Comment faire de la photo minimaliste en paysage ?

Les photos les plus simples sont parfois les plus efficaces. La photo minimaliste de paysage en est le parfait exemple en retirant tous les éléments indésirables pour simplifier au maximum la scène. L’image est ainsi beaucoup plus attrayante et le sujet parfaitement mis en valeur. La réalisation de photos minimalistes de paysages nécessite cependant quelques astuces et techniques particulières. Pour vous aider, nous allons découvrir dans cet article tout ce que vous devez savoir pour créer de superbes photos minimalistes de paysage. 

 

Quels emplacements pour la photographie de paysage minimaliste ? 

En utilisant le bon objectif et les bonnes techniques, il est possible de réaliser des photos minimalistes avec tout type de paysage. Certains emplacements se prêtent cependant mieux que d’autres à ce style photographique. Cela est par exemple le cas des espaces reculés comme les zones côtières. La grande étendue d’eau contrastant avec le ciel est en effet parfaite pour créer une image minimaliste. Vous pouvez utiliser des rochers, un phare, une digue ou encore un ponton comme principaux sujets. Pour que l’image apparaisse encore plus dépouillée, vous pouvez rendre la mer parfaitement lisse en réalisant une pose longue. 

photo minimaliste
Une grande étendue d’eau contrastant avec le ciel permet de facilement créer une photo minimaliste.

Les grandes étendues désertiques de sable, de terre, de sel ou encore de glace forment également de parfaits sujets pour réaliser une photo de paysage minimaliste. Pour ce type de scènes, un arbre isolé comme sujet principal fonctionne généralement très bien. L’utilisation d’un objectif grand angle est en revanche souvent préférable pour accentuer l’immensité de la scène. 

photo minimaliste
Les grandes étendues désertiques de sable, de terre, de sel ou encore de glace forment de parfaits sujets pour réaliser une photo de paysage minimaliste.

 

Le choix de l’objectif 

Le choix de la focale joue un rôle prédominant dans la réussite d’une photo de paysage minimaliste. Il n’y a pas de règle absolue concernant l’objectif à utiliser, mais les grand angle et les téléobjectifs sont généralement les plus efficaces. Le choix entre ces deux objectifs doit cependant être judicieusement effectué en fonction de la scène photographiée. Voici de plus amples informations sur les applications de ces deux optiques.  

  • Les objectifs grand angle 

Les objectifs grand angle ont une focale inférieure à 35 mm. Avec un très large angle de vue, ils sont particulièrement efficaces pour réaliser une photo de paysage minimaliste, car ils permettent d’inclure un grand espace négatif autour du sujet. L’utilisation d’un objectif grand angle devient cependant plus délicate dans un environnement encombré, car des éléments indésirables peuvent facilement se glisser dans le cadre et surcharger la photo. Vous devez donc choisir un environnement lui-même minimaliste comme une étendue d’eau, une plaine ou encore un désert pour utiliser ce type d’objectifs. La photo minimaliste de paysage nécessite également que le sujet soit fort pour contrebalancer les vastes espaces négatifs. Avec un objectif grand angle, il est donc nécessaire de grandement vous approcher de votre sujet pour que sa taille soit accentuée à l’image. 

photo minimaliste
Photo minimaliste réalisée avec un objectif grand angle de 28 mm.
  • Les téléobjectifs 

Les longues focales offertes par les téléobjectifs sont également très efficaces pour réaliser une photo minimaliste de paysage. Elles permettent en effet de zoomer sur une zone particulière de l’image afin de l’isoler du reste de la scène. Cela signifie que vous pouvez plus facilement réaliser une photo minimaliste, même si le paysage que vous photographiez est très encombré. Cela évite également de devoir excessivement vous rapprocher du sujet, contrairement à un objectif grand angle. De grandes focales présentent cependant l’inconvénient de compresser les perspectives. Le défi consiste donc à trouver un arrière-plan intéressant ne comportant que peu d’éléments supplémentaires. Il est également souvent préférable d’utiliser une faible ouverture pour isoler davantage le sujet et créer un effet de bokeh. Un fond constitué d’un bokeh relativement lisse forme un très bon arrière-plan pour ajouter du dynamisme et de l’intérêt à une photo minimaliste de paysage. 

photo minimaliste
Photo minimaliste réalisée avec un téléobjectif de 105 mm.

 

Choisissez un sujet intéressant 

Le choix du sujet présent sur une photo minimaliste doit être méticuleusement réfléchi. En effet, étant donné que vous supprimez tous les autres éléments de l’image, le sujet de l’image va être fortement isolé et mis en valeur. Il doit donc être judicieusement placé et suffisamment intéressant pour retenir l’attention du spectateur. De nombreux éléments naturels ou artificiels peuvent être utilisés comme point de focalisation dans une image minimaliste. Voici les plus courants : 

  • Un arbre isolé

Un arbre isolé au milieu d’un désert ou d’un champ est sans le moindre doute le sujet le plus fréquemment employé pour réaliser une photo minimaliste. Celui-ci est alors fortement mis en valeur et fonctionne généralement très bien. Si vous souhaitez réaliser ce type de photo, choisissez de préférence un arbre massif et bien développé comme un vieux chêne. Pour une image plus dramatique, vous pouvez utiliser un arbre mort ou réaliser votre photo en hiver. Dans ce cas, il est nécessaire d’avoir un très fort contraste pour que toutes les branches se détachent très bien de l’arrière-plan. Comme nous le verrons plus bas, le noir et blanc s’avère particulièrement efficace pour ce type de photo minimaliste. 

photo minimaliste
Un arbre isolé au milieu d’un désert ou d’un champ est fortement mis en valeur.
  • Une construction humaine

Un élément de construction humaine peut également former un sujet intéressant dans une photo de paysage minimaliste. Il est dans ce cas nécessaire de prendre soin à bien isoler cet élément et de faire en sorte qu’aucun autre élément artificiel ne soit présent dans le cadre. Une vieille ferme perdue au milieu d’un champ, un ponton donnant sur un lac ou encore un phare face à l’océan fonctionnent ainsi très bien. 

photo minimaliste
Une ferme ou une grange isolée peut être utilisée pour créer une photo de paysage minimaliste.

 

Exploitez les silhouettes 

Si la source de lumière se trouve derrière votre sujet, vous pouvez facilement exploiter cette condition d’éclairage pour capturer une photo minimaliste simplifiée à son extrême. Il est en effet possible de sous-exposer le sujet pour qu’il apparaisse sous la forme d’une silhouette sur laquelle seuls les contours nécessaires à la reconnaissance de l’objet ou de la personne photographiée sont conservés. Les formes et les ombres du sujet transmettent ainsi un sentiment d’inconnu qui va alors grandement retenir l’attention du spectateur. 

Attention ! Si vous utilisez le soleil comme source de lumière dans votre photo minimaliste, il est nécessaire que celui-ci ne soit pas visible sur l’image. Si cela est le cas, le soleil sera inévitablement surexposé et va casser le minimalisme de l’image. Vous devez donc faire en sorte de composer votre image pour que le soleil ne soit pas visible ou de le cacher derrière votre sujet lorsque cela est possible. Vous pouvez en découvrir plus sur ce style de photo minimaliste sur l’article : 9 astuces pour photographier une silhouette

photo minimaliste
Les silhouettes constituent d’excellents sujets pour une photo de paysage minimaliste.

 

Photographiez par temps brumeux 

En hiver, la brume et le brouillard matinal sont idéals pour capturer une photo de paysage minimaliste à partir d’un environnement habituellement surchargé. En effet, lorsque le brouillard est suffisamment dense, tous les éléments se trouvant en dehors du plan de focalisation de votre sujet ne seront plus visibles sur l’image. Vous pourrez ainsi facilement l’isoler et le mettre en valeur. La faible profondeur de champ engendrée par le brouillard permet même de réaliser une photo minimaliste d’un sujet habituellement massif. Celui-ci va alors peu à peu disparaître, laissant ainsi libre imagination au spectateur. L’utilisation du brouillard permet ainsi d’obtenir des photos à la fois minimalistes et mystérieuses. Vous pouvez en savoir plus sur cette technique photo minimaliste sur l’article entièrement consacré à la photographie de brouillard

photo minimaliste
Le brouillard permet de capturer une photo de paysage minimaliste à partir d’un environnement habituellement surchargé.

Limitez le nombre de couleurs 

Une photo de paysage minimaliste ne se résume pas uniquement au nombre d’éléments inclus dans la scène, mais également aux différentes couleurs présentes. Il est en effet nécessaire de réduire au maximum le nombre de couleurs pour augmenter la sensation minimaliste de vos images. Par exemple, une photo d’un paysage comportant un premier plan de blé jaune, un sujet d’une autre couleur et un ciel bleu fonctionne généralement bien. Il est également nécessaire d’assurer une parfaite harmonie entre les différentes teintes pour que la photo soit visuellement intéressante. L’idéal est même d’avoir une unique couleur déclinée dans plusieurs nuances différentes réparties sur l’ensemble de l’image. Ces teintes monochromes sont les plus efficaces pour de la photo minimaliste de paysage (lire : comment réaliser une photo monochrome). 

photo minimaliste
Les couleurs monochromes accentuent le minimalisme d’une image.

Si la scène photographiée présente un nombre trop important de couleurs et que vous ne pouvez pas les supprimer, il peut alors s’avérer judicieux de convertir votre photo en noir et blanc. Les photos minimalistes en noir et blanc sont en effet particulièrement efficaces pour réduire les distractions et mettre l’accent sur le sujet. À noter que les photos minimalistes en noir et blanc dotées d’un contraste très élevé sont les plus efficaces. Recherchez donc ce type de scènes si vous souhaitez par la suite supprimer les couleurs de votre image. 

photo minimaliste
Le noir et blanc peut créer de superbes photos minimalistes.

 

Conclusion 

La photographie minimaliste de paysage constitue une excellente solution pour améliorer l’esthétique de vos images et renforcer la présence du sujet en supprimant tout élément perturbateur. Comme nous avons pu le constater dans ce guide, la pratique de ce style photographique est relativement simple. Les points-clés à retenir sont d’utiliser un objectif adapté à votre scène (grand angle dans un espace dégagé et téléobjectif dans un espace encombré), de choisir un sujet intéressant et de faire particulièrement attention aux couleurs employées. 

On arrive à la fin de cet article et vous connaissez désormais toutes les techniques indispensables à la réalisation de superbes photos minimalistes de paysage. N’hésitez pas à laisser un commentaire pour partager votre avis sur ce style photographique ou vos propres astuces pour obtenir de sublimes photos minimalistes. 

 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *