La psychologie des couleurs en photographie

À l’origine, la photographie était uniquement en noir et blanc et les photographes devaient composer avec différentes nuances de gris et de luminosité pour créer leurs images. Dans les années 30, les sociétés Kodak et AGFA ont commencé à commercialiser des pellicules couleur pour le grand public. L’introduction de ces derniers a eu un impact majeur sur la photographie. Il est devenu possible de représenter le monde de manière plus réaliste en exploitant des couleurs similaires à celles perçues par l’œil humain. La photographie couleur a également offert la possibilité de modifier plus facilement la charge émotionnelle des images, comme le faisaient les grands peintres sur leurs œuvres. Depuis le début de l’humanité, nous avons en effet forgé différentes associations émotionnelles avec les couleurs, que ce soit culturel ou génétique. C’est ce que l’on appelle la psychologie des couleurs. En tant que photographe, il est donc important que vous compreniez l’impact psychologique de chaque couleur pour que vous puissiez efficacement transmettre l’ambiance et l’émotion désirées dans vos images. 

 

Qu’est-ce que la psychologie des couleurs ? 

Lorsque vous souhaitez transmettre un message clair ou une émotion particulière dans votre image, vous devez idéalement exploiter une couleur dominante. Les couleurs supplémentaires doivent être subordonnées à cette couleur principale afin de la soutenir et de renforcer son impact. Chaque couleur va avoir un impact majeur sur nos perceptions, nos émotions et notre physique. Il est donc important de bien connaître ces différentes charges émotionnelles. Certaines couleurs sont ainsi positives, tandis que d’autres sont négatives. Par exemple, les couleurs aux tons froids comme le vert, le bleu et le violet ont tendance à transmettre un sentiment de tranquillité, de calme et de bien-être. À l’inverse, des couleurs chaudes comme le jaune, l’orange ou le rouge sont plus énergiques et peuvent être exploitées pour transmettre la chaleur ou la colère en fonction de leur saturation. En dehors de ces teintes chaudes ou froides, chaque couleur possède sa propre charge émotionnelle, qui peut varier en fonction de la culture ou des croyances du spectateur. 

psychologie des couleurs
Sélectionnez vos couleurs avec attention en fonction du sentiment et du sens que vous souhaitez donner à votre image.

 

La psychologie du rouge 

Depuis des millénaires, le rouge est une des couleurs à la plus forte charge émotionnelle. Sur les peintures rupestres, nos lointains ancêtres utilisaient le rouge comme association de la couleur du sang, cultivant ainsi un lien visuel puissant entre le rouge et le danger, la violence ou encore la vie. La domestication du feu a également lié cette couleur à la chaleur et à la lumière. Au fil des siècles et des millénaires suivants, la perception de la psychologie de la couleur rouge a évolué, en donnant plus de priorité à l’opportunité, à la vitesse et à l’avertissement. Ces notamment pour ces notions que le rouge est retenu comme valeur universelle pour les panneaux stop et les feux de signalisation. En raison de son utilisation régulière à travers l’histoire de l’art, le rouge a été associé à de nombreux concepts et émotions. La colère, la chaleur, l’amour, le danger, la spiritualité ou encore l’autorité sont tous des concepts associés à la couleur rouge. Le rouge peut ainsi avoir différents impacts en fonction de la manière dont il est exploité dans vos images. Par exemple, il peut être associé à une rose rouge qui symbolise l’amour et la passion. Dans la nature, les couchers de soleil et les feuilles d’automne rouges peuvent faire appel à notre notion du temps et des saisons. 

psychologie des couleurs
La colère, la chaleur, l’amour, le danger, la spiritualité ou encore l’autorité sont tous des concepts associés à la couleur rouge.

La psychologie de la couleur rouge présente de nombreuses variantes en fonction des cultures et des croyances. En Chine, les habits traditionnels sont rouges lors des mariages ou des fêtes du Nouvel An. Il symbolise le bonheur, la chance et la prospérité. En revanche, dans certaines régions d’Afrique, cette teinte est caractéristique du deuil et représente la mort, notamment parce qu’elle est associée au sang. En Inde, le rouge est symbole de pureté, de richesse et de beauté. Il est notamment associé à la déesse Lakshmi. Enfin, au Japon, le rouge est souvent associé à la bravoure et au courage. 

 

La psychologie de l’orange 

Maillon situé entre le rouge et le jaune dans le spectre visible par l’oeil humain, l’orange a eu une présence continue dans les arts visuels, mais sa reconnaissance comme une teinte à part entière est plus récente. Dans la langue française, l’utilisation de l’orange comme nom de couleur remonte en effet au XVI siècle. Avant cela, cette teinte était assimilée au jaune ou au rouge. L’orange est une couleur chaude et vibrante, notamment associée aux teintes du feu ou du coucher de soleil. Elle est souvent utilisée dans l’art pour attirer l’attention du spectateur et illuminer les détails. Cette teinte peut transmettre un sentiment de gaieté, d’enthousiasme et d’optimisme. Elle est synonyme d’audace, de créativité et de confiance. L’impact de la couleur orange peut en revanche varier en fonction de sa nuance. Si elle penche davantage vers le rouge, elle va se montrer plus dynamique et vive. En revanche, lorsqu’elle penche vers le jaune, elle offre une image plus sereine et joyeuse. Cette teinte a même été surnommée comme “la couleur la plus joyeuse” par Frank Sinatra”. 

psychologie des couleurs
L’orange est une couleur chaude et vibrante, notamment associée aux teintes du feu ou du coucher de soleil.

Dans de nombreux pays occidentaux, la couleur de l’orange est associée à l’automne, aux moissons et à l’extraversion. En Inde, elle est considérée comme sacrée et chanceuse. Dans différentes cultures asiatiques, la couleur orange est synonyme de bonheur, de courage, de bonne santé et présente un fort aspect religieux. C’est notamment pour cela que les moines bouddhistes de la tradition Theravada et les Swāmi hindous sont habillés de robes orange. 

psychologie des couleurs photographie
Dans différentes cultures asiatiques, la couleur orange est synonyme de bonheur, de courage, de bonne santé et présente un fort aspect religieux.

 

La psychologie du jaune 

Les pigments jaunes sont parmi les plus anciens utilisés par les humains. Cette teinte est intimement liée au soleil dont elle en associe les qualités dans l’inconscient humain, avec les notions de chaleur, d’éclat et de vivacité. Cette couleur est l’une des plus joyeuses et rayonnantes. Elle est stimulante, revigorante et est signe de fête, de joie et d’amitié. En étant associé au soleil, le jaune a été tout au long de l’histoire considéré par de nombreux peuples et cultures comme une représentation de la puissance céleste. Le jaune peut donc également transmettre des connotations de pouvoir et de statut. Derrière son aspect joyeux, le jaune peut également transmettre un côté négatif. Dans l’art religieux médiéval, on peut notamment différencier deux jaunes différents : le jaune brillant tirant sur l’or et le jaune terne, tirant davantage sur le vert. Le jaune/or était utilisé pour les saints, notamment pour l’auréole qui représentait la lumière de la sainteté. Le jaune terne était en revanche signe de trahison. C’est notamment pour cela que Giotto di Bondone habilla Judas d’une robe jaune dans sa fresque de la représentation de la scène de la trahison du Christ. 

psychologie des couleurs photographie
Le jaune terne peut être synonyme de trahison, comme ici pour la représentation de la scène de la trahison du Christ de Giotto di Bondone où Judas porte une robe jaune.  

Le jaune bénéficie d’une forte signification historique dans de nombreuses cultures. En Chine, il est notamment notion de gloire, de royauté, de sagesse et de bonheur. Autrefois, seul l’empereur chinois pouvait se vêtir de jaune et toute autre personne en portant pouvait être accusée de rébellion. Dans la culture japonaise, le jaune est synonyme de courage, de richesse et de raffinement. En Afrique, il peut être porté pour désigner les représentants d’une tribu. En Inde, il symbolise le courage et l’altruisme. Le safran qui arbore une teinte jaune orange vif est considéré comme sacré. En Occident, lorsque le jaune est vif, il est signe de gloire et de sagesse. En revanche dans certaines régions du Moyen-Orient, le jaune peut être considéré comme une couleur de deuil, de même pour certaines cultures d’Amérique latine où il est associé à la mort et à la tristesse. 

psychologie des couleurs photographie
Dans de nombreuses cultures, le jaune est associé à la joie et à la lumière.

 

La psychologie du bleu 

Bien que le ciel, les mers ou encore les océans soient bleus, cette couleur n’est pas la plus présente dans la nature. Par conséquent, le bleu est longtemps resté une couleur non reconnue par nos ancêtres. Aucun mot permettant de parler de la couleur bleue n’est en effet présent dans les langues anciennes. Dans l’Odyssée d’Homer écrit vers la fin du VIIIᵉ siècle av. J.-C, la couleur bleue n’est jamais mentionnée et on parle de “bordeaux foncé” pour décrire la teinte de la mer. Seuls les égyptiens dérogent à la règle en ayant un mot désignant le bleu dans leur langue et en étant également les seuls à être capables de reproduire cette teinte. Ce n’est ainsi que lorsque leurs pigments se sont répandus à travers le monde que les autres peuples et cultures ont créé un mot pour désigner le bleu. Les pigments de cette teinte étaient alors rares et très chers, si bien que le bleu s’est révélé comme une couleur noble et spirituelle. Elle fut initialement réservée à la royauté, aux divinités et aux élites. Ce n’est qu’à partir du début de l’industrialisation que le bleu est devenu plus accessible et omniprésent. 

Le bleu est une couleur froide qui présente un impact profond sur notre psychologie. La lumière fraîche de l’hiver et le bleu de la glace créent une notion intime entre le bleu et le froid. Le ciel bleu clair est également devenu synonyme de gaieté, de calme et de tranquillité. Cette teinte a en effet la particularité de réduire la tension artérielle, de réduire le stress et d’être apaisante. C’est pour cela que certains hôpitaux sont peints avec des tons bleus pour soulager l’anxiété des patients. Les teintes bleues claires associées à la santé, la sérénité, la guérison et le calme sont en revanche à différencier des teintes bleues foncées qui sont plus généralement associées au pouvoir et à la divinité. 

psychologie des couleurs photographie
Le bleu transmet un sentiment de sérénité, de calme et de plénitude.

Dans la culture occidentale, le bleu est associé comme une couleur masculine. Les petits garçons sont très souvent habillés en bleu, même cela n’a pas toujours été le cas. En Chine, le bleu est en revanche synonyme de féminité, mais également de couleur de guérison, de relaxation et d’immortalité. Dans les croyances anciennes, de nombreux pays comme la Grèce, la Turquie ou encore l’Albanie, ont attribué au bleu le pouvoir de repousser le mal. La tradition hindoue associe pour sa part le bleu à la spiritualité, notamment du fait que la divinité Krishna soit bleue. D’une manière générale, le bleu présente un aspect positif, transcendant et spirituel dans de nombreuses cultures. Il peut être utilisé efficacement pour renforcer le calme et la sérénité de vos images, mais également pour y intégrer un côté mystique. 

psychologie des couleurs photographie
En Occident, le bleu est généralement une couleur masculine, contrairement à la Chine où il est associé à la féminité.

 

La psychologie du vert 

Sur le spectre visible par l’oeil humain, le vert est le maillon entre le bleu et le jaune. Dans la nature, cette teinte est omniprésente et a forgé en nous de nombreuses émotions depuis l’aube de l’humanité. Le vert est ainsi universellement associé à la nature. On imagine tout de suite de grandes prairies d’herbes fraîches, des arbres feuillus ou encore de la pelouse lorsque cette couleur nous vient à l’esprit. Le vert transmet un sentiment de calme et de bien-être. La verdure fraîche du printemps, ainsi que la croissance constante des végétaux ont favorisé l’association du vert avec le renouveau, la croissance et la détermination. De nombreuses études démontrent que l’exposition aux espaces verts durant l’enfance présente des avantages significatifs sur la santé mentale à l’adolescence et à l’âge adulte. L’implantation d’espaces verts en ville est également associée à un plus grand bien-être des résidents. 

psychologie des couleurs photographie
Le vert est universellement associé à la nature, ainsi qu’à un sentiment de calme et de bien-être.

Le vert présente l’avantage de se montrer en bonne adéquation avec de nombreuses autres couleurs, notamment celles également présentes dans la nature comme le marron, le taupe, l’ocre ou encore le crème. En raison de sa capacité à apaiser et à revigorer, le vert est souvent associé à la médecine, notamment aux pharmacies qui adoptent le vert dans leur logo. En Amérique, le vert foncé est également synonyme de prospérité, d’abondance et de richesse, car c’est la couleur du dollar, mais aussi de beaucoup de tables de jeux où s’échangent de grandes quantités d’argent. La signification du vert peut en revanche grandement varier en fonction de sa nuance. Les différentes teintes de vert clair sont synonymes de croissance, de calme et de naturel. Le vert plus foncé est pour sa part associé à l’argent et au statut social. Enfin, un vert pâle peut être signe de maladie et de décroissance, car il rappelle une plante fanée ou la teinte de la bile du foie. 

psychologie des couleurs photographie
En Amérique, le vert peut être associé à la richesse, l’abondance et la prospérité en raison de la couleur du dollar.

 

La psychologie du violet 

Le violet est l’une des teintes ayant la plus longue histoire dans les arts visuels. On trouve cette teinte dans les peintures rupestres jusqu’aux œuvres d’art les plus modernes. Dans le spectre visible, le violet joue l’intermédiaire entre le rouge et le bleu. Il tempère en quelque sorte les extrêmes des deux. Comme le bleu, le violet va avoir un effet apaisant, calme et introspectif. À l’inverse, comme le rouge, il peut également générer une forte intensité visuelle et stimuler la passion. Les violets plus clairs sont considérés comme plus doux et légers, tandis que des nuances plus sombres sont associées à l’intellect, la sagesse et la spiritualité. 

Au cours de l’histoire, les processus complexes et les nombreuses ressources nécessaires à la création du violet ont fait de cette teinte un symbole de luxe. Le violet était en effet uniquement réalisable à partir de teintes naturelles et très rares. Il a fait son apparition durant l’Antiquité où la méthode la plus efficace consistait à utiliser de grandes quantités de mollusques. Pas moins de 12 000 individus étaient utilisés pour créer environ 1,5 g de pigment violet. Cela explique ainsi que le violet et plus particulièrement le pourpre était associé au statut, à la royauté et à la richesse. En raison de son extrême rareté dans la nature, le violet est également associé à l’exotisme et aux éléments mystiques. 

psychologie des couleurs photographie
Le violet présente un effet apaisant, calme et introspectif lorsqu’il adopte une nuance claire.

Dans la tradition chrétienne, le violet est employé pour représenter le lien entre l’Homme et le Saint-Esprit, mais également l’autorité et la sagesse. Cette teinte se retrouve notamment sur la tenue portée par les évêques. En raison de son penchant mystique, le violet représente également le côté invisible du monde, réservé aux esprits et aux âmes. En Chine, le violet symbolise la guérison physique ou mentale, ainsi que la conscience spirituelle. Les japonais considèrent cette teinte comme la couleur de la richesse, de l’aristocratie et des privilèges. En Afrique, le violet est également synonyme de richesse et d’abondance. En revanche, il symbolise le deuil ou la mort au Brésil. Aujourd’hui encore, le violet est une couleur très complexe qui peut tout aussi bien transmettre un sentiment de calme, d’union et de douceur que de richesse, de pouvoir ou de spiritualité en fonction des croyances, du contexte ou de la nuance employée. 

psychologie des couleurs photographie
Le violet peut être associé à la richesse et aux privilèges.

 

La psychologie du rose 

La couleur rose a eu une grande polyvalence émotionnelle dans l’histoire de l’art. Elle est la couleur de l’optimisme et du bonheur, comme le souligne l’expression “voir la vie en rose ». Les nuances pâles de rose sont généralement associées à la gentillesse, à l’affection et à la jeunesse. Le rose est inconditionnellement lié aux fleurs et révèle une sensibilité, ainsi qu’une tendresse que l’on peut associer à la douceur et à l’odeur d’une rose. Il évoque également des notions de printemps et de vitalité, avec les fleurs roses de cerisier. Les nuances plus foncées de rose sont synonymes d’amour, de passion et de sensualité. Le rose est une couleur assez chaude et visuellement très attractive qui est souvent employée dans l’art pour diriger le regard du spectateur. 

psychologie des couleurs photographie
Le rose est une couleur douce, synonyme de tendresse, de douceur et d’amour.

 Au début du XXe siècle, la couleur rose était une teinte souvent réservée aux jeunes garçons, car elle présentait une teinte généralement forte. À partir des années 40, le rose est peu à peu devenu une couleur plus féminine, notamment avec de nombreuses stratégies marketing visant à modifier l’image de cette couleur et à associer une teinte unique à chaque sexe. Cela a si bien fonctionné que le rose est aujourd’hui très souvent catégorisé comme une couleur de féminité. En Chine, le rose est considéré comme étant une nuance de rouge et présente donc certaines connotations communes. Pour les Coréens, le rose est synonyme de confiance et de sécurité. Dans la culture indienne, le rose est considéré comme une couleur de charme et de célébration. Dans vos photographies, ne sous-estimez pas le rose qui peut être léger et subtil ou audacieux et charnel en fonction de la manière dont vous l’utilisez. Associé à l’affection, la gentillesse, la sensibilité ou encore l’amour, le rose dénote de manière explicite l’abondance émotionnelle. 

 

La psychologie du noir 

Le noir n’est pas au sens strict du terme une couleur. Il s’agit plutôt d’une absence de lumière réceptionnée par notre oeil qui interprète alors cela comme du noir. Une surface noire a donc pour caractéristique de ne pas réfléchir la lumière, ce qui fait que le noir ne possède pas sa propre longueur d’onde, contrairement à toutes les autres couleurs. Le noir présente cependant de forts impacts psychologiques et émotionnels qu’on ne peut négliger en photographie. D’un point de vue psychologie, ce noir véhicule de nombreuses symboliques, notamment la tristesse, le désespoir et le deuil en Occident. Dans de nombreuses traditions spirituelles, le noir représente l’énergie négative et les ténèbres, en contradiction au blanc qui est l’énergie positive.

psychologie des couleurs photographie
L’utilisation du noir peut renforcer la puissance émotionelle d’une image.

Outre son côté négatif, le noir peut également être associé au pouvoir et au luxe. C’est pour cela que le noir est très employé dans le secteur de la mode, de l’automobile, mais aussi dans l’agroalimentaire. Les versions premium de certains produits alimentaires sont très souvent dotées d’un packaging noir. Cela forme une notion d’élégance, notamment parce que le noir est une teinte neutre, qui n’exprime pas réellement de sentiments passionnés. En outre, le noir présente l’avantage de pouvoir s’associer facilement à presque toutes les couleurs. Il peut même être utilisé à outrance, sans engendrer de gêne visuelle. Il est en revanche préférable de l’employer avec des couleurs chaudes ou pâles pour casser sa tristesse et l’impression de vide.

psychologie des couleurs photographie
Le noir est inconditionnellement associé à la mode et à l’élégance.

 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *