Sigma 16-28 mm f/2.8 DG DN : un zoom grand angle pour Sony FE et monture L

Le fabricant nippon Sigma vient d’annoncer l’objectif Sigma 16-28 mm f/2.8 DG DN Contemporary, un zoom grand angle ultra compact pour les appareils hybrides plein format Sony FE et à monture L (Leica, Panasonic et Sigma). Taillé pour la photo de paysage, d’architecture ou d’intérieur, le Sigma 16-28 mm f/2.8 DG DN promet une alternative plus abordable aux Sony 16-35 mm f/2,8 GM, Tamron 17-28 mm f/2,8 et Panasonic 16-35 mm f/4

Sigma 16-28 mm f/2.8 DG DN : compact et léger 

Le nouvel objectif Sigma 16-28 mm f/2.8 DG DN prend place au cœur de la gamme Contemporary qui regroupe les modèles les plus abordables de Sigma. Il vient compléter idéalement le zoom Sigma 28-70 mm f/2,8 DG DN pour les utilisateurs ayant besoin d’une focale encore plus large. Ce nouvel objectif Sigma présente pour avantage un format suffisamment compact et léger pour l’emporter facilement en voyage ou sur le terrain. Le Sigma 16-28 mm f/2.8 DG DN mesure en effet 102 mm de long pour un diamètre externe de 77 mm. Des dimensions très bien contenues pour un objectif plein format ultra grand angle capable de fournir une ouverture de f/2,8 sur l’intégralité de sa plage focale. Avec un poids de seulement 450 g, l’objectif est également très léger grâce à l’emploi d’un châssis en polycarbonate, un matériau que l’on rencontre sur la majorité des objectifs de la gamme Contemporary. 

Le nouvel objectif Sigma 16-28 mm f/2.8 DG DN adopte un format relativement compact et léger pour vous accompagner dans toutes vos sorties photo.

Sigma 16-28 mm f/2.8 DG DN : qualité d’image 

En son cœur, l’objectif Sigma 16-28 mm f/2.8 DG DN se compose de 16 éléments optiques répartis en 11 groupes. Il comprend de nombreuses lentilles techniques, dont 5 verres FLD à ultra-faible dispersion et 4 éléments asphériques pour limiter les aberrations chromatiques. Sigma a également appliqué son revêtement propriétaire Super Multi-Layer, qui permet de limiter les reflets et d’optimiser le contraste avec les scènes à contre-jour. Même avec le soleil dans le cadre, le contraste reste très bon et les aberrations chromatiques sont suffisamment minimes pour ne pas impacter les images. Seuls de rares reflets peuvent apparaître avec la focale de 16 mm. On peut facilement les supprimer en post-traitement. 

L’objectif Sigma 16-28 mm f/2.8 DG DN intègre de nombreuses lentilles techniques pour limiter les aberrations chromatiques et les reflets pour les scènes à contre-jour.

L’objectif Sigma 16-28 mm f/2.8 DG DN parvient à fournir des images nettes et détaillées dans la majorité des situations. Avec sa focale la plus large, la netteté est très bonne au centre de l’image dès f/2,8. Elle devient optimale à f/4, puis parfaitement homogène en fermant légèrement plus. Elle reste ensuite très bonne jusqu’à f/11, puis décline doucement en raison de la diffraction. Avec l’extrémité supérieure de 28 mm, l’ouverture de f/2,8 offre également de très bons résultats au centre de l’image, mais les détails sont légèrement plus doux qu’à 16 mm. La netteté optimale semble être atteinte à f/5,6 au centre et f/8 sur les bords du cadre. Elle reste très bonne jusqu’à f/16. 

L’objectif Sigma 16-28 mm f/2.8 DG DN offre des images nettes et détaillées dès f/2,8, avec une précision encore plus grande à partir de f/4.

Sigma 16-28 mm f/2.8 DG DN : autofocus 

Le système autofocus du Sigma 16-28 mm f/2.8 DG DN est confié à un moteur pas à pas identique à celui présent dans les autres objectifs de la gamme. On retrouve ainsi des performances assez proches, avec une mise au point très fluide pour la vidéo. En photo, la réactivité semble améliorée, avec un changement rapide lorsque l’on ajuste la focalisation entre le premier plan et l’arrière-plan. Ce moteur autofocus présente également l’avantage de fonctionner de manière assez silencieuse. Un léger bourdonnement peut se faire entendre en vidéo lorsque vous utilisez les microphones intégrés de l’appareil, mais cela reste léger. Enfin, la distance minimale de mise au point est de 25 cm, offrant alors un rapport de grossissement de 1:5.6. Ce n’est pas suffisant pour faire de la photo macro, mais cela permet de réaliser de gros plans en vous approchant d’assez près du sujet. L’objectif offre alors une profondeur de champ très faible et un bokeh bien marqué. Celui-ci adopte cependant une forme ovale à mesure qu’il s’approche des extrémités du cadre lorsque la pleine ouverture est utilisée. 

L’objectif pour hybrides Sigma 16-28 mm f/2.8 DG DN offre une distance minimale de mise au point de 25 cm pour réaliser des gros plans de petits sujets.

Sigma 16-28 mm f/2.8 DG DN : ergonomie 

L’objectif Sigma 16-28 mm f/2.8 DG DN offre une très bonne prise en main grâce à son format compact et à son mécanisme de zoom interne. Celui-ci permet de conserver une longueur constante sur toute la plage focale pour que le centre de gravité soit au même point, assurant ainsi un meilleur équilibre dans la main. La bague de zoom offre une bonne tension pour assurer un ajustement fluide et précis. Il en est de même pour la bague de mise au point manuelle qui offre une manipulation suffisamment souple pour utiliser cet objectif en vidéo, même si un léger effet de Focus Breathing est perceptible. Comme de nombreux objectifs de la gamme Contemporary, le Sigma 16-28 mm f/2.8 DG DN adopte sur son fût une unique commande pour basculer entre la mise au point manuelle et l’autofocus. Il est dénué de bague d’ouverture et de commandes programmables. 

L’objectif Sigma 16-28 mm f/2.8 DG DN offre une très bonne pris en main grâce à son format compact et à son mécanisme de zoom interne.

Sigma 16-28 mm f/2.8 DG DN : prix & disponibilité 

Le nouvel objectif Sigma 16-28 mm f/2.8 DG DN sera disponible à partir de la mi-juin 2022 au tarif de 899 €. Il proposera une excellente alternative au Sony 16-35 mm f/2,8 GM, au même titre que le Tamron 17-28 mm f/2,8 pour Sony FE qui est encore plus petit, plus léger et dispose d’une distance de mise au point minimale plus courte. Du côté de la monture L, il viendra proposer une alternative plus abordable et plus lumineuse à l’actuel Panasonic 16-35 mm f/4.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *