Qu’est ce que le vignetage en photo ?

Le vignetage fait référence à un voile assombrissant sur la périphérie d’une image. Très courant en photographie, celui-ci peut être lié à l’objectif, à un accessoire placé devant l’optique, à de mauvais réglages ou encore par un ajout en post-production. Dans cet article, nous allons voir les différents types de vignettage, comment celui-ci se forme et comment l’éviter ou l’accentuer dans vos photographies.  

 

Les différents types de vignetage 

Lorsque vous capturez ou visualisez une image, vous pouvez être confronté à différents types de vignettage. Celui-ci peut être engendré naturellement ou artificiellement. Examinons en détail chaque type de vignettage pour mieux comprendre comment il se forme et comment l’éviter. 

  • Le vignetage optique 

Formé naturellement par tous les objectifs, ce type de vignettage est le plus courant en photographie. Il va être en revanche plus ou moins visible en fonction de la conception de l’objectif et de l’ouverture utilisée. Le vignetage optique a en effet généralement tendance à être accentué avec une grande ouverture (petit f/nombre). Cela provient de la différence de diamètre optique entre la lentille frontale et le barillet de l’objectif. Ainsi, une partie de la lumière qui pénètre dans l’objectif va être bloquée et va entrer en interaction avec le barillet de l’objectif. C’est pour cela que la lumière qui atteint la périphérie de l’image est plus faible qu’au centre de la scène. Ce type de vignettage optique peut facilement être atténué ou totalement supprimé en utilisant une plus petite ouverture (plus grand f/nombre). 

vignetage
Le vignetage optique est engendré par l’obstruction de la lumière par le barillet de l’objectif.

 

  • Le vignetage numérique  

Les capteurs numériques des appareils photo peuvent également être une source de vignetage. Cela provient du fait que les différents pixels du capteur sont tous positionnés à plat et dans la même direction. Par conséquent, les pixels placés au centre du capteur reçoivent la lumière selon un angle de 90°, tandis que les pixels des bords du cadre la reçoivent selon une légère inclinaison. Le problème est que les pixels sont conçus pour recevoir perpendiculairement la lumière et qu’à partir d’un certain angle, ils ne la détectent plus aussi efficacement. Il en résulte alors une différence de luminosité entre le centre et les bords de l’image. Ce problème est généralement accentué avec un objectif grand angle et de petits capteurs. De plus, contrairement au vignettage optique, il ne peut pas être résolu en utilisant une plus petite ouverture. 

vignetage
Le vignetage peut être engendré par les pixels du capteur.

 

  • Le vignetage mécanique 

Le vignettage mécanique peut être engendré par divers éléments placés devant l’objectif et pouvant bloquer une partie des rayons lumineux. Il s’agit le plus généralement de l’utilisation de filtres ou d’accessoires incompatibles avec l’objectif. Cela peut notamment être le cas lorsqu’un filtre de forte épaisseur ou que plusieurs filtres sont utilisés sur un objectif grand angle. La monture du filtre peut alors être visible ou réduire la luminosité sur les bords de l’image. Pour éviter cela, il est nécessaire d’utiliser des filtres adaptés à vos objectifs (filtre slim pour les objectifs grand angle, par exemple) et d’éviter de les empiler. 

Il arrive également que le vignetage mécanique soit engendré par une mauvaise utilisation du pare-soleil. Il faut en effet savoir que chaque objectif dispose de son propre pare-soleil. Chaque modèle est ainsi optimisé pour la longueur et le diamètre de l’objectif. Par conséquent, si vous n’utilisez pas le bon modèle, il risque d’être trop grand ou trop étroit et de bloquer une partie de la lumière dans les angles de l’image, ce qui va avoir pour effet de créer du vignettage. Par conséquent, même si vos objectifs disposent d’un diamètre de fixation identique, emportez toujours l’ensemble de vos pare-soleil plutôt qu’un unique modèle que vous intervertissez en fonction de vos besoins. 

vignetage
L’utilisation de filtres ou d’un pare-soleil peut engendrer du vignetage.

 

Comment éviter le vignetage ? 

Certains appareils photo numériques modernes sont directement équipés d’un système de réduction du vignetage. Celui-ci inclut généralement les données des objectifs pour appliquer des corrections précises et adaptées à l’optique utilisée. Ces systèmes ne sont en revanche pas inclus sur tous les appareils photo et appliquent uniquement cette correction aux fichiers JPEG. Par conséquent, si vous voyez apparaître du vignettage durant la prise de vue, commencez par vérifier que vous n’utilisez pas d’accessoires incompatibles ou que plusieurs filtres ne sont pas montés sur l’objectif. Malgré cela, si le vignettage est toujours présent, vous pourrez souvent grandement l’atténuer en utilisant une plus faible ouverture.

vignetage
Le vignetage peut être limité en utilisant des accessoires adaptés à l’objectif et en fermant légèrement le diaphragme.

 

Comment supprimer le vignetage ? 

Vous n’avez pas vu le vignettage durant la prise de vue ou n’avez pas pu le supprimer ? Sachez que votre photo n’est pas perdue et qu’il va quand même être possible de supprimer celui-ci en post-production. Pour ce faire, votre travail est grandement simplifié si l’objectif utilisé pour capturer l’image est pris en charge par Lightroom ou Photoshop. Si c’est le cas, vous pouvez supprimer le vignetage en un seul clic à l’aide de l’outil Correction d’objectif du module développement de Lightroom ou des filtres dans Photoshop. Camera RAW dispose également d’une fonctionnalité similaire pour corriger le vignettage des fichiers RAW lorsque vous les importez dans Photoshop. 

vignetage
Le vignetage peut être supprimé en un seul clic à l’aide de l’outil Corrections de l’objectif du module développement de Lightroom.

 

Faut-il laisser le vignetage ? 

En photo, le vignetage n’est pas toujours problématique. Cet effet peut même parfois être créé volontairement lors de la prise de vue ou en post-production. En effet, en assombrissant légèrement les bords de l’image, cela a pour effet de rediriger l’attention du spectateur vers le centre du cadre. Vous allez ainsi pouvoir attirer l’attention sur le sujet de l’image et réduire l’impact de bords et d’un arrière-plan trop distrayants. Il est en revanche nécessaire que le vignettage soit très doux et progressif pour ne pas dénaturer l’image. L’utilisation du vignettage en photo est également plus efficace lorsque vous ne souhaitez mettre en avant qu’un unique élément de l’image. Par exemple, pour une photo de paysage, il est préférable d’éviter le vignettage pour que le spectateur puisse pleinement profiter de toute l’image plutôt que de se concentrer sur une unique partie de celle-ci. Supprimer ou introduire du vignettage est donc une décision créative à laquelle vous devez impérativement songer lors de la prise de vue et de la phase de post-production. 

vignetage
Le vignetage peut être utilisé pour isoler et mettre en valeur le sujet de l’image.

On arrive à la fin de cet article et vous savez désormais tout du vignettage. Comme nous avons pu le constater, celui-ci n’est pas toujours néfaste. Votre travail de photographe va donc consister à vous demander s’il est préférable de l’accentuer ou de le supprimer. N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez d’autres questions sur le vignettage ou pour partager votre avis sur celui-ci.

 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *