DJI Mini 2 : un drone 4K compact, pliable et performant

DJI vient d’annoncer le DJI Mini 2, la deuxième itération de son drone compact et pliable. Toujours aussi petit, il apporte des améliorations assez notables par rapport à l’original, avec notamment la possibilité de capturer des vidéos 4K et des photos RAW. 

Il y a presque exactement un an, DJI avait lancé le DJI Mavic Mini comme un drone de poche capable de réaliser des vidéos en 2,7K à 30 i/s et 40 Mbps. La marque est aujourd’hui de retour avec le DJI Mini 2, qui se montre tout aussi compact et léger (249 g). Il peut ainsi être piloté par tout utilisateur sans avoir besoin d’obtenir de certification. 

DJI Mini 2 : UHD 4K 

Le drone DJI Mini 2 embarque un capteur de 1 / 2,3” d’une résolution de 12 Mpx et d’une sensibilité allant de 100 à 3 200 ISO. Ce capteur est couplé à un objectif offrant une focale équivalente de 24 mm pour une ouverture de f/2,8. Son champ de vision est de 83°, ce qui permet de capturer des scènes assez larges. Le DJI Mini 2 bénéficie de plus d’une stabilisation d’image sur 3 axes permettant d’optimiser la fluidité et la stabilité des vidéos capturées. 

Avec le DJI Mavis Mini, il était impossible de réaliser des vidéos avec une résolution supérieure à 2,7K / 30 i/s. Le débit était également limité à 40 Mbps. Le DJI Mini 2 se montre ainsi nettement plus performant en pouvant désormais enregistrer en UHD 4K à 30 i/s ou en 1080p à 60 i/s, avec un débit maximal poussé à 100 Mbps. Durant l’enregistrement, il est également possible de zoomer deux fois tout en conservant une résolution de 4K ou de zoomer jusqu’à 4x, mais en abaissant la résolution en Full HD 1080p. 

DJI Mini 2
Le DJI Mini 2 intègre un capteur pouvant filmer en UHD 4K et réaliser des photos de 12 Mpx.

 

DJI Mini 2 : photos HDR 

Comme son prédécesseur, le DJI Mini 2 peut réaliser des photos d’une résolution de 12 Mpx. Cependant, en plus de l’enregistrement JPEG, il est désormais capable de réaliser des fichiers RAW pour bénéficier d’une plus grande marge de manoeuvre en post-production. La qualité des photos est bonne, mais la plage dynamique du capteur est relativement faible, ce qui n’est pas idéal pour les scènes contrastées. Heureusement, le DJI Mini 2 embarque un mode bracketing d’exposition automatique lui permettant de réaliser successivement une série de trois photos : une sous-exposée, une normale et une surexposée. Il est ensuite possible d’assembler ces images pour obtenir une photo HDR. D’après DJI, ces images peuvent automatiquement être assemblées à partir du drone, mais les premiers tests sur le terrain ne semblent pas confirmer cela. 

DJI Mini 2
Le nouveau drone DJI Mini 2 bénéficie d’un mode bracketing d’exposition automatique pour réaliser des photos HDR.

 

DJI Mini 2 : nouveaux moteurs 

Le DJI Mini 2 apporte de nouveaux moteurs optimisés pour être plus silencieux et plus rapides. Ils offrent également une meilleure stabilité de vol et peuvent résister jusqu’à des vents d’environ 38 km/h. Pour communiquer avec son contrôleur, le DJI Mini 2 exploite la technologie propriétaire OcuSync 2.0. Celle-ci utilise une transmission double bande capable de choisir automatiquement la bande optimale à exploiter afin d’éviter les interférences. Le fabricant revendique une distance de transmission de 10 km, mais il est préférable (et obligatoire) de toujours conserver le drone dans votre champ de vision. 

DJI Mini 2
Le DJI Mini 2 embarque des moteurs plus silencieux, plus rapides et plus stables.

 

DJI Mini 2 : nouvelle manette 

Le contrôle du DJI Mini 2 s’effectue à partir d’une nouvelle manette plus ergonomique et intuitive. Reprenant la conception et les fonctionnalités de celle du DJI Mavic Air 2, elle bénéficie désormais d’un système de fixation pour smartphone sur la face supérieure, facilitant ainsi la visualisation. Pour rappel, avec celle du DJI Mavic Mini, le smartphone était fixé sur la face inférieure de la manette, ce qui n’était pas des plus confortables pour le cadrage et les réglages. La face avant de la manette du DJI Mini 2 bénéficie des commandes essentielles au bon pilotage, avec notamment un bouton permettant de faire automatiquement revenir le drone à son point de départ. Au centre de ce contrôleur, se trouve un commutateur qui vous permet de naviguer entre trois modes de vol : “Ciné” qui ralentit le drone à 20 km/h pour les images de type cinématique, “Normal” qui offre une vitesse de 35 km/h et “Sport” qui permet de voler jusqu’à 57 km/h. Dans le coin supérieur droit, la manette du DJI Mini 2 intègre une commande permettant de basculer instantanément entre les modes photo et vidéo. Enfin, les joysticks peuvent être dévissés et rangés sous la télécommande pour faciliter le transport et le stockage. 

DJI Mini 2
Le DJI Mini 2 est livré avec une manette plus ergonomique et plus intuitive que celle du DJI Mini de première génération.

 

DJI Mini 2 : application DJI Fly 

La manette du DJI Mini 2 fonctionne en tandem avec l’application mobile DJI Fly. Cette-ci est une version simplifiée de l’application GO 4 de DJI, qui est compatible avec les drones plus avancés comme les DJI Phantom 4 et le DJI Mavic 2. La navigation à travers cette application se révèle donc très intuitive et fluide. Elle permet de configurer le drone, de définir sa résolution et d’activer les nombreuses options pour la photo et la vidéo, comme le zoom, le mode HDR ou encore le mode panorama.

 

DJI Mini 2 : prix & disponibilité 

Le nouveau DJI Mini 2 est dès à présent disponible au tarif de 459 € avec une télécommande et une batterie, soit une légère augmentation de 60 € par rapport au DJI Mavic Mini de première génération. 

 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *