Sony ZV-E10 : un hybride APS-C pour la vidéo et le vlogging

Le Sony ZV-E10 est un appareil photo hybride APS-C spécifiquement conçu pour les vidéastes amateurs et le vlogging. Il vient proposer une solution plus performante à l’actuel appareil compact Sony SV-1, dont il conserve de nombreuses fonctions vidéo, tout en s’appuyant sur les caractéristiques techniques du Sony Alpha 6100

Sony ZV-E10 : le premier hybride APS-C Sony pour la vidéo 

Alors que l’appareil photo compact Sony ZV-1 est essentiellement basé sur l’architecture des Sony RX100, le nouveau Sony ZV-E10 s’appuie davantage sur le Sony Alpha 6100. Il en reprend de nombreuses caractéristiques dont le capteur APS-C de 24 Mpx, tout en retravaillant son ergonomie et ses fonctionnalités pour le rendre plus adapté à la création vidéo. Parmi ces modifications, on note le retrait du viseur électronique pour rendre l’appareil encore plus compact, un microphone directionnel pour optimiser la capture audio, ainsi qu’une nouvelle commande pour passer plus rapidement du mode photo au tournage vidéo. 

L’hybride Sony ZV-E10 propose une solution compacte et simple d’utilisation pour les vidéastes amateurs.

Sony ZV-E10 : vlogs UHD 4K 

Plus qu’un simple Sony Alpha 6100 sans viseur, le Sony ZV-E10 désire devenir la nouvelle référence pour le vlogging. Il est ainsi capable de filmer en UHD 4K à 24 et 30 i/s. L’enregistrement à 30 i/s implique un recadrage de 1,23x, soit le même que celui présent sur l’A6100. Le tournage à 24 i/s s’effectue en revanche sur toute la largeur du capteur. De plus, contrairement à l’A6100, le nouveau Sony ZV-E10 bénéficie du profil d’image cinéma de Sony, offrant pas moins de dix options différentes pour adapter le rendu. L’appareil propose également les profils S-Log 2 et S-Log 3, ainsi que la capture HLG pour étendre la plage dynamique et maximiser les détails dans les zones sombres et lumineuses des scènes. Cet enregistrement n’est cependant possible que sur 8 bits, les possibilités en post-production sont donc un peu moindres qu’avec un modèle 10 bits. À noter également que l’appareil peut avoir tendance à chauffer après un tournage prolongé en UHD 4K. Pour limiter cet échauffement, il est possible de filmer en Full HD 1080p jusqu’à 120 i/s. Un recadrage de 1,14x s’applique cependant pour exploiter la plus haute fréquence d’images. 

L’appareil hybride Sony ZV-E10 peut filmer en UHD 4K 30 i/s et Full HD 120 i/s.

Sony ZV-E10 : micro interne ou externe

De bonnes caractéristiques audio sont indispensables pour un appareil de vlogging. À ce titre, l’appareil photo hybride Sony ZV-E10 exploite un microphone directionnel à trois capsules internes. Ce dernier fournit un son de qualité assez correct sur les voix lors du tournage de vlogs en mode selfie, avec l’appareil placé au maximum à l’extrémité du bras. Il assure une bonne captation de la voix, tout en étant assez résistant aux bruits ambiants. Pour profiter d’une qualité encore supérieure, il est possible de lui adjoindre un microphone externe grâce à la griffe multifonction implantée sur la face supérieure de l’appareil. Cette dernière est compatible avec plusieurs microphones Sony, y compris les modèles sans fil Sony ECM-W2BT récemment annoncés par le fabricant nippon. Bien évidemment, la connexion d’un microphone de marque tierce est également possible grâce à l’entrée audio mini-jack 3,5 mm. Enfin, une prise casque est aussi de la partie pour vous assurer de la précision de l’enregistrement audio lors du tournage. 

L’enregistrement audio peut s’effectuer à partir du micro directionnel du Sony ZV-E10 ou depuis un microphone externe.

Sony ZV-E10 : autofocus 

L’hybride de vlog Sony ZV-E10 embarque le même système autofocus que les Sony Alpha 6400, Sony Alpha 6600 et Sony Alpha 6100. Celui-ci se compose d’un ensemble de 425 collimateurs à détection de phase répartis sur près de 84 % du capteur. Le Sony ZV-E10 hérite également des mêmes algorithmes de reconnaissance des sujets par intelligence artificielle. Grâce à ces derniers, il détecte assez efficacement les sujets en mouvement et peut adapter la mise au point en continu sur les yeux ou le visage des êtres humains, mais également des animaux. Les performances de ce système autofocus en photo sont ainsi globalement identiques à celles des Sony Alpha 6400 et 6100. 

Le suivi autofocus de l’appareil photo hybride Sony ZV-E10 se montre assez efficace et fiable, même dans des conditions de faible luminosité.

En vidéo, la détection du visage et des yeux est activée par défaut. L’appareil fait un assez bon travail et parvient à conserver efficacement les visages humains nets. Durant l’enregistrement, il est possible d’activer le suivi autofocus en pointant sur l’écran tactile le sujet à suivre. Pour le désactiver, il suffit d’appuyer sur le bouton disposé au centre de la molette de commande arrière. En outre, il est possible de paramétrer la réactivité du suivi AF, ainsi que la vitesse de transition, permettant ainsi d’ajuster la fluidité avec laquelle l’appareil change de zone de focalisation. 

Sony ZV-E10 : design & ergonomie 

Avec une longueur de 115 mm pour une hauteur de 64 mm et une épaisseur de 44 mm, le Sony ZV-E10 est particulièrement compact et adopte un design qui n’est pas sans rappeler celui des premiers hybrides du fabricant : Sony Nex 5, Nex 6 et Nex 7. Lors de l’utilisation de l’appareil pour le vlogging en mode selfie, l’ergonomie est excellente et l’appareil tient bien en main. On accède aisément au bouton d’enregistrement surdimensionné disposé sur la face supérieure de l’appareil. En revanche, lorsque l’appareil est utilisé dans une orientation standard, sa poignée très étroite peut sembler inconfortable après de longues sessions. Cela est la contrepartie inévitable de tout appareil compact. 

L’appareil photo hybride Sony ZV-E10 adore un design particulièrement compact et épuré.

La face supérieure de l’hybride Sony ZV-E10 met à disposition une commande pour basculer rapidement entre le mode photo, vidéo et vidéo haute vitesse. Autour du déclencheur, il dispose d’une bague de zoom dont la vitesse d’exécution peut être sélectionnée parmi 8 niveaux. Il s’agit du premier hybride grand public de Sony équipé de cette fonction de zoom depuis l’Alpha 5100 de 2014. Enfin, on retrouve également la commande C1, initialement attribuée au mode “défocalisation d’arrière-plan”. Ce dernier a pour effet d’ouvrir au maximum le diaphragme pour réduire la profondeur de champ et flouter l’arrière-plan. Bien que cette fonction puisse aider les vidéastes amateurs, elle n’est pas toujours optimale, notamment dans un environnement très lumineux où la vitesse d’obturation devient alors trop rapide et peut entraîner des saccades. Fort heureusement, il est possible de dédier cette touche à toute autre commande. 

Les différentes commandes de l’hybride Sony ZV-E10 sont globalement bien disposées et accessibles facilement.

Pour maximiser sa compacité, l’hybride Sony ZV-E10 a fait l’impasse sur son viseur électronique et confie l’entièreté du cadrage à son écran LCD. Ce dernier adopte une dalle de 3” d’une résolution native de 1,44 million de points. Il est tactile, mais la réactivité n’est pas toujours optimale et incomparable à celle des smartphones les plus modernes. De plus, cet écran ne peut pas être utilisé pour parcourir les menus, sélectionner les paramètres et fonctions dans les réglages ou encore parcourir des images/vidéos en cours de lecture. En revanche, contrairement à celui qui équipe l’Alpha 6100, l’écran du ZV-E10 est entièrement orientable et non juste inclinable. Le cadrage à des angles délicats et la réalisation de vlogs sont ainsi nettement facilités. 

L’appareil photo Sony ZV-E10 dispose d’un écran entièrement orientable pour faciliter la prise de vlogs et de selfies en position horizontale comme verticale.

Sony ZV-E10 : prix & disponibilité 

Le nouvel appareil photo Sony ZV-E10 sera disponible à partir du mois d’août 2021 au tarif de 650 € nu ou en kit avec l’objectif zoom Sony E 16-50mm f/3,5-5,6 PZ OSS pour 850 €. 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *