre de filetage : 77 mm | Dimensions (LxL): 93 x 205 mm | Poids: 1,395 g

Avant l’apparition du Sony FE 200-600 mm présenté ci-dessous, le Sony FE 100-400 mm f/4.5-5.6 GM OSS était le seul objectif zoom de Sony à couvrir une plage focale supérieure à 200 mm. Spécifiquement conçu pour la photographie d’animaux sauvages et la photo de sport, cet objectif Sony offre une mise au point d’une très grande réactivité. Appartement à la série GM regroupant uniquement les meilleures productions de Sony, le Sony FE 100-400 mm f/4.5-5.6 GM OSS offre tout naturellement des images d’une netteté irréprochable d’un bord à l’autre du cadre. Même aux extrémités du zoom, le niveau de piqué reste très haut, avec des images détaillées et très bien contrastées. Enfin, il intègre une stabilisation d’image permettant de réduire le flou de bougé jusqu’à 5 IL. Celle-ci peut être couplée à la stabilisation d’image mécanique des hybrides Sony.

quel objectif choisir pour photo animalière

 

Sony FE 200-600mm f/5.6-6.3 G OSS

quel objectif choisir pour photo animalière

Monture: Sony e | Stabilisation : oui | Diamètre de filetage : 95 mm | Dimensions (LxL): 112 x 318 mm | Poids: 2,115 g

Disponible depuis août 2019, le Sony FE 200-600mm f/5.6-6.3 G OSS est l’objectif pour hybrides Sony offrant actuellement la plus large plage focale. Lorsqu’il est couplé aux appareils Sony les plus récents, il permet de suivre et de capturer avec précision tout type de sujet en mouvement comme les oiseaux ou la faune. Il présente l’avantage d’intégrer un système de zoom interne, de sorte que la longueur de l’objectif reste inchangée, peu importe la focale utilisée. Cela est particulièrement utile pour ne pas déséquilibrer l’objectif. Il bénéficie également d’une stabilisation optique avec 3 modes distincts : un premier pour les photos statiques, un second pour les photos panoramiques et un troisième qui applique uniquement la stabilisation lors de l’exposition. Cela facilite le suivi des sujets rapides, comme des oiseaux en vol. La conception optique de cet objectif pour la photo animalière Sony fait appel à 24 éléments, dont 5 lentilles ED (Extra-low Dispersion) et un revêtement Nano AR pour réduire au plus strict minimum les aberrations chromatiques, les reflets de lumière et les images fantômes. Les images sont ainsi nettes et détaillées sur l’ensemble du cadre et de la plage focale. Enfin, le Sony 200-600mm f/5.6-6.3 G OSS offre une grande résistance aux intempéries et à la poussière. 

quel objectif choisir pour photo animalière

 

Sigma 100-400mm f/5-6.3 DG OS HSM

quel objectif choisir pour photo animalière

Monture: Canon EF, Nikon F, Sigma | Stabilisation : oui | Diamètre de filetage : 67 mm | Dimensions (LxL): 86 x 182 mm | Poids: 1,160 g

Le Sigma 100-400mm f/5-6.3 DG OS HSM constitue une alternative moins onéreuse au Sigma 150-600 mm F5-6.3 DG OS HSM. Sa plus faible portée lui permet d’être avantageusement plus compact et deux fois moins lourd. Il se montre donc plus confortable pour de longues sessions photo à main levée. Ce travail est de plus facilité par l’intégration d’une stabilisation à deux modes : un premier pour les photos statiques et un second pour les panoramas. Malgré cela, l’utilisation d’un trépied ou d’un monopode reste tout de même recommandée pour correctement exploiter la plage supérieure du zoom. Précisons tout de même que la fixation sur ce dernier devra s’effectuer à partir du boîtier. Cet objectif Sigma est en effet dépourvu d’une bague de fixation. Enfin, les images réalisées avec cet objectif sont d’une grande qualité, avec une finesse des détails légèrement supérieure au Sigma 150-600 mm. 

quel objectif choisir pour photo animalière

 

Sigma 500 mm F/4 DG OS HSM Sports

quel objectif choisir pour photo animalière

Monture: Canon EF, Nikon F, Sigma | Stabilisation : oui | Diamètre de filetage : 47 mm (arrière) | Dimensions (LxL): 144 x 380 mm | Poids: 3,310 g

Disponible pour les appareils photo reflex Canon et Nikon, le Sigma 500 mm F/4 DG OS HSM Sports est spécifiquement conçu pour les photographes professionnels. Il adopte une conception optique comprenant 16 lentilles réparties en 11 groupes et incluant de nombreux verres techniques. Sa grande ouverture de f/4 est confiée à un diaphragme à 9 lamelles circulaires pour créer de sublimes effets de bokeh et des photos animalières plus créatives. La mise au point automatique est précise, mais peut manquer de réactivité pour des sujets se déplaçant très rapidement. Enfin, le fût est étanche aux intempéries et dispose de nombreuses commandes. 

quel objectif choisir pour photo animalière

 

On arrive à la fin de cet article et vous savez désormais quel objectif pour la photo animalière choisir en fonction de vos besoins et de votre budget. N’hésitez pas à laisser un commentaire dans l’espace ci-dessous si vous avez d’autres questions ou si vous souhaitez obtenir de plus amples informations sur d’autres objectifs. 

 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *