Comparatif : appareil photo APS-C ou micro 4/3 ?

Les capteurs APS-C et micro 4/3 sont des versions réduites du capteur 24 x 36 mm, également nommé capteur plein format ou Full Frame. Ils en constituent une alternative moins onéreuse et offrent de nombreux avantages, mais également quelques inconvénients. Mais quelles sont les différences entre un capteur APS-C et micro 4/3 ? Quel type de capteur est le plus performant ? Quel est celui qui correspond à vos besoins ? Découvrez comment faire le bon choix dans ce duel APS-C vs micro 4/3. 

APS-C vs micro 4/3 : la taille du capteur 

Lorsque vous voyez APS-C ou micro 4/3 dans les spécifications d’un appareil photo, cela fait référence à la taille du capteur numérique embarqué. Ces deux capteurs présentent un format plus petit que le format Full Frame. Celui-ci est décliné du format des pellicules argentiques, avec des dimensions de 24 mm x 36 mm. Les formats APS-C et micro 4/3 en sont des versions réduites. Le micro 4/3 s’est popularisé en 2008 sous l’impulsion d’Olympus et de Panasonic pour leurs premiers appareils photo hybrides. La taille du capteur micro 4/3 est de 17,3 mm de large pour une hauteur de 13 mm. Ce type de capteur tire son nom de son ratio d’image de 4:3, tandis que le plein format présente un ratio de 3:2. Les capteurs APS-C respectent quant à eux le format de 3:2 du plein format, tout en présentant des dimensions réduites : 25,1 mm de large pour 16,7 mm de haut. Canon fabrique des capteurs APS-C légèrement plus petits (22,3 mm x 14,9 mm), mais ces derniers respectent aussi le ratio d’aspect de 3:2. Les capteurs APS-C sont donc toujours plus grands que les micro 4/3. De cette différence de taille découlent des avantages et des inconvénients propres à chaque type de capteur. 

L’appareil hybride Nikon Z FC adopte un capteur APS-C de 25,1 mm de large pour 16,7 mm de haut. Il permet de réaliser des images avec un ratio d’aspect de 3:2. 

APS-C vs micro 4/3 : le facteur de recadrage 

À focale identique, plus un capteur est petit, plus il capture une scène restreinte, donnant ainsi l’impression que l’image est recadrée. L’angle de vue est ainsi plus étroit, avec un capteur micro 4/3 qu’APS-C, donnant l’impression que la photo a été agrandie ou capturée avec une plus longue focale. Comme la longueur focale d’un objectif est toujours donnée en équivalent plein format, il est nécessaire d’appliquer un facteur de recadrage pour connaître la focale effective une fois l’objectif monté sur un appareil APS-C ou micro 4/3. Ce coefficient implique de multiplier par 1,5x la focale pour les appareils APS-C et par deux pour les appareils micro 4/3. Par exemple, un objectif de 50 mm offrira un angle de vue proche d’un 75 mm s’il est monté sur un appareil APS-C ou équivalent à un 100 mm s’il est associé à un appareil micro 4/3. 

Un appareil micro 4/3 capture une scène plus restreinte qu’un appareil APS-C. 

À focale identique, la scène est donc beaucoup plus restreinte avec un appareil micro 4/3 qu’avec un appareil APS-C. Ce facteur de recadrage peut s’avérer problématique avec un objectif grand angle lorsque vous avez besoin de capturer la plus large scène possible. Un appareil APS-C peut donc former une meilleure alternative pour du paysage, de la photo d’intérieur ou de l’architecture. En revanche, un appareil micro 4/3 permet d’obtenir de très longues focales à coût réduit. Par exemple, un objectif de 300 mm offrira une focale de 600 mm avec un capteur micro 4/3. Par conséquent, un appareil micro 4/3 peut se révéler financièrement très intéressant pour de la photo animalière, de sport et tout autre domaine pour lequel vous avez besoin d’une très longue focale.  

Avec son capteur micro 4/3, l’appareil hybride OM System OM-1 donne l’impression d’utiliser une focale deux fois plus longue, facilitant la capture de sujets éloignés. 

APS-C vs micro 4/3 : la qualité d’image 

La résolution d’un appareil photo est mesurée en mégapixels. Chaque pixel que vous voyez dans la photo correspond à un pixel physique sur le capteur. En revanche, la taille d’un pixel est variable, en fonction de sa résolution et de ses dimensions. À résolution égale, un capteur APS-C offre généralement une meilleure sensibilité à la lumière et une meilleure gestion du bruit. Cela provient du fait que chaque pixel qui compose le capteur doit être plus grand pour couvrir la superficie plus importante du capteur. En étant plus grands, ces pixels sont beaucoup plus sensibles à la lumière. Vous pourrez ainsi travailler plus facilement dans des conditions de faible luminosité. La montée en ISO est alors souvent mieux gérée sur les capteurs APS-C que micro 4/3. De plus grands pixels impliquent également une plage dynamique étendue. Vous pourrez obtenir plus de détails dans les zones sombres et lumineuses d’une meilleure image. Plus la plage dynamique est large, plus les scènes contrastées peuvent être correctement exposées. Pour profiter des mêmes performances avec un appareil micro 4/3, vous devrez opter pour une résolution inférieure afin d’optimiser la taille de chaque pixel. Certains appareils micro 4/3 plus récents comme le Panasonic Lumix GH6 parviennent également à réduire de manière assez efficace le bruit par traitement logiciel. 

Grâce à son processeur de dernière génération, l’appareil hybride micro 4/3 Panasonic Lumix GH6 offre un traitement amélioré des images pour réduire le bruit et fournir de meilleures performances dans un environnement faiblement éclairé. 

APS-C vs micro 4/3 : la profondeur de champ 

Un capteur plus petit entraîne généralement une plus grande profondeur de champ. Cette dernière correspond à la distance entre les parties nettes les plus proches et les plus éloignées d’une image. Cela signifie qu’avec la même distance focale et la même ouverture, la zone de mise au point sera plus large sur un appareil micro 4/3 qu’APS-C, affichant alors plus d’éléments nets dans la photo. Ce phénomène s’explique par le fait que vous devrez vous éloigner davantage avec un appareil photo doté d’un capteur plus petit pour que le sujet remplisse le cadre de la même manière. Il en résulte une profondeur de champ plus grande. Vous devrez ainsi utiliser des objectifs plus lumineux (plus grande ouverture) ou adapter la focale pour optimiser la profondeur de champ. En pratique, cela n’est pas un gros problème, mais peut tout de même influencer votre décision si vous êtes photographe portraitiste. 

Un appareil APS-C facilite l’obtention d’une faible profondeur de champ pour isoler le sujet du reste de l’image. 

APS-C vs micro 4/3 : les dimensions et le poids 

Si vous avez besoin d’un appareil photo pour voyager ou pour effectuer de longues randonnées, il est préférable d’opter pour le modèle le plus compact et le plus léger. Vous pourrez ainsi l’emporter facilement dans tous vos déplacements sans que celui-ci ne devienne encombrant. Dans la plupart des cas, un capteur plus grand comme celui des appareils photo APS-C implique un boîtier légèrement plus imposant et plus lourd. Bien que cet écart se réduise de plus en plus avec les hybrides comme les Sony Alpha 6500 et Sony Alpha 6600, un appareil micro 4/3 sera très souvent le meilleur choix si la portabilité est votre premier critère de sélection. 

L’appareil hybride Sony Alpha 6400 conjugue tous les avantages du capteur APS-C dans un format ultra compact et transportable facilement. 

Faut-il choisir un appareil APS-C ou micro 4/3 ? 

Choisir entre un appareil micro 4/3 ou APS-C est difficile, car chaque format présente ses propres avantages et inconvénients. Le choix entre ces deux modèles va donc dépendre de vos besoins et des sujets à photographier. Par conséquent, voici les meilleures solutions en fonction des différents domaines photographiques et de vos besoins : 

  • Photographie animalière ou de sport : capteur micro 4/3, portée accrue pour une distance focale identique. Coût des optiques réduit. 
  • Paysage et architecture : capteur APS-C, champ de vision plus large pour une focale identique. 
  • Photographie de nuit : capteur APS-C, meilleure sensibilité à la lumière et meilleure montée en ISO. 
  • Photographie de voyage ou de rue : capteur micro 4/3, appareils souvent plus compacts et plus légers. 
  • Flexibilité créative : capteur APS-C, plus large contrôle de la profondeur de champ. 
Avec son capteur APS-C de 26,1 Mpx, l’appareil hybride Fujifilm X-T30 II offre une très haute qualité d’image pour la photo de paysage, d’intérieur ou de portrait.

Capteurs APS-C et micro 4/3 vs plein format 

Bien que ce guide compare exclusivement les capteurs APS-C et micro 4/3, il est tout de même essentiel de mentionner les capteurs plein format. En étant encore plus grands, ces derniers sont nettement plus performants dans des conditions de faible luminosité, éliminent tout facteur de recadrage et offrent un meilleur contrôle de la profondeur de champ. Le plein format a également tendance à fournir une meilleure qualité d’image, en particulier pour la prise de vue à des valeurs ISO très élevées. Jusqu’à récemment, les appareils plein format étaient plus onéreux, mais l’écart se réduit d’année en année. Pour le même budget, vous pourriez opter pour un appareil photo plein format d’entrée de gamme pour profiter d’une plus grande qualité d’image et de performances optimisées en basse lumière ou d’un appareil APS-C ou micro 4/3 plus haut de gamme pour profiter de fonctionnalités avancées. Si vous recherchez la meilleure solution disponible sans tenir compte du budget, alors un appareil plein format sera le meilleur choix. 

À lire : faut-il choisir un appareil à capteur APS-C ou plein format ?

L’appareil hybride plein format Nikon Z6 II permet de profiter de la meilleure qualité d’image possible, tout en conservant un boîtier relativement compact.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *