Bien choisir son appareil pour la photo immobilière

Choisir le meilleur appareil pour la photo immobilière est essentiel pour mettre en valeur le cachet, les atouts et sublimer chaque pièce d’une maison ou d’un appartement. Que vous soyez agent immobilier ou que vous cherchez à vendre ou à louer votre propre maison, un appareil adapté à la photo immobilière vous permettra de capturer la propriété de manière plus flatteuse et précise qu’avec un smartphone. Alors quel est le meilleur appareil photo pour la photographie immobilière ? 

Appareil ou smartphone pour la photo immobilière ? 

Les smartphones proposent un outil multifonctionnel que vous avez constamment dans la poche. La qualité photo de ces équipements mobiles s’améliore de génération en génération, avec des images plus nettes et une résolution accrue. Cependant, la précision des images réalisées avec un smartphone diminue grandement dans des conditions de faible luminosité. Or, l’intérieur des maisons et des appartements est souvent sombre, d’autant plus lorsque le temps est peu ensoleillé. Dans ces situations, les photos réalisées avec un smartphone sont peu attrayantes. L’utilisation d’un appareil photo devient alors indispensable. Par ailleurs, ces derniers offrent des objectifs spécifiquement pensés pour la photo immobilière. Ils peuvent démontrer l’espace d’une pièce sans déformer la perspective et courber les lignes. Tout agent immobilier ou vendeur se doit ainsi d’avoir un appareil photo dédié pour réaliser des images de qualité dans toutes les conditions. 

L’appareil photo Sony Alpha 7 IV offre une très haute qualité d’image en intérieur, même dans des conditions de faible luminosité. 

Comment choisir un appareil pour la photo immobilière ? 

Le format du capteur 

Les capteurs numériques qui équipent les appareils photo modernes se déclinent en différentes tailles. Les formats APS-C, micro 4/3 et plein format sont les plus courants. Les photographes immobiliers utilisent le plus souvent un appareil plein format, car il offre généralement les meilleures performances dans des conditions de faible luminosité. Un capteur plus grand permet en effet de maximiser la luminosité des images, ce qui est essentiel lorsque vous travaillez dans des pièces sombres comme un sous-sol, des combles ou dans de vieilles bâtisses. Par ailleurs, les appareils plein format permettent d’obtenir plus facilement un champ de vision étendu, ce qui est essentiel pour travailler dans de petites pièces. Avec les appareils micro 4/3 et APS-C, la focale réelle est multipliée par 2x et 1,5x, ce qui complique l’emploi d’objectifs grand angle. En revanche, l’investissement nécessaire pour acquérir un appareil plein format est souvent plus important. 

L’appareil plein format Nikon Z6 II assure de sublimer à la fois les extérieurs et les intérieurs de toute maison. 

ISO et bracketing d’exposition 

Beaucoup de logements sont sombres, même lorsque le soleil brille à l’extérieur. Un appareil photo avec une bonne montée en ISO constitue donc une aide précieuse pour optimiser la sensibilité du capteur à la lumière et ainsi exposer correctement les images. Un appareil photo doté d’une très bonne gestion des fortes sensibilités ISO permet de photographier à main levée tout en limitant le bruit numérique sur les images. En complément, la stabilisation d’image donne une aide précieuse. Naturellement, il est aussi possible d’étendre la durée de l’exposition pour limiter l’emploi d’une forte sensibilité. L’utilisation d’un trépied devient alors nécessaire. 

Une bonne montée en ISO vous assure d’obtenir une exposition correcte sans avoir à utiliser de trépied. 

Que vous utilisiez une forte sensibilité ISO ou une longue exposition, même le meilleur appareil photo immobilier ne pourra pas gérer d’importantes disparités d’éclairage dans l’image. Par exemple, si vous souhaitez exposer correctement la pièce, les fenêtres seront trop lumineuses, empêchant alors le futur acquéreur de voir le jardin et de se projeter. Pour ne faire aucun compromis, un bon appareil pour la photo immobilière doit proposer un mode de bracketing d’exposition. Également appelé HDR, celui-ci consiste à capturer plusieurs photos de la même scène, en modifiant l’exposition de chaque image afin d’enregistrer les détails des ombres et des hautes lumières. Les images sont ensuite réunies dans une unique photo parfaitement exposée. 

Un appareil pour la photo immobilière doit présenter un mode de bracketing d’exposition afin d’exposer correctement chaque zone de l’image. 

La gamme d’optiques 

Le choix d’un appareil pour la photo immobilière doit également prendre en considération les objectifs proposés par la marque. En effet, même le meilleur des appareils photo immobilière doit s’associer à une optique adaptée pour obtenir de bons résultats. Idéalement, vous devrez utiliser une large focale pour étendre le champ de vision et maximiser l’espace de la pièce. Les objectifs doivent cependant afficher une perspective naturelle et ne pas déformer les lignes. Pour ce faire, il est préférable d’opter pour une focale comprise entre 16 et 25 mm sur un appareil photo plein format ou entre 10 et 16 mm pour un modèle équipé d’un capteur APS-C. En photo immobilière, nous vous conseillons les objectifs Sigma 12-24 mm f/4  DG HSM Art, Sony FE 12-24 mm f/4 G et Canon EF 16-35 mm f/4L IS USM qui sont incontournables dans ce domaine. À noter que tous les appareils mentionnés dans ce guide sont compatibles avec des objectifs adaptés à la photo immobilière. 

À lire : quel est le meilleur objectif pour la photo immobilière ? 

Il est essentiel d’associer votre appareil photo à un objectif adapté à la photo immobilière pour en tirer le meilleur parti. 

Quel est le meilleur appareil pour la photo immobilière ? 

Sony Alpha 7 IV : meilleur hybride plein format 

Capteur : plein format 33 Mpx | Stabilisation : mécanique 5 axes | Vidéo : UHD 4K | Dimensions / poids : 133 × 96 × 79 mm / 658 g | Ecran LCD : 7 cm, tactile et inclinable | Viseur : OLED 3,68 millions de pixels

Le Sony Alpha 7 IV est de loin le meilleur appareil pour la photo immobilière grâce à sa très grande polyvalence et sa capacité à produire des images précises dans des conditions de faible luminosité. Son capteur plein format de 33 Mpx bénéficie d’une très bonne montée en ISO et s’associe au dernier processeur d’image Bionz XR pour traiter efficacement les données et limiter le bruit. Grâce à la stabilisation mécanique sur 5 axes, la prise de vue à main levée est facilitée, avec la possibilité d’utiliser une vitesse d’obturation plus lente pour maximiser la capture de la lumière, tout en conservant une image nette. En outre, le Sony Alpha 7 IV bénéficie d’une très belle plage dynamique de 15 IL, ce qui permet de retranscrire efficacement les détails des scènes très contrastées. Si besoin, un mode bracketing d’exposition est aussi de la partie. Enfin, cet appareil Sony Alpha 7 IV vous permettra également de réaliser des vidéos en UHD 4K pour rendre vos annonces encore plus immersives. 


Sony Alpha 7C : le plus compact 

Capteur : plein format 24,2 Mpx | Stabilisation : mécanique 5 axes | Vidéo : UHD 4K | Dimensions / poids : 124 × 71 × 59 mm / 509 g | Ecran LCD : 7 cm, tactile et orientable | Viseur : OLED 2,3 millions de pixels

Si vous cherchez une solution compacte que vous pouvez constamment avoir dans votre sac ou mallette, alors le Sony Alpha 7C sera très certainement votre meilleur appareil pour la photo immobilière. Ce modèle parvient à embarquer un capteur plein format de 24,2 Mpx dans un boîtier aussi compact et léger qu’un appareil APS-C. Sans revendiquer la montée en ISO du Sony Alpha 7 IV, il fait preuve d’une très bonne gestion du bruit et bénéficie de la même plage dynamique de 15 IL. On retrouve également une stabilisation d’image sur 5 axes, ainsi qu’un mode bracketing d’exposition. Le système autofocus se montre très réactif et fonctionne sans difficulté dans des conditions de faible luminosité. En outre, l’appareil dispose de toutes les commandes essentielles pour ajuster les différents paramètres des images. Quelques commandes sont absentes comme le joystick autofocus, mais cela n’est pas déterminant en photo immobilière. Le Sony Alpha 7 C forme ainsi la meilleure solution compacte à ce jour. 


Nikon Z6 II : l’hybride plein format abordable 

Capteur : plein format 24,5 Mpx | Stabilisation : mécanique 5 axes | Vidéo : UHD 4K | Dimensions / poids : 134 × 100 × 69 mm / 705 g | Ecran LCD : 7 cm, tactile et inclinable | Viseur : OLED 3,69 millions de pixels

Digne héritier du Nikon Z6, le Nikon Z6 II forme une excellente solution intermédiaire entre le modèle APS-C Nikon Z50 et le haut de gamme Nikon Z7 II. Malgré un tarif plus agressif que ce dernier, il bénéficie de nombreuses fonctions communes. Sa plus grande différence s’établit au niveau du capteur plein format dont la résolution passe de 45,7 Mpx à 24,5 Mpx sur le Nikon Z6 II. Une résolution plus modeste, mais qui permet à cet appareil d’assurer de meilleures performances des conditions de faible luminosité grâce à une plus haute sensibilité à la lumière et une plage ISO plus large. Des critères essentiels en photographie immobilière. Cet appareil Nikon profite également d’un mode vidéo en UHD 4K, ainsi que d’un système de mise au point assez réactif. 

Nikon a toujours offert d’excellentes capacités de bracketing d’exposition et le Nikon Z6 II ne fait pas exception à la règle. Il peut réaliser jusqu’à 9 images avec des options d’incrémentation de 0,3 (1/3), 0,7 (2/3), 1, 2 et 3 IL. De quoi obtenir une exposition parfaite de chaque zone de l’habitat. En revanche, bien que le Nikon Z7 II propose une solution plus abordable que le Sony Alpha 7 IV, ses objectifs sont plus onéreux. Si vous avez besoin d’une vaste panoplie d’optiques pour utiliser cet appareil dans d’autres domaines que la photo immobilière, le Sony Alpha 7 IV s’avérera au final plus attractif. 


Nikon Z fc : l’hybride APS-C abordable 

Capteur : APS-C 21 Mpx | Stabilisation : non | Vidéo : UHD 4K | Dimensions / poids : 134 × 93 × 43 mm / 445 g | Ecran LCD : 7,5 cm, tactile et orientable | Viseur : OLED 2,3 millions de pixels

Le Nikon Z fc est un petit appareil APS-C abordable, parfait pour une utilisation occasionnelle ou pour les utilisateurs moins exigeants. Son capteur de 21 Mpx n’est pas le plus résolu du marché, mais sa conception lui assure de garantir une bonne gestion de la lumière. Il bénéficie ainsi d’une bonne gestion du bruit et d’une plage dynamique supérieure à de nombreux modèles APS-C concurrents. On regrette cependant l’absence de stabilisation d’image, ce qui aurait facilité la prise de vue à main levée. Dans des pièces à l’éclairage difficile, l’utilisation d’un trépied devient nécessaire. En dehors de ce point, l’appareil se montre très réactif et peut réaliser des vidéos 4K suréchantillonnées. 


DJI Mini 3 Pro : le meilleur drone 

Capteur : 1/1,3” 48 Mpx | Stabilisation : mécanique sur 5 axes | Vidéo : UHD 4K | Dimensions / poids : 145 x 90 x 62 mm / 249 g 

Le drone DJI Mini 3 Pro forme un complément essentiel à votre appareil photo pour réaliser des vues aériennes des propriétés. Grâce à celui-ci, vous pouvez photographier les maisons sous un nouvel angle pour démontrer avec plus d’efficacité la superficie d’un jardin, son aménagement ou la taille de la maison. Le drone DJI Mini 3 Pro est capable de réaliser des images de 48 Mpx et bénéficie d’un objectif offrant une focale équivalente à un 24 mm pour une ouverture de f/1,7. Avec un champ de vision de 83°, il permet de capturer des scènes assez larges pour démontrer toute la superficie de vos biens immobiliers. En outre, une stabilisation sur 3 axes maximise la précision des images et peut s’utiliser pour orienter la caméra à la verticale afin de réaliser des photos adaptées aux réseaux sociaux. Pratique, le mode bracketing d’exposition permet de capturer entre 3 et 5 images pour créer une photo HDR ou pour sélectionner la meilleure photo en post-traitement. Enfin, la vidéo en UHD 4K HDR permet de retranscrire les moindres détails de la maison. 


Matterport Pro2 3D : meilleur appareil pour la visite 3D 

La visite 3D est l’un des moyens les plus efficaces pour accélérer la vente d’un bien immobilier. Le client peut directement visiter la maison et s’y projeter, sans même avoir besoin de se déplacer sur les lieux. Seuls les clients les plus intéressés demandent alors à effectuer une visite réelle qui débouche le plus souvent sur une offre. Grâce à la visite 3D, de plus en plus de biens sont vendus sans le moindre déplacement de l’acheteur dans la maison ou l’appartement. Il est donc essentiel pour votre activité de proposer cette fonction. La caméra Matterport Pro2 3D est spécifiquement conçue pour cet usage, avec un capteur 3D de 134 Mpx et un champ de vision extrêmement large. Relativement onéreuse à l’achat, elle s’adresse aux professionnels les plus exigeants et nécessite un abonnement mensuel pour tirer le meilleur parti de ses diverses fonctionnalités connectées, comme la génération des plans d’étages schématiques de la maison. Le rendu 3D est cependant incomparable aux autres modèles, avec une très haute qualité d’image qui permet de zoomer efficacement sur les moindres détails de l’habitation et de s’y déplacer avec un grand réalisme. La caméra est aussi capable de mesurer et d’indiquer automatiquement les dimensions de chaque mur et la surface des pièces. 


Ricoh Theta Z1 : pour un rendu à 360° 

La caméra Ricoh Theta Z1 est un modèle à 360° proposant une alternative abordable pour les visites virtuelles. Bien qu’elle ne permette pas de réellement se promener dans la maison comme avec la caméra Matterport Pro2 3D, elle peut capturer à 360° chaque pièce. Grâce à son capteur de 23 Mpx, elle enregistre des images à 360° de très bonne qualité. Elle offre de bonnes performances de réduction du bruit, même lors de prises de vue de nuit ou à l’intérieur avec un faible éclairage. Pratique, les images à 360 degrés peuvent être enregistrées au format JPEG ou RAW pour les éditer dans Photoshop et sublimer les lieux. Vous pouvez ensuite télécharger les images à 360° vers le site de votre agence, une plateforme de visite virtuelle ou directement sur les réseaux sociaux. 


On arrive à la fin de ce guide et vous avez normalement pu identifier votre meilleur appareil pour la photo immobilière. Vous pouvez laisser un commentaire dans l’espace ci-dessous si vous avez la moindre question ou si vous souhaitez obtenir de plus amples renseignements sur un appareil ou sur les objectifs à y associer. 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.

Partager cet article

2 pensées sur “Bien choisir son appareil pour la photo immobilière

  • 3 février 2023 à 9 h 34 min
    Permalink

    Bonjour je me demandais quel objectif pour pleins formats utiliser pour photographier les fissures dans les murs ?

    Répondre
    • 4 février 2023 à 13 h 01 min
      Permalink

      L’idéal serait d’utiliser un objectif macro d’une focale d’environ 35 mm pour avoir une vue assez large de la fissure, tout en ayant la possibilité de vous approcher au plus près pour montrer les détails de celle-ci.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *