Dans de précédents articles, nous avons vu comment photographier la pluie ou un orage. Mais après la pluie vient souvent le beau temps et entre les deux il se produit parfois de magnifiques spectacles engendrés par la formation d’arc-en-ciel. Ces rayons de couleurs peuvent sublimer vos paysages, mais les photographier s’avère quelque peu contraignant.

Dans cet article, nous allons voir quels matériels et quels réglages utiliser pour capturer les différentes couleurs d’un arc-en-ciel.

 

 

Trouver un arc-en-ciel :

 

La partie la plus difficile pour photographier un arc-en-ciel est tout simplement de réussir à en trouver un. Ces phénomènes sont imprévisibles et de courtes durées. Cependant, ils se produisent uniquement lorsque certaines conditions sont réunies. Il est alors possible d’augmenter vos chances d’en observer en comprenant comment ces phénomènes se créent.

 

Ce qu’il faut savoir c’est qu’un arc-en-ciel se produit lorsque des gouttes d’eau tombent ou sont en suspension dans l’air et qu’une source lumineuse (en général le soleil) brille derrière l’observateur. Ainsi, les plus grandes probabilités d’observer un arc-en-ciel sont lorsqu’un orage ou une averse s’abat sur la partie du ciel opposé au soleil. Il est également possible de retrouver cet effet à proximité de chutes d’eau ou dans la brume avec une source de lumière derrière soi. Le plus important est de retenir qu’un arc-en-ciel se situe toujours à l’opposé du soleil.

 

 

photo arc en ciel

 

 

 

Composition et matériel : 

 

Même si les arcs-en-ciel sont des phénomènes splendides, ils ne créent pas à eux seuls une photo extraordinaire. Il va donc falloir les utiliser non comme sujet principal de la photo, mais plutôt comme un élément permettant de sublimer le reste du paysage. Il faudra donc prendre particulièrement soin au reste de la composition du premier plan et de l’arrière-plan en adaptant si besoin les différentes techniques comme la règle des tiers, les couleurs, les lignes, etc.

Pour commencer, essayez de positionner l’appareil dos au soleil en direction d’une zone nuageuse. Vous aurez ainsi plus de chance d’observer un arc-en-ciel. De plus ils vous paraîtront beaucoup plus splendides, car la différence de contraste engendré par les nuages sombres permettra de mieux détacher les couleurs de l’arc-en-ciel et de les rendre plus vives.

Ensuite, la composition va fortement dépendre de la façon dont vous voyez l’arc-en-ciel. Si l’arc est entièrement visible, installez de préférence un objectif grand angle sur votre appareil et cadrez de façon à ce que la ligne d’horizon et l’arc-en-ciel soient sur le tiers supérieur de l’image. En revanche, si vous ne voyez qu’une partie de l’arc, appliquez une nouvelle fois la règle des tiers en plaçant l’arc sur le tiers gauche ou droit de la photo.

 

 

photo arc en ciel

 

 

photo arc en ciel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Réglages et prise de vue : 

 

Pour commencer, sélectionnez sur votre appareil le mode Manuel ou priorité à l’ouverture si vous débutez. Ensuite, définissez manuellement la sensibilité ISO sur sa plus faible valeur et choisissez une ouverture comprise en F/8 et F/16. Suivant la luminosité ambiante, la vitesse d’obturation sera parfois très lente, ce qui nécessitera un trépied pour éviter les photos floues.

Une fois que vous avez définis vos réglages d’exposition, désactivez l’autofocus de votre appareil à l’aide de la bague se trouvant sur l’objectif ou depuis le menu suivant la marque de votre matériel. Effectuez ensuite la mise au point sur l’infini ou encore mieux sur l’hyperfocale si vous maîtrisez cette technique.

Si vous disposez d’un filtre polarisant, vous pouvez le tourner très légèrement de façon à renforcer les couleurs et le contraste, ce qui permettra entre autres de faire ressortir les couleurs de l’arc en ciel. Il faut cependant faire attention à ne pas trop polariser car il se produirait l’inverse et l’arc-en-ciel ne serait alors plus du tout visible.

Si malgré tout l’arc-en-ciel ne ressort pas suffisamment sur les photos, n’hésitez pas à légèrement sous-exposer à l’aide de la correction d’exposition en mode semi-automatique ou en raccourcissant la vitesse d’obturation en mode manuel.

 

Pour résumer 

Comme nous venons de le voir, photographier un arc-en-ciel n’est pas extrêmement dur. Le plus important étant d’être toujours positionné dos au soleil et d’utiliser une petite ouverture afin d’obtenir une profondeur de champ suffisamment grande.

On arrive à la fin de cet article et j’espère qu’il vous sera utile la prochaine fois que vous aurez la chance d’apercevoir un arc-en-ciel. Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à les poser dans les commentaires.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager et à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.