Il existe un tellement grand nombre de formats de fichier photo qu’il est parfois difficile de s’y retrouver. Dans cet article, nous allons voir les caractéristiques de chacun d’entre eux afin d’identifier quel format de fichier convient le mieux suivant l’utilisation souhaitée.

 

 

format de photo

format de photo

 

 

Le format JPEG

 

 

 

Le JPEG ou JPG est un format dit « destructeur » car ils compressent les informations de l’image. Il est à privilégier pour l’envoi par E-Mail, les diaporamas et toute autre utilisation où le gain de poids prime sur la qualité.

Un fichier JPEG peut être plus ou moins compressé et ainsi entraîner une détérioration plus ou moins importante de la qualité de l’image. La première perte visible se fait au niveau de la netteté, puis ensuite, viennent les couleurs qui sont affectées.

De plus, chaque fois que l’on enregistre en JPEG, on perd environ 4 à 5 % d’informations. Même si 5% ne sont pas énormes, si vous rouvrez l’image pour la modifier puis la réenregistrer en JPEG, vous allez encore perdre 5% et ainsi de suite à chaque enregistrement supplémentaire. Au finale, vous risquez ainsi de perdre énormément d’informations.

De plus, ce format d’image n’est pas adapté pour de la retouche photo car lorsque votre appareil enregistre l’image en JPEG, il va lui appliquer des pré-réglages tels que la balance des blancs, les contrastes, la luminosité, etc. Tous ces réglages ne seront alors plus modifiables en post-traitement, car ils détérioreront beaucoup trop l’image (apparition de bruits, pixelisation, etc.).

 

 

format de photo

format de photo

 

 

Le format RAW

 

 

Le format RAW qui signifie brut en anglais peut être assimilé au négatif numérique car le fichier contient toutes les données enregistrées par le capteur.

En effet, comme nous venons de le voir, lorsque vous prenez une photo en JPEG, l’appareil va immédiatement « développer » la photo en appliquant certains réglages tels que les contrastes, la luminosité… de sorte qu’elle puisse directement être affichée sur l’écran de l’ordinateur ou imprimée, mais ceci au détriment de la qualité et impliquant donc une perte d’information.

Le format RAW corrige donc ce défaut en n’appliquant aucune compression et en conservant l’intégralité des informations prises par le capteur. Ainsi, vous pourrez par la suite modifier la photo en appliquant vos propres réglages avec plus de précision et sans détériorer la qualité d’image.

Cependant, les appareils photo utilisent des formats propriétaires (il en existe plus de 200) pour enregistrer ces données brutes et ceux-ci ne sont pas tous reconnus par les logiciels de traitement ou de retouche. Bien que chaque constructeur fournisse un convertisseur, il est impossible de savoir si de tels convertisseurs existeront dans 10 ou 20 ans sur les systèmes disponibles. C’est pourquoi l’utilisation de ces fichiers propriétaires à des fins d’archivage est très risquée, au même titre que leur échange.

De plus, les fichiers RAW ne sont pas des images et nécessiteront obligatoirement une phase de post-traitement afin de pouvoir imprimer ou partager la photo.

Malgré ces différents inconvénients, je vous conseille tout de même de régler votre appareil pour qu’il enregistre vos photos dans le format RAW car c’est la solution qui vous permettra d’obtenir la meilleure qualité possible et le plus de souplesse en post-traitement. Si jamais vous souhaitez uniquement prendre une photo et la partager ou l’imprimer immédiatement, alors privilégiez plutôt le JPEG.

 

 

format de photo

format de photo

 

 

Le format DNG

 

 

 

Le DNG ou Digital Negative est un format ouvert lancé par Adobe en 2004 et pouvant être ouvert par de nombreux logiciels. Il a pour but de standardiser les innombrables (et incompatibles) formats RAW actuellement utilisés par les différentes marques.

Le format DNG se veut donc comme une standardisation du format et ainsi garantir l’accès durable aux photographies archivées.

Aujourd’hui, de plus en plus de marques d’appareils photo comme, Pentax, Leica, Hasselblad, Samsung… proposent de photographier directement en DNG plutôt que d’utiliser leur format RAW respectif.

Mais attention, comme avec le RAW, les fichiers DNG nécessitent d’être développé pour avoir la version finale de l’image. Je vous conseille donc d’utiliser le DNG durant toute la phase de post-production et ensuite d’exporter le fichier dans un autre format pour pouvoir le partager.

 

 

format de photo

format de photo

 

 

Le format TIFF

 

 

 

Le TIFF ou Tagged Image File Format est un format pouvant être compressé ou non et donc avec une qualité largement supérieure à celui du JPEG. À titre d’information, le TIFF peut posséder au minimum 4096 couches par couleur RVB alors qu’un fichier JPEG ne peut en avoir que 256. De par ce gain de qualité et d’informations supplémentaires, les fichiers TIFF sont généralement très lourds (de quelques dizaines de MO à plusieurs Go).  

De plus, il est possible d’enregistrer des calques dans un fichier TIFF. Cependant, si vous ouvrez le fichier dans une autre application que celle utilisée pour créer les calques, seule une image aplatie sera visible.

Ce format est particulièrement utile pour des travaux nécessitant une très haute résolution, car il a l’avantage de conserver la qualité initiale de l’image. De plus, il permet d’être enregistré et modifié infiniment sans pertes d’informations, ce qui n’est pas le cas du JPEG.

C’est le format à privilégier lorsque vous souhaitez tirer vos photos sur papier. Les imprimeurs et les imprimantes personnelles peuvent le lire sans problèmes.

 

 

format de photo

format de photo

 

 

Le format PSD

 

 

 

C’est le format utilisé par Adobe et le seul à prendre en charge toutes les fonctionnalités de Photoshop tel que l’enregistrement de tous les calques de l’image.

De plus, le format PSD n’est pas un format destructeur. Vous pouvez ouvrir et réenregistrer autant de fois que vous le souhaitez sans qu’il n’y ait la moindre perte d’information.

Malheureusement, bien qu’il soit de plus en plus compatible avec d’autres marques de logiciels de retouche d’image, je vous conseille de l’utiliser exclusivement avec les produits Adobe comme Illustrator, InDesign, After Effects, etc.

 

 

 

Pour résumer:

 

  • Le format à choisir sur l’appareil photo:

 

quel format photo

 

 

  • Le format à choisir sur l’ordinateur:

 

 

format de photo

 

✔ : Format compatible pour ce type d’utilisation

✔✔ : Format à privilégier pour ce type d’utilisation

 

 

 

On arrive à la fin de cet article et j’espère qu’il vous aidera la prochaine fois que vous avez des photos à exporter. N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez des questions.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager et à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.