Faut-il choisir un filtre UV ou polarisant ?

Après avoir acheté un nouvel appareil photo ou un nouvel objectif, il est très fréquent de vouloir y fixer un filtre UV ou polarisant pour améliorer la clarté d’image et protéger l’objectif. Ces deux filtres n’ont cependant pas le même rendu sur les images et il est alors nécessaire de bien comprendre leur fonctionnement pour choisir la solution la plus adaptée à vos besoins. 

 

Pourquoi utiliser un filtre UV ? 

Lorsque vous effectuez des photos dans un environnement fortement ensoleillé ou à la montagne, les rayons ultraviolets peuvent former un voile atmosphérique et des franges bleues qui réduisent alors grandement la netteté des images. Un filtre UV a donc pour rôle de bloquer plus ou moins efficacement les longueurs d’onde correspondant aux ultraviolets afin qu’elles ne puissent pas être captées par l’appareil photo. Cependant, toutes les optiques modernes sont dorénavant équipées d’une protection contre les UV. Il est donc inutile de réaliser une double protection en fixant un filtre UV. En revanche, si vous utilisez des objectifs vintages initialement conçus pour fonctionner avec un appareil argentique, il sera indispensable de fixer un filtre UV sur ces optiques afin de ne pas endommager les éléments du capteur sensibles aux UV. 

filtre uv ou polarisant
Un filtre UV a pour rôle de bloquer plus ou moins efficacement les longueurs d’onde correspondant aux ultraviolets afin qu’elles ne puissent pas être captées par l’appareil photo.

Comme nous venons de le voir, les filtres UV n’apportent aucun gain de qualité lorsqu’ils sont utilisés avec un objectif moderne. Alors pourquoi tant de photographes continuent d’utiliser ce type de filtres ? Tout simplement parce qu’ils présentent l’incontestable avantage de protéger la lentille frontale de l’objectif. En effet, lorsque vous photographiez dans des environnements délicats comme à la plage, dans le désert, dans un vieux bâtiment, au bord d’un terrain de moto, etc., des poussières et micro particules risquent de venir se déposer sur la lentille frontale de l’objectif. Celles-ci risquent alors de rayer l’optique lorsque vous allez la nettoyer. L’utilisation d’un filtre UV devient par conséquent indispensable dans ces environnements. Remplacer un filtre UV même très onéreux reviendra toujours beaucoup moins cher que de remplacer un objectif. 

filtre uv ou polarisant
L’utilisation d’un filtre UV permet de protéger la lentille frontale de l’objectif des poussières et saletés.

L’utilisation d’un filtre UV est également fortement recommandée lorsque votre objectif risque de chuter, d’être cogné ou encore éclaboussé. Vous pouvez par exemple l’utiliser pour de la photo macro avec une courte focale ou encore pour photographier une cascade sans que les gouttes et l’humidité ne soient déposées sur la lentille frontale de l’objectif. À noter que cette protection peut être renforcée en utilisant en complément un pare-soleil. 

filtre uv ou polarisant
L’utilisation d’un filtre UV est fortement recommandée lorsque votre objectif risque de chuter, d’être cogné ou encore éclaboussé.

 

Les inconvénients des filtres UV 

Comme avec tout filtre optique venant se placer devant l’objectif, un filtre UV peut fortement dégrader la netteté des images si sa conception est de mauvaise qualité. Il est par conséquent toujours nécessaire de choisir un filtre de marque, comme nous le verrons plus bas. 

Les filtres UV présentent également l’inconvénient de diminuer d’environ ¼ IL la lumière captée par l’appareil. Bien que cela n’ait aucune incidence dans la grande majorité des cas, cela peut faire toute la différence dans des conditions de très faible luminosité. Il serait de plus dommage d’avoir investi dans un objectif doté de la plus grande ouverture possible si c’est pour y laisser constamment fixer un filtre occultant. Enfin, l’utilisation de filtres UV peut aussi accélérer la formation de flare. Celui-ci se caractérise sur les images par des cercles lumineux plus ou moins larges. Ces derniers sont très difficiles et parfois même impossibles à supprimer en post-production (à lire : éviter le flare en photo). 

filtre uv ou polarisant
L’utilisation de filtres UV peut accélérer la formation de flare.

 

Quel filtre UV choisir ? 

Si vous souhaitez utiliser votre appareil photo dans l’une des conditions précédemment citées, l’achat d’un filtre UV constitue un bon investissement. Cependant, comme nous l’avons précédemment vu, il est nécessaire de choisir un filtre UV de qualité pour ne pas dégrader la netteté des images. Vous trouverez également sur le marché deux types de filtres UV : les filtres neutres et les filtres skylight. Les filtres UV neutres sont réalisés à partir d’un verre entièrement transparent, tandis que les filtres skylight sont légèrement teintés et risquent de donner une dominante violette aux images. Nous vous recommandons par conséquent uniquement l’achat de filtres neutres. Voici les meilleures marques dans ce domaine : 

  • HOYA : spécialiste depuis de nombreuses années dans la conception et l’élaboration de filtres, Hoya propose les filtres UV au meilleur rapport qualité/prix. Nous vous recommandons les filtres des gammes Pro1 et HD qui sont les plus performants de la marque. Découvrir les différents filtres Hoya
filtre uv ou polarisant
Les filtres UV Hoya Pro1 offrent un rapport qualité/prix imbattable.
  • B + W : bien que beaucoup plus chers que les modèles concurrents, les filtres UV B+W offrent une qualité d’image irréprochable. Nous vous les recommandons pour des optiques de qualité professionnelle. Découvrir les différents filtres B+W

 

Pourquoi utiliser un filtre polarisant ? 

Un filtre polarisant circulaire est constitué de deux bagues : une première qui vient se fixer sur la lentille frontale de l’objectif, puis une seconde mobile qui va permettre de modifier l’angle de polarisation. En fonction de cet angle, un filtre polarisant va permettre de supprimer ou d’atténuer les reflets présents sur des surfaces non métalliques comme une étendue d’eau ou une vitre. En supprimant ainsi les reflets, vous pouvez faire ressortir les couleurs et les détails qui étaient auparavant dissimulés. Cela permet également de maximiser la qualité d’image lorsque vous photographiez à travers un hublot d’avion ou derrière un pare-brise de voiture. 

filtre uv ou polarisant
La photo de gauche est réalisée sans filtre polarisant, tandis que la photo de droite bénéficie d’un filtre polarisant Hoya.

En supprimant les reflets, un filtre polarisant va également avoir pour effet de renforcer les couleurs. Le bleu du ciel devient plus profond et les feuillages plus vifs et contrastés. Par exemple, si vous photographiez une forêt en automne, les couleurs chaudes des feuilles seront nettement plus percutantes avec un filtre UV. Le voile atmosphérique présent à l’horizon peut également être fortement réduit, apportant ainsi un gain de clarté significatif sur les sujets éloignés. Un filtre polarisant apporte donc de nombreux effets qui ne peuvent pas être recréés en post-production. 

filtre uv ou polarisant
Un filtre polarisant est idéal pour renforcer les couleurs d’une image.

 

Les inconvénients des filtres polarisants 

L’inconvénient majeur d’un filtre polarisant est que son efficacité dépend étroitement de votre position face au soleil. La position idéale est en effet de 90° par rapport au soleil, soit entièrement dos à l’astre. Plus vous vous rapprocherez du soleil, plus les effets s’estompent. Par conséquent, les filtres polarisants sont moins efficaces et parfois même inutilisables avec les objectifs grand angle dont le champ de vision dépasse 90°. Dans ce cas, l’effet du filtre n’est plus constant sur l’ensemble de l’image. Il peut alors en résulter un effet de dégradé dans le ciel. 

Les filtres polarisants présentent également l’inconvénient de réduire l’exposition d’environ 1 à 2 IL, soit une à deux fois moins de lumière. Bien que cette perte soit parfaitement contrôlable en pleine journée, elle devient nettement plus contraignante dans des conditions de faible luminosité où il est alors nécessaire d’augmenter la durée de l’exposition, la sensibilité ou de retirer le filtre. 

 

Quel filtre polarisant choisir ? 

La conception d’un filtre polarisant est relativement complexe et il est par conséquent nécessaire de débourser entre 50 à 130 euros pour un modèle de qualité. Voici classées par ordre de qualité les trois meilleures marques de filtres polarisants : 

filtre uv ou polarisant
Le filtre polarisant Hoya Pro1D est disponible pour des diamètres de 37 à 82 mm.
  • Marumi: légèrement plus chers que les filtres Hoya, les filtres Marumi apportent un léger gain de qualité. Ils sont à privilégier pour un objectif milieu de gamme. Découvrir les filtres polarisants Marumi
  • B+W: comme pour les filtres UV, les filtres polarisants B+W offrent une qualité d’image irréprochable. Cette qualité se paye cependant au prix fort, si bien que nous vous les recommandons uniquement pour des optiques d’exceptions. Découvrir les différents filtres polarisants B+W

 

En résumé : faut-il choisir un filtre UV ou polarisant ? 

Comme nous venons de le voir, les filtres UV et polarisant proposent deux solutions totalement différentes. Par conséquent, si vous recherchez une protection pour votre objectif ou que vous utilisez des optiques vintages, alors le choix d’un filtre UV sera la solution la plus adaptée. En revanche, si vous souhaitez supprimer des reflets et accentuer les couleurs, alors un filtre polarisant sera indispensable. 

On arrive à la fin de cet article et vous avez normalement pour finaliser votre choix entre filtre UV ou polarisant. N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez d’autres questions ou pour partager votre propre utilisation de ces deux filtres. 

 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *