Quel téléobjectif choisir pour hybride ou reflex ?

Un téléobjectif constitue un atout essentiel pour tout photographe amateur comme professionnel. Il s’adapte à de nombreux styles photographiques, ouvre de nouvelles opportunités créatives et permet de photographier en gros plan des sujets éloignés. Mais quel téléobjectif choisir pour votre appareil hybride ou reflex ? Quelle focale choisir pour du portrait, de la photo animalière, du reportage ou votre sujet de prédilection ? Découvrez à travers ce guide tous les éléments essentiels pour choisir un téléobjectif qui correspond le mieux à vos besoins et à votre appareil.

Qu’est-ce qu’un téléobjectif ?

La catégorie des téléobjectifs regroupe toute optique ayant une focale minimale de 70 mm. Plus cette focale est longue, plus le téléobjectif dispose d’une forte capacité de zoom pour photographier des sujets éloignés en gros plan. Au-delà de 300 mm, on parle de super-téléobjectifs. Cette définition peut cependant porter à confusion en laissant penser que les téléobjectifs et les zooms sont la même chose. En réalité, tous les téléobjectifs ne possèdent pas nécessairement de capacités de zoom. Bien qu’ils soient dans tous les cas capables d’agrandir un sujet dans l’image, certains disposent d’une focale fixe ne vous permettant pas de faire varier le taux de grossissement. On parle alors de téléobjectif à focale fixe. En revanche, lorsque le téléobjectif est capable de couvrir en une unique optique plusieurs focales, on parle de téléobjectif zoom ou de télézoom. 

Un téléobjectif présente une forte capacité de zoom pour photographier en gros plan des sujets éloignés.

Pourquoi utiliser un téléobjectif ? 

L’utilité principale d’un téléobjectif est d’autoriser la capture de sujets plus éloignés. Il se révèle ainsi indispensable lorsque vous désirez isoler un sujet et le capturer en gros plan sans avoir à vous rapprocher physiquement, parce que vous ne pouvez pas ou que vous ne voulez pas. Un téléobjectif vous rapprochera de l’action, sans pour autant interférer avec la scène. Cela peut être idéal pour un événement sportif, mais également pour la photographie animalière où il est indispensable de conserver vos distances. Un téléobjectif a également pour effet de compresser la perspective. Vous pouvez rendre l’arrière-plan flou plus facilement et isoler plus efficacement le sujet. Pour cette raison, les téléobjectifs sont privilégiés par de nombreux photographes de portraits et de mariage. Ils sont de plus capables de retranscrire les traits du visage de manière beaucoup plus fidèle et flatteuse que tout autre objectif. 

Un téléobjectif permet de vous approcher au plus près du sujet et de l’action, sans avoir à vous déplacer.

Quelle focale choisir pour un téléobjectif ? 

La focale est déterminante dans le choix d’un téléobjectif. C’est elle qui va définir la capacité de grossissement de l’optique, mais également conditionner son utilisation. Il est donc important de choisir un téléobjectif doté d’une focale correspondant aux sujets que vous désirez photographier. Cela n’est pas toujours facile, car les téléobjectifs sont disponibles dans une grande variété de longueurs focales allant du téléobjectif moyen – généralement 70 à 200 mm – au super-téléobjectif (plus de 300 mm). Pour vous aider, voici les longueurs focales les plus courantes et leurs utilisations. 

Les téléobjectifs de 70-200 mm 

Les téléobjectifs dotés d’une focale variable de 70 à 200 mm sont parmi les plus populaires. Ces derniers offrent une belle polyvalence pour s’adapter à de nombreux types de sujets, que ce soit du sport, du mariage, du portrait ou du reportage. Ils permettent de capturer relativement près grâce à la focale de 70 mm, tout en assurant une capacité de zoom très convenable sur les sujets plus éloignés. Les objectifs de 70-200 mm offrent généralement des performances optiques grandioses, pour un tarif moindre que les super-téléobjectifs. Ils utilisent souvent une grande ouverture de f/2,8, permettant d’obtenir une faible profondeur de champ, un arrière-plan bien flou et de très beaux effets de bokeh. Pour ces raisons, les téléobjectifs 70-200 mm sont privilégiés des photographes de portrait, de mariage et d’événements qui désirent profiter d’un système plus polyvalent qu’une focale fixe, sans sacrifier la qualité d’image. Dans cette plage focale, les modèles Canon EF 70-200 mm f/2,8 L IS USM III, Sony FE 70-200 mm f/2,8 G Master OSS et Nikon AF-S 70-200 mm f/2,8E FL ED VR sont de véritables références. 

À lire : quel est le meilleur objectif 70-200 mm en 2021 ? 

Un objectif de 70-200 comme le Tamron SP 70-200 mm f/2,8 offre une solution polyvalente et efficace pour la photo de portrait, de mariage, de reportage et de nombreux autres sujets. 

Les téléobjectifs de 85 mm 

Les téléobjectifs de 85 mm sont également très populaires auprès des photographes de portraits. Cette focale se montre un peu moins polyvalente et nécessite de travailler de plus près. Elle présente cependant l’avantage d’offrir une solution plus compacte et plus légère. De plus, ces téléobjectifs à focale fixe sont souvent dotés d’une ouverture encore plus grande (f/1,8 ou f/1,4), ce qui facilite la prise de vue dans des conditions de faible luminosité et permet d’isoler le sujet encore plus efficacement. Le bokeh est magnifié, tout comme les traits de votre sujet. En outre, la conception d’une focale fixe de 85 mm est moins complexe qu’un objectif de 70-200 mm. Cela signifie que de nombreux objectifs de 85 mm sont moins onéreux que les 70-200 mm, tout en proposant une qualité encore plus grande. Parmi les téléobjectifs de 85 mm, les Sony FE 85 mm f/1,8, Sigma 85 mm f/1,4 DG HSM Art et Nikon AF-S 85 mm f/1,8G s’imposent comme les modèles aux meilleurs rapports qualité/prix.  

Photo de portrait réalisée avec le téléobjectif Canon EF 85 mm f/1,4Q USM

Les téléobjectifs de 135 mm

Le 135 mm est le troisième objectif que vous pouvez utiliser pour la photo de portrait et de mariage. Celui-ci offre un peu plus de portée que le 85 mm, ce qui facilite la capture de sujets un peu plus éloignés. Il peut ainsi se montrer plus efficace pour de la photo de sport ou d’action, mais également pour des cérémonies où vous pouvez rester plus facilement à l’écart. Une fois encore, le fait d’utiliser une focale fixe permet de profiter d’une plus grande ouverture de f/1,8 ou de f/1,4 en fonction du modèle, pour un bokeh mieux marqué et de meilleures performances en basse lumière. Si vous désirez opter pour cette focale, nous vous recommandons les modèles Sigma 135 mm f/1,8 DG HSM Art, Sony FE 135 mm f/1,8 GM et Canon EF 135 mm f/2 L USM

Un objectif de 135 mm est idéal pour réaliser des portraits, des photos de mariage ou de reportage, tout en conservant une certaine distance avec le sujet. 

Les téléobjectifs de 100-400 mm 

Les téléobjectifs dotés d’une plage variable entre 100 et 400 mm sont parmi les moins onéreux pour s’initier à la photo animalière ou de sport. Leur focale supérieure de 400 mm est idéale pour photographier des animaux sauvages en gros plan, tout en gardant vos distances pour ne pas les effrayer. Elle convient également pour la photo de sport en permettant de s’approcher au plus près de l’action qui se déroule à l’autre bout du terrain. La grande plage focale de ce téléobjectif lui offre une belle capacité d’adaptation et permet de suivre un sujet en mouvement. Par exemple, si vous prenez une photo d’un animal éloigné, mais que ce dernier se met soudainement à bouger vers vous, un simple zoom en arrière permet de le conserver dans le cadre. Cette grande polyvalence implique cependant quelques compromis, notamment sur l’ouverture maximale qui est plus étroite qu’avec les précédents téléobjectifs et souvent variable en fonction de la focale utilisée. Cela signifie que vous pouvez avoir une différence d’exposition entre la même scène photographiée à 400 mm et à 100 mm si vous n’ajustez pas les paramètres de votre appareil. Enfin, ces objectifs présentent également l’inconvénient d’être lourds et encombrants. L’utilisation d’un trépied ou d’un monopode peut être nécessaire pour de longues sessions. Malgré cela, ils restent généralement assez abordables et certains modèles comme les Canon EF 100-400 mm f/4.5-5.6 L IS II USM, Tamron 100-400mm f/4.5-6.3 Di VC USD et Sony FE 100-400 mm f/4.5-5.6 GM OSS fournissent des résultats très convaincants.

Les objectifs de 100-400 mm comme le Sony FE 100-400 f/4.5-5.6 GM OSS sont des modèles ultra polyvalents, taillés pour la photo animalière et le sport. 

Les téléobjectifs de 400 mm et plus 

Les focales fixes dotées d’une focale de 400 mm ou plus sont spécifiquement conçues pour les photographes sportifs et animaliers professionnels qui désirent photographier des sujets très éloignés avec de très grandes ouvertures. L’utilisation d’une focale fixe permet en effet de profiter d’une ouverture plus grande qu’un zoom 100-400 mm ou 200-600 mm. Les images que ces objectifs sont capables de produire sont véritablement époustouflantes. Cependant, la focale fixe très longue rend leur utilisation assez déroutante pour un photographe débutant. Ils sont de plus très onéreux. Si vous désirez tout de même opter pour un de ces super-téléobjectifs, les meilleurs modèles du marché sont les Sigma 500 mm F4,5 EX DG APO HSM, et Nikon AF-S 400 mm f/2.8E FL ED VR

Photo d’un avion en vol réalisée avec une focale de 600 mm. 

Téléobjectif à focale fixe ou zoom ?

Comme toute autre gamme d’objectifs, les téléobjectifs sont proposés en zoom ou en focale fixe. Ces derniers signifient que la distance focale est fixe. Le taux de grossissement ne peut être modifié autrement qu’en vous déplaçant physiquement. Les focales fixes ont cependant tendance à profiter d’une ouverture plus grande pour laisser entrer plus de lumière, optimiser la qualité du bokeh et le flou d’arrière-plan. De plus, vous aurez souvent besoin de dépenser moins pour bénéficier d’un objectif de haute qualité. Une focale fixe dotée d’une très longue focale – supérieure à 200 mm – peut cependant s’avérer déstabilisante à utiliser pour un photographe débutant. À ce titre, les zooms qui disposent d’une plage variable sont plus simples pour grossir plus ou moins fortement le sujet. Ils offrent un peu plus de flexibilité, en permettant d’adapter la focale en fonction du sujet et de ses déplacements. Les téléobjectifs zooms sont en revanche plus lourds et encombrants, plus onéreux et dotés d’une ouverture plus étroite à mesure que la focale augmente. 

Un téléobjectif zoom permet d’ajuster la taille du sujet dans le cadre, sans avoir à vous déplacer physiquement, tandis que les focales fixes privilégient avant tout la qualité d’image et la luminosité. 

La stabilisation d’image 

Les téléobjectifs sont souvent lourds, encombrants et difficiles à manipuler. Si vous n’utilisez pas de système de stabilisation comme un trépied ou un monopode, il peut être difficile de les garder stables à main levée. Avec de telles focales, le moindre mouvement est de plus amplifié et peut affecter toute l’image. C’est pourquoi choisir un téléobjectif équipé d’un système de stabilisation d’image est important. Celui-ci va permettre de compenser une grande partie des vibrations et secousses engendrées par les mouvements de vos bras et de votre corps afin d’optimiser la netteté des images lors de la prise de vue à main levée. Certains appareils embarquent leur propre système de stabilisation mécanique du capteur. Si cela est le cas de votre modèle, un objectif stabilisé est moins important. Cependant, en conjuguant les deux, vous pouvez être assuré d’optimiser la netteté et la précision de toutes vos images. 

Choisir un téléobjectif stabilisé constitue un avantage majeur pour maximiser la netteté des images lorsque l’appareil n’est pas placé sur un trépied ou un monopode. 

Quel téléobjectif choisir ? 

Les téléobjectifs sont incroyablement polyvalents et indispensables dans de nombreuses situations. Que ce soit pour zoomer sur des sujets éloignés, pour réaliser des portraits flatteurs ou compresser la perspective et isoler le sujet, les téléobjectifs garantissent de faire passer votre photographie au niveau supérieur. Pour faciliter votre choix, voici une sélection des meilleurs téléobjectifs dans chaque domaine photographique. 

Les meilleurs téléobjectifs pour du portrait et du reportage

À lire : quel objectif pour portrait choisir ? 

Les meilleurs téléobjectifs pour de la photo de sport 

À lire : quel est le meilleur objectif pour la photo de sport ? 

Les meilleurs téléobjectifs pour de la photo animalière 

À lire : quel objectif choisir pour la photo animalière ? 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *