Hasselblad vient de présenter son nouvel appareil moyen format, le H6D-400c MS. Un monstre équipé d’un capteur de 100 Mpx, mais qui est capable de fournir une image de 400 Mpx en utilisant la technologie multi-shot. L’image finale est un fichier Tiff 16 bits pesant environ 2,4 go pour des dimensions de 23200 x 17400 pixels. 

 

Multi-Shot Hasselblad
Exemple de la résolution offerte par le MS H6D-400C

 

La technologie multi-shot n’est pas une nouveauté sur un appareil Hasselblad, mais c’est la première fois qu’elle permet d’atteindre une telle définition. De plus, Hasselblad reste pour le moment le seul constructeur de système professionnel moyen format à proposer la technologie multi-shot. Le H6D-400c devient ainsi le premier choix pour l’archivage des trésors historiques des musées dans la plus haute qualité d’image possible.

 

Comment fonctionne la technologie multi-shot ? 

 

La technologie multi-shot consiste à déplacer le capteur de 1 ou 1/2 pixel pour chaque image, permettant à l’appareil de capturer plus d’informations et de données couleur que dans une capture unique. Les images capturées sont ensuite assemblées en une seule photo dans Phocus, le logiciel de bureau dédié d’Hasselblad, afin de produire un fichier avec des quantités stupéfiantes de détails et d’informations de couleur.

La capture multi-shot nécessite une connexion à un ordinateur, un sujet statique et un environnement de studio contrôlé. Le moindre mouvement du sujet ou de l’appareil entraîne une photo floue.

 

Deux modes multi-shot : 

 

Multi-Shot Hasselblad

 

  • Mode multi-shot 4 images :

 

Multi-Shot Hasselblad

Dans ce mode, 4 captures sont effectuées, impliquant pour chacune d’entre elles un déplacement du capteur. Le cycle s’effectue tout d’abord en déplaçant horizontalement le capteur de 1 pixel, puis de 1 pixel verticalement, pour ensuite se déplacer de 1 pixel horizontalement et enfin de 1 pixel verticalement, ramenant le capteur à son point de départ.

Ce mode permet de capturer les données RVB réelles pour chaque pixel, mais la résolution reste inchangée puisque l’image finale est de 100 Mpx. Cependant, les informations de couleur sont beaucoup plus précises, impliquant une plus haute qualité d’image et une diminution du moirage. En sortie, ce mode délivre un fichier Tiff 16 bits de 579 Mo par image (11600 x 8700 pixels).

 

 

  • Mode multi-shot 6 images :

Multi-Shot Hasselblad

 

Dans ce mode, 6 images vont être capturées afin de délivrer un fichier final de 400 Mpx. Dans un premier temps, 4 images sont capturées en déplaçant le capteur d’un pixel à la fois afin de saisir les données RVB réelles (même principe que le mode multi-shot 4 images). Une fois ces 4 images enregistrées, le capteur revient sur sa position initiale et va effectuer deux autres captures en déplaçant le capteur de ½ pixel horizontalement puis de ½ pixel verticalement.

Ces 6 images sont ensuite assemblées en une seule photo de 400 Mpx, soit un fichier Tiff 16 bits de 2,4 go et d’une résolution de 23200 x 17400 pixels.

 

 

Prix et disponibilité : 

 

Le H6D-400c est d’ores et déjà disponible en précommande au prix public de 39 999 €. Les premières livraisons commenceront en mars 2018.

Le H6D-400c est également disponible à la location en passant par le nouveau service de la marque pour un tarif de 399 €/jour. À noter que ce tarif est moins élevé si vous louez l’appareil pour plusieurs jours.

Pour plus d’informations, le site d’hasselblad est disponible en cliquant ici.

 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.