Guide d’achat du meilleur appareil photo micro 4/3 2022

Les appareils photo micro 4/3 utilisent un capteur d’image plus petit pour proposer un boîtier compact et léger. Les meilleurs appareils photo micro 4/3 sont principalement conçus par Panasonic et Olympus qui sont les pionniers dans ce domaine. Ils associent de hautes performances et des fonctionnalités innovantes dans un format facilement transportable. 

Qu’est-ce qu’un appareil micro 4/3 ? 

Olympus et Panasonic ont été les premiers à populariser le format micro 4/3 en 2008 avec leurs appareils photo hybrides. Ces derniers adoptent un capteur dit “recadré”, signifiant qu’il présente des dimensions plus faibles qu’un modèle plein format. Elles sont de 17,3 mm de large pour une hauteur de 13 mm. Ces dimensions offrent alors un ratio d’image de 4/3 dont les appareils équipés de cette taille de capteur tirent leur nom. 

Grâce au plus petit format de son capteur micro 4/3, l’appareil hybride Panasonic Lumix G100 adopte un format compact et transportable facilement. 

Quels sont les avantages d’un appareil micro 4/3 ? 

Un capteur plus petit que les appareils photo APS-C ou plein format affecte la sensibilité de l’appareil à la lumière. Cependant, cela présente aussi des avantages, notamment sur les dimensions de l’appareil. De nombreux appareils micro 4/3 sont beaucoup plus compacts et plus légers. Cela permet également de proposer des objectifs plus petits, offrant ainsi des systèmes plus faciles à transporter. Les appareils micro 4/3 sont ainsi très populaires pour la photo de voyage. Par ailleurs, le plus petit capteur applique un effet de recadrage aux images, donnant l’impression que les photos sont réalisées avec une focale deux fois plus longue. Ainsi, un objectif de 300 mm devient un 600 mm une fois monté sur un appareil micro 4/3. Ils vous permettent donc d’obtenir de très grandes focales à moindres frais et en conservant un système compact. Les appareils micro 4/3 sont donc parfaits pour s’initier à la photo animalière ou de sport. 

Grâce à son facteur de recadrage de 2x, l’appareil micro 4/3 Olympus OM-D E-M1 Mark III est idéal pour travailler avec de longues focales en photo animalière ou de sport. 

Quel est le meilleur appareil micro 4/3 ? 

Olympus OM-D E-M1 Mark III 

Type : hybride | Capteur : micro 4/3 de 20,4 Mpx | Stabilisation : mécanique, 7,5 IL | Vidéo : UHD 4K à 25 i/s | Ecran : LCD orientable de 7 cm | Dimensions / poids : 134 x 90 x 68 mm / 504 g 

L’appareil photo hybride Olympus OM-D E-M1 Mark III associe la puissance et les innovations de l’hybride haut gamme Olympus E-M1X dans un format plus compact et plus léger. Son capteur micro 4/3 de 20 Mpx peut sembler en retrait par rapport aux normes actuelles, mais cela lui permet d’assurer de très bonnes performances dans des conditions de faible luminosité. De plus, ce capteur est associé à ce que la marque revendique comme la « meilleure stabilisation d’image au monde”, avec une compensation de 7,5 IL lorsque l’appareil est couplé aux objectifs Olympus 12-100 mm f/4 Pro et Olympus 300 mm F4 Pro. Avec d’autres optiques, le gain est légèrement moindre, mais reste tout de même supérieur à la grande majorité des appareils micro 4/3. L’Olympus OM-D E-M1 Mark III se montre ainsi idéal pour photographier à main levée dans un environnement sombre ou avec de longs téléobjectifs. 

L’appareil micro 4/3 Olympus OM-D E-M1 Mark III est parfait comme second appareil pour un photographe professionnel ou comme appareil principal pour un photographe amateur expérimenté. Son système autofocus est optimisé par de nombreux algorithmes et systèmes d’intelligence artificielle. Il offre une détection rapide et un suivi fluide des visages et des yeux. Un nouveau mode autofocus spécifiquement développé pour l’astrophotographie fait également son apparition sur cette troisième génération de l’OM-D E-M1. Il assure d’obtenir des étoiles plus nettes. Enfin, un mode de prise de vue haute résolution permet de capturer jusqu’à 16 images pour les assembler en une unique photo de 50 Mpx, tandis que le mode vidéo autorise le tournage en UHD 4K à 25 i/s ou en Full HD 1080p jusqu’à 120 i/s. En conclusion, l’Olympus OM-D E-M1 Mark III constitue une solution idéale pour tout utilisateur à la recherche d’un appareil micro 4/3 fiable et performant. 


Panasonic Lumix GH5 II  

Type : hybride | Capteur : micro 4/3 de 20 Mpx | Stabilisation : mécanique, 6,5 IL | Vidéo : UHD 4K à 60 i/s | Ecran : LCD orientable de 7 cm | Dimensions / poids : 138 x 98 x 87 mm / 727 g 

Le Panasonic Lumix GH5 II est un appareil micro 4/3 avant tout pensé pour la vidéo. Remplaçant du Panasonic Lumix GH5 présenté en 2017, cette seconde génération reprend le capteur micro 4/3 de 20 Mpx qu’il optimise avec un nouveau revêtement antireflet. Il en résulte des images plus nettes, avec des contours plus fins. Les couleurs gagnent également en précision et en fidélité. Le Panasonic Lumix GH5 II profite du dernier processeur Venus Engine emprunté au modèle haut de gamme Lumix S1H pour optimiser son système autofocus. Même si celui-ci n’est pas le plus performant du marché dans des conditions de faible luminosité, il apporte de nombreuses optimisations, dont la possibilité d’exécuter son système AF avec une cadence de 48 images par seconde lors de la prise de vue en 24p. La zone de focalisation s’ajuste de manière plus fluide pour suivre le sujet dans le cadre. Le suivi du corps ou du visage lors du tournage de vidéos est nettement plus efficace. 

Pour les vidéastes exigeants, le Panasonic Lumix GH5 II peut tourner des séquences sur 10 bits et 4:2:0 en UHD 4K à 60 i/s et sans recadrage ou en 4:2:2 en UHD 4K à 30 i/s. Il peut filmer sans limitation de temps, peu importe la définition choisie. En outre, le profil V-Log permet un étalonnage plus précis des couleurs et une très large plage dynamique de 12 IL. En résumé, le Panasonic Lumix GH5 II est de loin le meilleur appareil micro 4/3 pour la vidéo. On peut cependant lui reprocher une gestion des très hautes sensibilités ISO inférieure aux standards actuels. Heureusement, la stabilisation mécanique sur 5 axes offre jusqu’à 6,5 IL de compensation pour éviter l’emploi d’une sensibilité ISO trop importante. 


Panasonic Lumix GH6

Type : hybride | Capteur : micro 4/3 de 25,2 Mpx | Stabilisation : mécanique, 7,5 IL | Vidéo : UHD 5,7K à 30 i/s | Ecran : LCD orientable de 7 cm | Dimensions / poids : 138 x 100 x 99 mm / 823 g 

Présenté en début d’année, le Panasonic Lumix GH6 est le modèle le plus performant de la marque à ce jour. Destiné à des utilisateurs professionnels et expérimentés, le GH6 adopte un capteur micro 4/3 de 25,2 Mpx. Il est associé à un processeur presque deux fois plus puissant pour traiter plus efficacement les images. Il en résulte une reproduction plus riche des détails, des couleurs plus fidèles et une plage dynamique étendue. Les performances en basse lumière sont également optimisées, même si la stabilisation d’image évite l’emploi d’une sensibilité ISO élevée grâce à une compensation de 7,5 IL avec tous les objectifs de la marque. Cette stabilisation peut aussi s’utiliser pour décaler le capteur et capturer des images de 100 Mpx à main levée, en Raw ou en Jpeg.

Particulièrement réactif, l’appareil hybride Panasonic Lumix GH6 peut capturer jusqu’à 14 i/s avec l’autofocus ponctuel ou 8 i/s avec l’autofocus continu. Avec l’exposition et la mise au point de verrouillés sur la première image, la cadence peut être portée à 75 i/s. La qualité vidéo constitue le nerf de la guerre du Panasonic Lumix GH6, avec un enregistrement interne en UHD 5,7K en 4:2:2 sur 10 bits à 30 i/s. L’enregistrement Full HD 1080p permet de monter jusqu’à 300 i/s. Grâce à un ventilateur intégré, le Panasonic Lumix GH6 est parfaitement refroidi et peut filmer aussi longtemps que vous le désirez. Pour toutes ces raisons, le Panasonic Lumix GH6 s’impose comme le meilleur appareil micro 4/3 pour les vidéastes professionnels, mais également pour les photographes exigeants. 


Panasonic Lumix G100 

Type : hybride | Capteur : micro 4/3 de 20 Mpx | Stabilisation : numérique | Vidéo : UHD 4K à 30 i/s | Ecran : LCD orientable de 7 cm | Dimensions / poids : 115 x 82 x 54 mm / 345 g 

L’Hybride micro 4/3 Panasonic Lumix G100 constitue une alternative plus compacte et plus abordable au Panasonic Lumix GH5 II présenté ci-dessus. Alors que le GH5 II s’adresse à des vidéastes professionnels et exigeants, le Lumix G100 se montre idéal si vous cherchez une petite caméra pour du vlog ou pour filmer vos voyages. Élément très rare, le Lumix G100 intègre de série un système d’enregistrement sonore très convaincant. Il adopte trois microphones répartis sur ses différentes phases. Plusieurs modes sont disponibles, dont un mode suivi qui permet d’adapter la directivité du microphone en fonction de la position de l’orateur. Pour ce faire, l’appareil prend appui sur les algorithmes de détection et de suivi du visage. Le G100 propose aussi un mode surround afin de retranscrire l’atmosphère d’un lieu et un mode voix off lorsque vous êtes derrière la caméra. Si vous préférez utiliser votre propre micro, le Panasonic Lumix G100 dispose d’une entrée jack 3,5 mm. 

Le Panasonic Lumix G100 s’appuie sur le même capteur micro 4/3 de 20 Mpx que le Lumix G9. Pour maximiser la fluidité des vidéos, il exploite une stabilisation numérique du capteur sur 5 axes. Le degré de stabilisation peut se configurer sur trois niveaux : bas, standard et haut. Cependant, comme la stabilisation est numérique, plus le niveau est élevé, plus le recadrage est important. Dans l’idéal, on privilégiera un système de stabilisation externe. Enfin, le Lumix G100 peut enregistrer en UHD 4K à 30 ou 24 i/s avec un débit pouvant atteindre 100 Mbit/s, mais uniquement pour des séquences de moins de 10 minutes. Au-delà, il est nécessaire de passer en Full HD 1080p. Il propose de nombreux ratios d’images, dont des formats adaptés à Instagram et à Youtube. En conclusion, même si le Panasonic Lumix G100 n’est pas parfait de par l’absence de stabilisation mécanique et d’un enregistrement 4K limité à 10 minutes, il reste une solution abordable et fiable pour les créateurs de contenu qui débutent.


Olympus OM-D E‑M10 Mark IV 

Type : hybride | Capteur : micro 4/3 de 20 Mpx | Stabilisation : mécanique, 4,5 IL | Vidéo : UHD 4K à 30 i/s | Ecran : LCD inclinable de 7 cm | Dimensions / poids : 121 x 84 x 49 mm / 383 g 

L’Olympus OM-D E‑M10 Mark IV est le meilleur appareil micro 4/3 d’entrée de gamme pour s’initier à la photographie. Il présente un design rétro particulièrement séduisant, associé à un format compact et léger. Il se glisse ainsi facilement dans un sac à main ou même dans la poche d’une veste lorsqu’il est couplé à un objectif compact. Cela est idéal pour l’emporter facilement en vacances ou en promenade. En revanche, le faible poids de cet appareil s’effectue au détriment de la robustesse, avec un boîtier principalement réalisé en polymère et non en alliage métallique comme sur les modèles plus haut de gamme tel que l’Olympus E-M1 Mark III. Rien de rédhibitoire, mais il faudra être plus précautionneux. 

Cette quatrième génération de l’un des modèles les plus populaires d’Olympus apporte un capteur micro 4/3 de 20 Mpx. Celui-ci est directement emprunté à l’Olympus E-M5 Mark III. Comme ce dernier, il est associé à un processeur TruePic VIII pour offrir une bonne sensibilité à la lumière et une plage dynamique étendue. La qualité d’image est excellente et impressionnante pour un appareil d’entrée de gamme, même dans un environnement peu lumineux. De plus, une stabilisation d’image mécanique sur 5 axes limite le flou de bougé lorsque vous photographiez à main levée. Vous pouvez alors utiliser une vitesse d’obturation jusqu’à 4,5 fois plus lente, tout en conservant des images nettes. 

Bien que le système autofocus de l’OM-D E‑M10 MK IV soit inchangé, il gagne en précision grâce à de nouveaux algorithmes empruntés à l’Olympus E-M1X. Il est un peu moins réactif, ce qui n’en fait pas nécessairement le meilleur choix pour de la photo animalière ou de sport. En revanche, il est idéal pour du portrait grâce à un suivi optimisé et à une détection plus fiable du visage et des yeux, même lorsque le sujet est de profil ou en partie dissimulé. Enfin, l’Olympus OM-D E‑M10 Mark IV propose une large palette de modes pour les photographes débutants, mais également pour les utilisateurs plus expérimentés. Dans l’ensemble, l’OM-D E‑M10 MK IV forme un excellent premier appareil photo pour du paysage ou du portrait. 


Olympus Om-D E-M1X

Type : hybride | Capteur : micro 4/3 de 20,4 Mpx | Stabilisation : mécanique, 7,5 IL | Vidéo : UHD 4K à 24 i/s | Ecran : LCD orientable de 7 cm | Dimensions / poids : 114 x 146 x 75 mm / 997 g 

Fleuron de la marque, l’appareil micro 4/3 Olympus OM-D E-M1X est un modèle haut de gamme taillé pour la photo animalière et d’action. Grâce à son double processeur TruePic VIII, il est capable de capturer jusqu’à 60 images par seconde au format RAW avec la mise au point de verrouillée sur la première photo. L’appareil est même capable de commencer à stocker des images dans la mémoire tampon dès que le déclencheur est enfoncé à mi-course pour toujours être certain de capturer l’action. 35 de ces photos sont ensuite enregistrées sur la carte mémoire dès que vous enfoncez entièrement le déclenchement, en plus de toutes les images réalisées durant la rafale. Vous pouvez réaliser jusqu’à 283 images en une seule séquence. Avec une mise au point continue, la cadence est de 18 i/s, ce qui reste amplement suffisant pour la majorité des actions. 

L’hybride Olympus OM-D E-M1X se base sur un capteur micro 4/3 de 20,4 Mpx. Celui-ci est monté sur une stabilisation mécanique offrant un gain de 7,5 IL avec un objectif compatible comme le Zuiko Digital ED 12-100 mm f/4.0 IS PRO. Grâce à cette stabilisation, l’OM-D E-M1X peut capturer des sujets fixes en ultra haute définition, avec un mode multi shot à main levée permettant de capturer plusieurs images de 20 Mpx et de les assembler en une seule image de 50 Mpx. Sur trépied, il est possible d’optimiser ce mode pour obtenir des images de 80 Mpx. 

Le système autofocus de l’appareil Olympus OM-D E-M1X est particulièrement réactif et offre un suivi fluide des sujets. Il se montre idéal pour suivre des sportifs en pleine action ou des animaux. L’Olympus E-M1X démontre également son côté premium à travers une conception robuste et étanche à l’eau ainsi qu’à la poussière. On peut cependant regretter son format assez imposant (144,4 x 146,8 x 74,4 mm pour 997 g) qui le classe plus aux côtés des reflex que des petits hybrides micro 4/3. Malgré cela, il reste très ergonomique grâce à sa double poignée. En conclusion, l’Olympus OM-D E-M1X constitue à ce jour le meilleur appareil micro 4/3 pour la photo animalière et d’action. 


Vous savez désormais quel appareil photo micro 4/3 choisir en fonction de vos besoins ou de votre budget. Vous pouvez laisser un commentaire dans l’espace ci-dessous si vous avez le moindre doute sur le choix de votre meilleur appareil photo micro 4/3. 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *