En hiver, le brouillard ou la brume sont des occasions en or pour sortir votre appareil photo. Il vous garantit des photos originales à condition de bien savoir le photographier. En effet, le brouillard vous impose de nombreuses contraintes comme une netteté réduite, des contrastes beaucoup plus faibles, des couleurs très pâles, etc. Dans cet article, je vous donne 5 astuces pour correctement photographier le brouillard.

 

 

Que la lumière soit !  

On a tous déjà vu des photos prises par temps de brouillard où le soleil traverse cette brume en créant de magnifiques rayons lumineux. Ceci est dû au fait que le brouillard est constitué de particules d’eau qui vont diffuser la lumière lorsqu’une source lumineuse le traverse. Tirez parti de cette propriété physique pour créer de magnifiques compositions aussi bien en forêt qu’en ville.

 

 

photographier brouillard

 

 

photographier brouillard

 

Plus le brouillard sera épais, plus il faudra augmenter le temps de pose pour capter suffisamment de lumières.

 

 

 

Si la lumière n’est pas, noir et blanc tu utiliseras

Dans la journée lorsque les éclairages publics sont coupés et que le soleil manque à l’appel, il devient encore plus dur de photographier le brouillard. Pour vous en sortir dans cette situation, il va falloir trouver une scène la plus contrastée possible de façon à ce que votre sujet ressorte de ce mur de brouillard blanc.

Ici, une photo en couleur sera souvent très pâle et aura que peu d’intérêt. Le noir et blanc va permettre de renforcer l’atmosphère de votre photo en la rendant encore plus mystérieuse.

 

photographier brouillard

 

Le brouillard peut fausser la mesure d’exposition de votre appareil et vous risquez de vous retrouver avec une photo sous-exposée. Il faudra alors souvent utiliser la correction d’exposition pour ajouter entre +1 et +2 IL.

 

 

Si brouillard épais, lointain disparaît 

Vous avez tous déjà remarqué que plus le brouillard est épais, plus la profondeur de champ se réduit (merci Einstein). Ce qui peut paraître un inconvénient va une fois de plus nous être un avantage. En effet, en utilisant ce principe, vous pourrez donner une ambiance mystérieuse à vos photos en créant un premier plan net et contrasté et un arrière-plan peu visible laissant libre imagination au lecteur.

 

photographier brouillard

 

Cette photo illustre bien ce principe. Plus le pont s’éloigne, plus il perd en contraste jusqu’à devenir fantomatique et disparaître. Le lecteur peut ainsi imaginer sa propre destination où mène le pont.

 

 

 

Hauteur tu auras, pose longue tu utiliseras

Si vous dominez la nappe de brouillard, cela peut être un bon moyen pour réaliser des poses longues et rendre cette nappe la plus lisse possible. Plus le temps d’exposition sera long, plus elle ressortira lisse et lumineuse.

Par exemple, les réglages d’expositions sont ici de 5s, F/4,5 et ISO 800

 

photographier brouillard

 

 

photographier brouillard

 

 

 

Brouillard tu auras, silhouette tu exploiteras 

De par la grande différence de luminosité entre le sujet photographié et le paysage brumeux, il va souvent se créer des silhouettes aux textures plus ou moins atténuées.

 

photographier brouillard

 

Si vous souhaitez avoir une silhouette bien sombre, il faut que votre exposition soit effectuée en fonction du brouillard et non du sujet.

 

photographier brouillard

 

 

 

On arrive à la fin de cet article et si vous aussi vous avez déjà eu l’occasion de photographier le brouillard, n’hésitez pas à partager vos astuces dans les commentaires.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.