Sigma 100-400 mm f / 5-6,3 : un super-zoom pour Sony FE, Leica et panasonic

Après quelques rumeurs et spéculations la semaine dernière, Sigma vient officiellement d’annoncer le Sigma 100-400 mm f / 5-6,3 un super-zoom abordable pour les appareils photo hybrides plein format de Sony à monture FE, ainsi que les appareils Leica et Panasonic à monture L. Parallèlement à ce nouvel objectif, le fabricant japonais a également présenté une paire de téléconvertisseurs, un nouveau dock USB ainsi qu’une compatibilité avec la monture L pour les objectifs SIGMA 16mm F1.4 DC DN, SIGMA 30mm F1.4 DC DN et SIGMA 56 mm F1.4 DC DN

Sigma 100-400 mm F/5-6.3 DG OS HSM
Le Sigma 100-400 mm F/5-6.3 DG OS HSM propose une solution abordable pour la photographie animalière, de sport ou tout autre domaine où une grande focale est indispensable.

Bien que ce nouvel objectif Sigma puisse fortement ressembler au Sigma 100-400 mm F/5-6.3 DG OS HSM pour Canon et Nikon, sa conception a été revue à partir de zéro pour correspondre aux exigences des appareils photo hybrides plein format. Optiquement, il se compose de 22 éléments répartis en 16 groupes et inclut un verre à faible dispersion (FLD) et quatre éléments spéciaux à faible dispersion (SLD). Cette conception permet de minimiser les distorsions optiques, tout comme les lumières parasites et les aberrations chromatiques. Les images sont bien contrastées et les couleurs naturelles sur l’ensemble de la plage focale. L’ouverture varie quant à elle de f/5 à f/6,3 en fonction de la focale utilisée. Bien qu’elle ne soit pas extrêmement large, elle produit tout de même un bokeh agréable grâce à l’utilisation de 9 lamelles circulaires. Enfin, le Sigma 100-400mm F5-6.3 DG OS HSM bénéficie également d’une stabilisation d’image offrant jusqu’à 4 IL de compensation. 

Sigma 100-400 mm F/5-6.3 DG OS HSM
L’objectif Sigma 100-400 mm F/5-6.3 DG OS HSM met en oeuvre 22 éléments répartis en 16 groupes et inclut un verre à faible dispersion (FLD) et quatre éléments spéciaux à faible dispersion (SLD).

Avec sa plage focale allant de 100 à 400 mm, cet objectif Sigma est idéal pour capturer de lointains sujets ou s’initier à la photo animalière. Le changement de la focale peut être effectué de deux manières différentes : en tournant la bague de zoom, comme sur tout objectif ou en tirant/poussant simplement sur le pare-soleil de l’objectif. Il est ainsi possible d’utiliser la bague rotative lorsque vous avez besoin d’un ajustement précis de la focale, puis de tirer sur le pare-soleil lorsque la réactivité prime. Ce mode dénommé “Dual Action Zoom” optimise également l’ergonomie de l’objectif lorsque vous photographiez à main levée. 

 

La mise au point automatique du Sigma 100-400mm f/5-6.3 DG DN OS est confiée à un moteur pas. Celui-ci est couplé aux derniers algorithmes de Sigma pour optimiser la rapidité et la précision de l’autofocus. Le Sigma 100-400mm f/5-6.3 DG DN OS est ainsi en mesure de correctement exploiter l’excellent suivi des yeux ou du sujet des appareils photo hybrides Sony. La bague de mise au point manuelle se révèle quant à elle un peu étroite, mais suffisamment fluide pour garantir un ajustement précis. Enfin, la distance de mise au point minimale est de 1m12 lorsque le Sigma 100-400mm f/5-6.3 DG DN OS est utilisé à une focale de 100 mm et de 1m60 avec la plage supérieure du zoom. Le grossissement maximal est alors de 1:4,1. 

Sigma 100-400 mm F/5-6.3 DG OS HSM
L’objectif Sigma 100-400 mm F/5-6.3 DG OS HSM embarque un moteur autofocus rapide et précis optimisé par les algorithmes de Sigma.

Comme tous les super-téléobjectifs, le Sigma 100-400mm f/5-6.3 DG DN OS est relativement imposant. Il mesure en effet 199 mm de long pour un diamètre maximal de 86 mm et un poids de 1,140 kg. L’utilisation d’un trépied ou d’un monopode est donc fortement recommandée pour soulager vos articulations et maximiser la netteté des images. Fidèle aux exigences de la marque, le Sigma présente une grande résistance aux intempéries et à la poussière. Il permet ainsi de travailler dans toutes sortes de conditions météorologiques, sans risque d’être endommagé. La lentille frontale possède de plus un revêtement déperlant pour faciliter l’évacuation de l’eau et le nettoyage. Enfin, le corps du boîtier reçoit de nombreux commutateurs pour la mise au point manuelle/automatique, le mode de stabilisation d’image, la plage de mise au point, ainsi qu’une commande personnalisable. 

Sigma 100-400 mm F/5-6.3 DG OS HSM
Le boîtier de l’objectif Sigma 100-400 mm F/5-6.3 DG OS HSM intègre de nombreuses commandes et bénéficie d’une étanchéité à la poussière et aux intempéries.

Le nouveau Sigma 100-400mm f/5-6.3 DG DN OS sera commercialisé début juillet 2020 au tarif de 999 € en monture Sony FE et L. Bien qu’il produise des images un peu moins finement détaillées et lumineuses que le Sony 100-400 mm f/4,5-5,6 G Master, il constitue tout de même une sérieuse alternative proposée deux fois moins cher.

Sigma 100-400 mm F/5-6.3 DG OS HSM
400 mm, ISO 1600, 1/200s, F/6,3 ©Aya Iwasaki
Sigma 100-400 mm F/5-6.3 DG OS HSM
400 mm, ISO 500, 1/1250s, F/6,3 ©Aya Iwasaki
Sigma 100-400 mm F/5-6.3 DG OS HSM
400 mm, ISO 2000, 1/500s, F/6,3 ©Aya Iwasaki

 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *