Yashica Y35 l’appareil photo à pellicule numérique

La marque Yashica fut mondialement célèbre pour ses appareils argentiques notamment grâce à l’électro 35 qui lors de sa sortie en 1965 révolutionna le monde de la photo en étant le tout premier appareil photo télémétrique contrôlé électriquement. Malheureusement, la marque n’a pas su résister à l’arrivée massive du numérique et après de multiples rachats la production d’appareils fut arrêtée.

C’est après plus de 10 ans d’absence et de nombreuses semaines de teasing que la marque annonce son retour sur le devant de la scène. Pour cela, la marque a lancé il y a quelques jours un projet Kickstarter proposant un concept unique qui est le Yashica digiFilm Y35. Il s’agit d’un appareil photo numérique nécessitant des cartouches de film numérique pour fonctionner. D’après la marque, ce concept permettrait de retrouver l’essence de la photo argentique par le fait de changer les pellicules tout en éliminant le temps et les dépenses nécessaires au développement de celles-ci.

 

Ainsi, en changeant le film ou plutôt la cartouche, il sera possible d’obtenir différents effets. Pour le moment, seuls quatre films différents sont mentionnés. Un digiFilm ISO 1600 pour les sujets rapides et pour ajouter du grain sur les photos. Un digiFilm ISO 400 Black and White, permettant d’obtenir un noir et blanc très contrasté, un digiFilm ISO 200 Ultra Fine Color pour obtenir des photos nettes et un digifilm ISO 200 6 x 6 pour capturer des photos aux formats carrées, idéale pour Instagram. Ces cartouches ne referment en réalité que des petits programmes et aucune photo ne sera enregistrée sur celles-ci. L’enregistrement se fera sur une carte sd comme un appareil numérique classique.

 

 

Yashica Y35

 

Ce concept permet donc une expérience d’utilisation quasi identique à celui d’un appareil photo argentique. Il va falloir dans un premier temps choisir la pellicule suivant la situation et l’effet recherché, ensuite un bouton « enrouleur » sur l’appareil photo permettra de le mettre en marche et de préparer le prochain déclenchement. Enfin, il suffit de sélectionner la vitesse d’obturation désirée parmi les 5 réglages disponibles (1s, 1/30s, 1/60s, 1/250s, 1/500s), de cadrer à l’aide du viseur optique et de déclencher. Une fois la photo prise, comme sur un appareil argentique aucun écran permet de visualiser l’image ni de bouton de suppression pour libérer de l’espace.

 

 

Même si ce nouvel appareil photo offre un concept unique et original, il est d’un point de vue technique très décevant. Les informations concernant ce sujet sont encore peu nombreuses, mais nous savons déjà que l’appareil est équipé d’un capteur CMOS de 1/3,2″ de 14 Mpx. Un capteur bien plus petit que la plupart des appareils compacts actuels et de taille identique à celui d’un iPhone 5. Autant vous dire qu’il ne faudra pas s’attendre à obtenir des photos détaillées dans des conditions lumineuses difficiles. L’optique embarquée correspond à une focale de 35 mm f/2.8 disposant d’un autofocus et d’une mise au point minimum de 1m.

 

En conclusion : 

Ce nouvel appareil photo « révolutionnaire » s’avère plus être une bonne stratégie marketing qu’un bon appareil photo. La marque Yashica surfe sur la mode actuelle du rétro et de la nostalgie pour vendre un appareil photo amusant à utiliser, mais techniquement mauvais. Même si l’optique embarquée est de bonne qualité, la petite taille du capteur fait qu’il est fort à parier que vous faites mieux avec votre téléphone portable.

De plus, tout l’intérêt du concept réside dans les cartouches interchangeables qui ne sont même pas comprises dans le prix de l’appareil photo. Il faudra soit les acheter séparément soit prendre l’option la plus chère pour disposer des 4 modes disponibles afin d’obtenir des effets que nous pouvons tous déjà faire gratuitement à l’aide du menu de notre appareil photo. Autrement dit, si vous ne prenez pas l’offre la plus chère, vous vous retrouvez avec un appareil bridé.

 

 

Pour conclure, le Yashica s’avère être plus un jouet qu’un véritable appareil photo. Si vous avez des enfants cet appareil pourra leur donner goût à la photo tout en les amusant, mais si c’est pour votre utilisation personnelle mieux vaut utiliser votre téléphone.

En attendant, le projet Kickstarter proposé par la marque Yashica est déjà entièrement financé avec plus de 800 000 euros récoltés alors que le budget demandé était d’environ 86 000 €. Dans tous les cas, n’oublions pas que le projet proposé n’est pour le moment qu’un concept et qu’il est susceptible d’évoluer jusqu’en décembre 2017, date à laquelle le projet final sera dévoilé.

 

On arrive à la fin de cet article, n’hésitez pas à partager votre avis sur ce nouveau concept dans les commentaires.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.

 

Partager cet article

Une pensée sur “Yashica Y35 l’appareil photo à pellicule numérique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *