• la lumière de la pleine journée 

En pleine journée et plus particulièrement entre 11h et 16h, la lumière est beaucoup plus dure que celle des « golden hours ». Elle va être par conséquent beaucoup plus forte et avec des ombres beaucoup plus contrastées. La gestion des blancs va être plus compliquée, ils vont avoir tendance à être surexposés ou cramés dans le jargon du photographe.

Il existe néanmoins quelques solutions pour réussir au mieux ses photos par forte lumière :

 

Pour du paysage :

 

phare

  • Photographiez en RAW: photographier en raw vous permettra de toujours pouvoir rattraper vos zones surexposées, contrairement à du JPEG où la même photo sera beaucoup plus difficile à récupérer voir irrécupérable.
  • Utilisez un filtre polarisant : il va augmenter les contrastes et la saturation des couleurs, tout en supprimant les reflets.
  • Ou un filtre ND pour disposer d’un temps de pose plus long. Je conseille un ND 8, qui va multiplier votre temps de pose par 8. Si vous souhaitez une très longue exposition, prenez un filtre ND plus teinté (ND 400 voir ND 1000).
  • Faire du braketing

 

 

 

Pour du portrait :

photographier lumière vive

  • Ne mettez pas votre modèle face au soleil. Il ou elle, se retrouvera éblouie, plissera les yeux et vos photos ne seront pas exploitables.
  • Utilisez un flash ou un réflecteur  pour déboucher les ombres.
  • Photographiez à l’ombre le long d’un mur blanc pour réfléchir la lumière.
  • Utilisez un filtre polarisant.
  • Photographiez en Raw : comme pour le paysage, photographier en raw vous permettra de toujours pouvoir rattraper vos zones surexposées contrairement à du JPEG où la même photo sera beaucoup plus difficile à récupérer voir irrécupérable.

 

  • Faites du noir et blanc : 

Cette forte lumière se prête parfaitement pour faire du noir et blanc. Les forts contrastes et les ombres donneront plus d’impact à vos photos une fois converties en noir et blanc.

 

noir et blanc

 

Vous pourrez en plus dans certains cas sauver un cliché sur-exposé :

 

greece

 

 

 

Ici, la photo est complètement cramée et tire vers le bleu. À moins d’avoir photographié en .RAW, elle sera difficilement récupérable.

 

 

 

 

 

ass 4 (1 sur 1)

 

En convertissant la photo en noir et blanc, on arrive à peu près à récupérer la photo. On donne en plus une tout autre ambiance à l’image.

J’ai effectué ce traitement très rapidement, mais en passant plus de temps il est possible d’obtenir un N&B d’une qualité largement supérieure.