Quel est le meilleur filtre anti pollution lumineuse pour l’astrophotographie ?

Un filtre anti pollution lumineuse constitue un outil précieux pour capturer des images spectaculaires des étoiles, même si vous vivez dans une ville. Habituellement, la pollution lumineuse émise par les lampadaires, les habitats, les voitures et plus encore rend l’astrophotographie impossible en vous empêchant de capturer les étoiles et les constellations, quelle que soit la clarté du ciel. Grâce aux filtres anti-pollution lumineuse, vous pourrez résoudre facilement ce problème et réaliser de superbes photos. Pour cela, découvrez quel est le meilleur filtre anti pollution lumineuse à utiliser pour vos objectifs et le lieu dans lequel vous photographiez. 

Qu’est-ce qu’un filtre anti pollution lumineuse ? 

Un filtre anti pollution lumineuse adopte le plus souvent une forme circulaire pour se fixer devant la lentille frontale d’un objectif. Il dispose d’une lentille en verre sur laquelle est appliqué un revêtement destiné à supprimer les longueurs d’onde associées à des sources de lumière artificielle comme les réverbères. Placer un filtre anti pollution lumineuse devant votre objectif permet ainsi de réduire la couleur orange / brune engendrée par les lumières artificielles des villes, ce qui est idéal pour tout type de photographie nocturne réalisée dans un environnement urbain, y compris de l’astrophotographie. Bien évidemment, lorsque vous souhaitez collecter le maximum d’étoiles, rien ne remplace un ciel sombre. Cependant, les filtres contre la pollution lumineuse dont il est question dans cet article peuvent rendre l’astrophotographie en ville nettement plus efficace et attrayante, avec des images plus claires, des couleurs plus naturelles et un contraste optimisé. Tous les filtres antipollution lumineuse n’offrent cependant pas la même efficacité. Nous avons donc rassemblé dans ce guide les meilleures références pour vous aider à trouver le modèle le plus adapté à votre matériel et vos besoins. 

La photo de gauche est réalisée sans filtre, tandis que l’image de droite bénéficie d’un filtre antipollution lumineuse Hoya Starscape Light Pollution.

Hoya Starscape Light Pollution 

Tailles disponibles: 49 mm, 52 mm, 55 mm, 58 mm, 62 mm, 67 mm, 72 mm, 77 mm et 82 mm

Le Hoya Starscape Light Pollution est le meilleur filtre anti pollution lumineuse grâce à son rapport qualité/prix imbattable. Proposé dans une très vaste gamme de tailles pour se monter facilement sur tout objectif, ce filtre anti pollution lumineuse est fabriqué avec précision au Japon dans les usines du spécialiste des filtres Hoya. Il permet de réduire assez efficacement les dominantes orange et jaune résultant de la prise d’images dans des zones proches de lampadaires ou d’une grande ville. Les astrophotographies réalisées avec ce filtre présentent ainsi des couleurs plus naturelles, plus séduisantes et un contraste optimisé. Le temps nécessaire pour le post-traitement ultérieur est ainsi grandement réduit. Enfin, le filtre anti-pollution lumineuse Hoya Starscape Light Pollution présente aussi l’avantage d’adopter un profil extrêmement réduit afin d’assurer sa bonne compatibilité avec les objectifs grand et ultra grand angle qui sont très souvent employés pour capturer toute la splendeur de la voûte céleste. Il constitue ainsi une option idéale et abordable pour accompagner tout objectif dans vos excursions nocturnes. 


Rollei Astroklar Light Pollution

Tailles disponibles: 39 mm, 40,5 mm, 49 mm, 52 mm, 55 mm, 58 mm, 62 mm, 67 mm, 72 mm, 77 mm, 82 mm, 86 mm, 92 mm, 100 mm, et 105 mm 

Le Rollei Astroklar Light Pollution forme un autre excellent filtre circulaire pour lutter contre la pollution lumineuse des villes. Il dispose d’un verre optique de haute qualité sur lequel est appliqué un revêtement spécial pour réduire fortement les teintes jaune et orange indésirables de la lumière artificielle. Le traitement affiche une belle homogénéité, de sorte que l’effet soit constant sur toute l’image, même lorsque vous avez d’importantes disparités de l’éclairage dans la scène. Avec ce filtre, on gagne clairement en contraste et en précision, permettant aux étoiles extrêmement lointaines et à peine visibles d’être nettement mieux mises en valeur sur les astrophotographies. 

Le filtre Rollei Astroklar Light Pollution se comporte en revanche de manière neutre dans la gamme des lumières infrarouges, ce qui peut avoir pour effet de fournir des images nocturnes avec un ton un peu plus froid. Pour cette raison, il est recommandé de photographier en RAW ou de configurer manuellement la balance des blancs sur une température de couleur comprise entre 700K et 1500K. Vous pourrez ainsi obtenir des couleurs authentiques et fidèles. Enfin, la surface externe du filtre anti pollution lumineuse profite de revêtements hydrofuges et oléofuges pour repousser efficacement les gouttes d’eau et les traces de doigts. Cette caractéristique est idéale pour éviter l’accumulation de l’humidité lorsque vous effectuez de l’astrophotographie par de longues nuits fraîches. 


K&F Concept Night Filter Light Pollution 

Tailles disponibles: 52 mm, 58 mm, 67 mm, 72 mm,  77 mm et 82 mm 

Développé à partir d’un verre optique moulé avec précision en Allemagne, le filtre anti pollution lumineuse K&F Concept Night Filter Light Pollution exploite un nano revêtement propriétaire à double face pour bloquer les longueurs d’onde jaune et orange émises par les lampes au mercure et les lampes au sodium souvent employées dans les lampadaires de l’éclairage public. Ce filtre promet donc une fois encore plus de clarté, de contraste et des couleurs plus naturelles lorsque vous photographiez de nuit dans des zones urbaines. Comme pour d’autres modèles de cette liste, il est recommandé de photographier en RAW ou de régler la balance des blancs sur une valeur comprise entre 700K et 1500K pour obtenir des couleurs encore plus précises. 

Le filtre K&F Concept Night Filter Light Pollution adopte un cadre en alliage d’aluminium dont l’épaisseur est réduite à seulement 3,8 mm pour préserver un format compact et discret. Il est ainsi en mesure de se visser sur de nombreux objectifs, même des grand angle ou des ultra grand angle. Avec ces derniers, aucun vignettage n’est à signaler, même dans les extrêmes bords du cadre. Enfin, la lentille frontale dispose d’un traitement de surface pour maximiser sa résistance aux rayures, aux abrasions mineures, ainsi qu’aux éclaboussures et aux traces de doigts. Son nettoyage est ainsi grandement optimisé. 


Haida Slim Nano Pro MC Clear Night

Tailles disponibles: 52 mm, 58 mm, 62 mm, 67 mm, 72 mm, 77 mm et 82 mm 

Le filtre anti pollution lumineuse Haida Slim Nano Pro MC Clear Night bénéficie d’un traitement pour réduire drastiquement les teintes dont la longueur d’onde est comprise entre 580 Nm et 610 Nm. Ces dernières correspondent aux spectres lumineux émis par les lampes au sodium et au mercure des lampadaires. Il contribue ainsi à l’obtention d’images plus claires et plus naturelles du ciel nocturne. Ce dernier est plus détaillé et plus fidèle, même si vous êtes à proximité immédiate d’une ville. 

Décliné dans de nombreux diamètres différents, ce filtre anti pollution lumineuse Haida peut s’adapter à une vaste gamme d’objectifs. Il dispose d’un système de double filetage, ce qui permet de venir y fixer par-dessus un second filtre, comme un filtre infrarouge qui est très fréquemment employé en astrophotographie. En revanche, lorsque vous empilez plusieurs filtres, il y a un risque plus important d’engendrer des reflets et du vignetage, notamment avec des objectifs grand angle. Enfin, lorsque le filtre est employé seul, sa surface externe assure une bonne résistance à l’humidité et aux éclaboussures. Il vous permet ainsi de prolonger les séances, même dans des conditions très humides. 


Irix Edge Light

Tailles disponibles: 67 mm, 72 mm, 77 mm, 82 mm, 86 mm et 95 mm

Si vous cherchez une solution abordable, alors l’Irix Edge Light ne sera probablement pas votre meilleur filtre anti pollution lumineuse. Il s’agit en effet d’un filtre premium nécessitant un budget plus conséquent que les autres modèles de cette liste. Par conséquent, il se destine principalement aux objectifs les plus exigeants. Il se montre particulièrement convaincant avec ces derniers, grâce à la mise en œuvre d’un verre optique de haute qualité renforcé par un traitement thermique spécial et de multiples revêtements. Ces derniers ciblent précisément le spectre de 589 nm émis par les lampes à sodium de l’éclairage public. Il permet ainsi de réduire une grande partie de la pollution lumineuse produite par la plupart des villes. Ce filtre anti pollution lumineuse permet ainsi de capturer davantage de détails dans le ciel, mais également d’obtenir des images plus contrastées et plus naturelles. 

Comme les autres modèles de cette liste, le filtre anti pollution lumineuse Irix Edge Light Pollution ne se limite pas à l’astrophotographie et se montre également très efficace pour toute autre photographie de nuit dans un environnement urbain, que ce soit de la photo de portrait ou de rue. Dans ces conditions, il permet alors de capturer les vraies couleurs de l’environnement (enseignes, néons, etc.) et d’améliorer considérablement le contraste. Il se montre donc indispensable pour tout photographe habitant en ville et pratiquant régulièrement de la photo de nuit. Enfin, il est muni d’un nano-revêtement pour limiter les traces de doigts, de gras et les éclaboussures.


On arrive à la fin de ce guide et vous savez maintenant quel est le meilleur filtre anti pollution lumineuse pour vos objectifs et vos besoins. Vous serez ainsi en mesure de réaliser des images plus claires, plus précises et plus fidèles du ciel nocturne ou de votre environnement urbain. 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *