Comment photographier un oeil en macro ?

Merveille de l’évolution, l’œil humain est d’une complexité incroyable et regorge de multiples détails. Photographié en macro, il offre des images saisissantes semblant issues d’un autre monde. Si vous vous demandez comment photographier un œil en macro, nous allons dans cet article vous donner tous les éléments essentiels pour facilement régler votre appareil, placer votre modèle et maîtriser l’éclairage pour vous assurer d’obtenir des images nettes et détaillées de l’iris.

 

Utilisez un objectif macro

Tout appareil photo reflex ou hybride peut convenir pour photographier un œil en gros plan, à condition qu’il soit équipé d’un objectif macro. Cet objectif est en effet indispensable pour vous approcher suffisamment de l’œil et capturer tous les détails de l’iris. Une focale minimale de 90 ou 100 mm est fortement recommandée pour photographier un œil en macro tout en restant à une certaine distance de votre sujet, de sorte d’éviter que l’objectif ne bloque la lumière. Si vous ne disposez pas d’un objectif macro, un guide pour choisir son objectif macro est disponible ici pour vous aider à choisir l’objectif qui répondra à vos besoins et à votre budget. Si votre budget est serré, une alternative moins onéreuse pour photographier un œil en macro consiste à utiliser une bonnette macro ou une bague allonge. Ces deux éléments vous permettront avec vos objectifs actuels de réduire la distance minimale de mise au point et ainsi de pouvoir zoomer davantage sur l’œil, comme avec un véritable objectif macro. Les seuls inconvénients sont généralement une légère perte de luminosité et une profondeur de champ encore plus faible.

Comment photographier un oeil en macro
Un objectif macro permet de s’approcher au plus près de l’oeil pour le photographier en gros plan.

 

Évitez d’utiliser une grande ouverture

En photographie macro, du fait qu’il soit nécessaire d’être très proche du sujet pour le photographier en gros plan, la profondeur de champ est réduite à seulement quelques millimètres. Il peut alors être très difficile d’obtenir une photo suffisamment nette. Évitez donc d’utiliser une grande ouverture telle que f/1,4 ou f/1,8 car cela diminuera encore plus la profondeur de champ. Ainsi, pour que la photo de l’œil en macro soit suffisamment nette, privilégiez de plus petites ouvertures comme f/5,6 ou f/11 pour élargir la zone de mise au point.

Comment photographier un oeil en macro
Utilisez une ouverture comprise entre f/5,6 et f/11 pour obtenir une profondeur de champ suffisamment grande pour capturer tous les détails de l’oeil.

 

Utilisez un trépied et gardez votre sujet immobile

Comme précédemment mentionné, en macrophotographie, la profondeur de champ est très faible et il est alors très difficile, voir impossible de réaliser une photo suffisamment nette à main levée. L’utilisation d’un trépied est donc indispensable pour que votre appareil soit suffisamment stable le temps d’effectuer vos réglages et d’ajuster la mise au point. En complément de celui-ci, vous pouvez utiliser un déclencheur à distance pour capturer la photo sans avoir besoin de toucher votre appareil, ce qui risquerait d’engendrer de légères vibrations. Si votre appareil est suffisamment moderne, vous pouvez facilement déclencher à distance en utilisant le mode connecté de Lightroom ou depuis une application de contrôle pour smartphone.

Comment photographier un oeil en macro
Un trépied est indispensable pour correctement photographier un oeil en macro.

Il est également important que votre sujet soit le plus immobile possible, car même le plus petit mouvement peut modifier la zone de mise au point. L’idéal est ainsi de lui demander de s’allonger sur le dos, avec un coussin sous la nuque pour stabiliser la tête. À défaut d’une place allongée, vous pouvez le faire asseoir sur une chaise avec le dos bien droit contre le dossier.

 

Utilisez la mise au point manuelle

Une fois de plus, la faible profondeur de champ de la prise de vue macro risque à la moindre imprécision de l’autofocus d’engendrer une mise au point sur la mauvaise zone de l’image (généralement la paupière ou les cils), ou une photo floue dans le pire des cas. Il est donc indispensable de réaliser manuellement la mise au point, après avoir installé votre appareil sur un trépied. Pour l’effectuer avec précision, vous pouvez vous aider du mode Live View de votre appareil pour zoomer numériquement sur la zone souhaitée de l’œil.

Comment photographier un oeil en macro
La mise au point manuelle est indispensable pour obtenir une image suffisamment nette.

 

Utilisez un éclairage adapté 

L’éclairage est un élément essentiel pour photographier un œil en macro. La solution la plus simple est de travailler à la lumière naturelle, en vous plaçant dans un environnement suffisamment lumineux pour faire ressortir tous les détails de l’iris. Pour une lumière douce et uniforme, placez votre sujet près d’une fenêtre ou un mur blanc. Faites tout de même attention de ne pas placer votre modèle directement face à la lumière du soleil, ce qui risquerait de lui endommager la vue. Si vous préférez travailler avec une lumière artificielle, privilégiez une lumière continue comme une lampe ou une lightbox. Si jamais vous n’avez pas d’autre solution qu’un flash, évitez de dépasser 1/64 de puissance pour ne pas trop éblouir votre modèle.

Il est également très important d’étudier l’emplacement et la directivité de la lumière pour éviter les ombres et les reflets. Il est ainsi préférable de placer votre source de lumière sur le côté du sujet pour que l’objectif ne fasse pas obstruction, ce qui pourrait alors projeter une ombre sur l’œil. Cela est valable pour toute source de lumière, qu’elle soit naturelle ou artificielle. Ensuite, pour photographier un œil en macro sans avoir de reflet lumineux sur le globe oculaire, il suffit de placer votre éclairage au plus proche de l’œil.

Comment photographier un oeil en macro
Placer la lumière sur le côté et proche de l’oeil permet d’éviter les reflets sur le globe oculaire.

 

Retouchez vos photos 

Généralement, si votre modèle était fatigué ou avait passé beaucoup de temps devant un écran avant que vous le preniez en photo, quelques vaisseaux sanguins risquent d’être visibles sur l’œil. Il est ainsi préférable de retoucher votre photo pour les supprimer. Vous pouvez également facilement ajuster l’exposition, le contraste et la vibrance pour faire ressortir tous les détails de l’iris.

Comment photographier un oeil en macro
Pensez à éditer vos photos pour les sublimer.

 

Pour résumer : comment photographier un oeil en macro ? 

Comme nous avons pu le constater au cours de cet article, photographier un œil en macro est relativement facile. Le secret réside principalement dans la gestion de la lumière et dans la mise au point. Avec un peu de patience pour trouver les bonnes conditions et les bons réglages, vous pourrez obtenir de sublimes photos. Voici un bref résumé des techniques et conseils mentionnés dans cet article pour correctement photographier un oeil en macro.

  • Utilisez un objectif macro, une bague allonge ou une bonnette macro
  • Utilisez une ouverture comprise entre f/5,6 et f/11
  • Utilisez un trépied pour stabiliser votre appareil photo
  • Allongez votre sujet ou faites-le asseoir avec le dos bien droit pour éviter qu’il ne bouge
  • Utilisez la mise au point manuelle
  • Travaillez avec une lumière diffuse placée idéalement sur le côté et proche de l’oeil pour éviter les reflets
  • Retouchez vos photos pour supprimer les yeux rouges et les sublimer.

 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.

Une pensée sur “Comment photographier un oeil en macro ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *