Lors de la 32e vente aux enchères de la WestLicht photographica Auction qui s’est déroulée le 10 mars 2018 à Vienne, un Leica série 0 n° 122 datant de 1923 a été vendu pour un prix de 2 400 000 euros à un collectionneur asiatique qui peut désormais se vanter de posséder l’appareil photo le plus cher au monde.

L’enchère a démarré au prix de 400 000 euros et a rapidement atteint un résultat 6 fois supérieur. Outre le mythe Leica qui ne cesse de croître, ce prix record s’explique par l’histoire de ce modèle. En 1923, soit deux ans avant l’introduction officielle du premier Leica, Ernst Leitz a produit 25 de ces appareils tests et seulement trois d’entre eux sont encore dans leur état d’origine.

Le précédent record était également détenu par un Leica 0 n°116 qui avait été mis aux enchères à WestLicht en 2012 pour 2,16 millions d’euros. Bien que ces deux modèles de Leica 0 aient atteint des prix record, ce n’est pas les seuls modèles de la marque à s’être vendu à des prix astronomiques. Un Leica MP-89 est passé d’un prix de départ de 120 000 € à 456 000 €. Un Leica MP-2, le premier appareil à motorisation électrique, a changé de mains pour 432 000 euros. Des prix qui prouvent une fois de plus le mythe autour de la marque Leica.

Vous pouvez regarder la guerre des enchères pour le Leica série 0 n° 122 ci-dessous.

 

 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.