Sony Alpha 7 IV : plus polyvalent que jamais

Sony vient d’annoncer le nouvel appareil photo hybride Sony Alpha 7 IV (A7 IV), digne successeur du très populaire Sony Alpha III. Pour cette quatrième itération, le fabricant nippon apporte un capteur plein format de 33 Mpx associé à un processeur plus puissant, une rafale de 10 i/s et des options vidéo avancées qui devraient en faire un hybride plein format plus polyvalent que jamais. 

Sony Alpha 7 IV : nouveau capteur de 33 Mpx 

Comme son prédécesseur, le Sony Alpha 7 IV constitue le cœur de gamme du fabricant nippon et vient ainsi proposer une alternative entre l’hybride APS-C Sony Alpha 6600 et les appareils plein format plus haut de gamme Sony Alpha 7S III, Sony Alpha 7R IV et Sony Alpha 1. Pour cette quatrième génération, Sony fait confiance à un capteur plein format dont la résolution passe à 33 Mpx contre anciennement 24 Mpx. Cela permet de proposer une résolution plus proche de celle offerte par les appareils Panasonic et Nikon de même gamme. En comparaison au précédent modèle, la technologie BSI-CMOS reste inchangée et n’apporte pas d’énormes progrès en termes de qualité d’image. On gagne cependant en détails et en performances dans des conditions de basse luminosité. Cela se doit en partie grâce au nouveau processeur d’image Bionz XR introduit sur le Sony Alpha 7S III. Ce dernier met en œuvre un système de traitement à deux puces pour gérer de manière séparée le traitement des images et des vidéos du traitement des fichiers. Il en résulte une nette diminution de la latence, ainsi qu’une réduction de l’effet de rolling shutter. 

Le Sony Alpha 7 IV adopte un nouveau capteur plein format de 33 Mpx offrant des images plus détaillées, notamment en basse luminosité.

Sony Alpha 7 IV : Eye AF 

Le système autofocus du Sony Alpha 7 IV se voit également mis à jour avec un nouveau système hybride combinant des collimateurs à corrélation de phase et à détection du contraste. Il en comprend désormais 759 contre 693 anciennement . Ces derniers couvrent près de 94 % de la surface du cadre, en photo comme en vidéo. Il en résulte une amélioration de la précision, de la réactivité et de la sensibilité de la mise au point automatique. L’amélioration la plus importante se doit également à l’ajout de la mise au point autofocus sur l’œil (Eye AF) dont le Sony Alpha III était l’un des derniers modèles Sony à être dénué de cette fonction. Il reposait en effet sur un système plus primitif capable de détecter les yeux humains, mais pas de basculer de manière transparente et fiable entre le suivi des yeux, du visage et du sujet. Le nouveau Sony Alpha 7 MK4 en est désormais capable, que ce soit sur les yeux humains ou celui de certains animaux de compagnie et oiseaux. Pour la première fois, ces capacités de détection d’animaux s’appliquent également au mode vidéo de l’appareil. 

Le Sony Alpha 7 IV profite désormais du mode autofocus Eye AF compatible avec les yeux des humains et des animaux.

Sony Alpha 7 IV : UHD 4K à 60 i/s 

La vidéo est un autre domaine dans lequel le Sony Alpha 7 IV apporte de grands changements. Alors que l’Alpha 7 III était le premier hybride Sony à se doter d’un enregistrement en 4K lors de sa sortie en 2018, il restait assez frustrant avec un important recadrage et une compression 8 bits. Le Sony Alpha 7 IV fait avancer les choses avec une capture 10 bits pour maximiser la flexibilité lors de l’édition des vidéos et assurer la prise en charge du HLG. De plus, il est désormais possible de filmer en UHD 4K jusqu’à 60 i/s, contre anciennement 24 i/s. Un recadrage équivalent au format APS-C est en revanche nécessaire pour utiliser une telle cadence. Enfin, le mode Eye AF fait aussi son entrée en mode vidéo, garantissant ainsi de conserver une netteté toujours optimale sur le sujet. 

L’appareil hybride A7 IV peut filmer en UHD 4K sur 10 bits et jusqu’à 60 images par seconde.

Avec l’essor du télétravail et du streaming, le nouvel appareil photo hybride Sony 7 IV offre désormais la possibilité de diffuser des vidéos en direct en le branchant en USB à un ordinateur Windows ou Mac. Il fait alors office de webcam lorsqu’il est couplé au logiciel Imaging Edge Webcam de Sony. Une connexion via un smartphone est également possible, bien que l’audio puisse ne pas être disponible à des résolutions supérieures au 720 p. Avec un ordinateur, vous pouvez obtenir la vidéo et l’audio en HD et Full HD jusqu’à 60 i/s. Le streaming 4K est possible, mais ce dernier est limité à 15 images par seconde, engendrant alors une vidéo peu fluide et inconfortable. 

Sony Alpha 7 IV : design & ergonomie 

Le design de l’appareil Sony Alpha 7 IV fait peau neuve, avec un châssis s’inspirant des lignes du Sony Alpha 7S III. Celui-ci profite d’une série de raffinements, avec une prise en main plus confortable, un large joystick permettant de sélectionner le collimateur AF et un bouton AF-On proéminent. La majorité des autres commandes reste inchangée, mais gagne grandement en réactivité et se montre plus souple. Sur sa face arrière, le Sony Alpha 7 IV dispose désormais d’un écran LCD entièrement orientable. Une fonction apportée par le Sony Alpha 7S III et qui facilite grandement l’utilisation de cet hybride lors du cadrage à des angles délicats, mais également pour réaliser des vlogs. Celui-ci présente en revanche une résolution assez faible de 1,03 million de points, ce qui ne permet pas de visualiser clairement si les prises de vues sont correctement nettes ou non. La visualisation se montre ainsi plus confortable avec le viseur électronique OLED de 3,68 millions de points, même s’il reste encore loin des 5,7 millions de pixels de l’Alpha 7R IV et des 9,44 millions de pixels des Alpha 7S III et Alpha 1. 

Le viseur électronique OLED du Sony Alpha 7 IV offre un confort de visionnage bien supérieur à celui procuré par l’écran LCD.

Sony Alpha 7 IV : prix & disponibilité 

Le nouvel appareil photo hybride Sony Alpha 7 IV sera disponible fin octobre 2021 au tarif de 2800 € nu. Il va ainsi venir se classer au côté du Canon EOS R6 de 20 Mpx qui présente de sérieux atouts grâce à une mise au point un peu plus précise dans des conditions de faible luminosité. Les Nikon Z6 II et Nikon Z7 II de 24,5 et 45,7 mpx seront également de bonnes alternatives en photo. Pour la vidéo, le Sony A7 IV s’impose comme le plus performant dans cette gamme tarifaire. 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *