Quel drone pour voyager choisir en 2021 ?

Un drone ouvre des perspectives uniques, tout aussi bien en photographie qu’en vidéo. Il permet de capturer des vues aériennes spectaculaires d’un paysage, d’une ville ou de tout autre lieu. Un drone forme ainsi une solution idéale pour immortaliser toutes vos aventures et vos vacances sous de nouveaux angles. Mais quel drone pour voyager devez-vous choisir ? Quel est le modèle le plus compact et le plus facilement transportable ? Quelles sont les caractéristiques à étudier ? Découvrez-le à travers ce guide pour choisir un drone de voyage. Vous retrouverez également la sélection des meilleurs drones de voyage en 2021. 

La réglementation des drones 

Avant de déterminer quel drone choisir pour voyager, il est important de faire un aparté sur la réglementation qui régit l’usage de ces appareils. Il faut en effet savoir que ces derniers sont soumis à de nombreuses règles, propres à chaque pays. Il est indispensable de les connaître et de les respecter, sous peine d’amende, de confiscation du matériel ou encore de complications juridiques. Si vous devez voyager à l’étranger, prenez donc soin de bien vous renseigner sur les réglementations en vigueur. En France, certains espaces sont interdits, tandis que d’autres sont soumis à restrictions. De manière générale, un drone de plus de 800 grammes doit être enregistré et ne peut être piloté qu’après une formation en ligne sur le site de la DGAC. Même avec un drone plus léger, la hauteur de vol maximale autorisée est généralement de 150 mètres, voire inférieure à proximité des aéroports, aérodromes et terrains militaires. Lors du vol, le drone doit rester visible à l’œil nu et dans votre champ de vision. Enfin, le vol de nuit est interdit. 

Chaque pays possède sa propre réglementation qu’il est nécessaire de connaître avant d’utiliser un drone. De manière générale, plus le drone est léger, plus vous aurez de chances qu’il soit autorisé. 

Comment choisir un drone pour voyager ? 

La taille et le poids 

La taille et le poids sont deux caractéristiques primordiales dans le choix d’un drone de voyage. Il y a quelques années, les drones étaient des appareils imposants et lourds qui nécessitaient un sac ou une mallette dédiée pour les transporter. Ce n’était pas convivial et loin d’être l’idéal pour voyager. Désormais, il est possible de profiter de drones nettement plus petits et plus légers. Ces derniers sont à privilégier pour voyager, car vous pourrez les emporter dans chacune de vos activités, glissé dans la poche d’une veste ou dans un sac à dos pour les modèles les plus compacts comme les DJI Mini 2 et Parrot Anafi. Comme mentionné plus haut, le choix d’un drone léger et compact évitera également de passer une licence et pourra être emporté dans plus de pays. 

Avec son format ultra compact et son poids inférieur à 250 grammes, le drone DJI Mini 2 est idéal pour vous accompagner dans tous vos voyages. 

La qualité d’image et de vidéo 

Bien que l’on recommande de choisir un drone compact et léger, cela n’implique pas pour autant que vous devrez sacrifier la qualité photo et vidéo au profit de la portabilité. Il est donc nécessaire de s’orienter vers les quelques rares modèles qui parviennent à conjuguer idéalement un format compact et une excellente qualité d’image. De nos jours, un drone compact de qualité doit être capable de filmer en UHD 4K et de réaliser au minimum des images de 10/12 Mpx. Une stabilisation mécanique du capteur est aussi essentielle pour maximiser la netteté des images et la fluidité des vidéos, même par fortes rafales. Enfin, un mode HDR ou bracketing d’exposition constitue une aide précieuse pour étendre la plage dynamique et obtenir des clichés mieux exposés dans des conditions de faible luminosité (coucher ou lever de soleil, par exemple). 

Privilégiez un drone de voyage doté d’une caméra de haute qualité pour immortaliser au mieux toutes vos aventures. 

L’autonomie du drone 

Les drones de voyage affichent généralement une autonomie d’environ 30 minutes par batterie. Cela peut paraître conséquent, mais le temps de faire décoller le drone, d’atteindre le lieu de tournage et de commencer la prise de vue, les minutes s’écoulent vite. De plus, lorsque le drone doit faire face à de fortes rafales, il va puiser plus dans les batteries pour compenser les mouvements, réduisant ainsi encore l’autonomie. Pour ces raisons, il est vivement recommandé d’emporter au minimum deux batteries afin de profiter d’au moins une heure d’autonomie. Cela évitera ainsi de vous retrouver en voyage avec un drone inutilisable en raison d’une batterie vide. 

L’utilisation de plusieurs batteries est préférable pour étendre l’autonomie d’un drone de voyage. 

Quel est le meilleur drone pour voyager ? 

DJI Mini 2 : le plus compact 

Vidéo : UHD 4K à 30 i/s et Full HD 1080p à 60 i/s | Photo : 12 Mpx | Stabilisation : 3 axes | Autonomie : 30 minutes | Vitesse max. : 57 km/h | Pliable : oui | Dimensions / poids : 138 x 81 x 58 mm / 249 g

Leader sur le marché des drones grand public, la marque DJI Mini 2 excelle depuis plusieurs années à proposer des drones performants, compacts et abordables. Le Mavic Mini 2 est le modèle le plus petit et le plus léger de son catalogue, avec un format de seulement 138 x 81 x 58 mm lorsqu’il est plié et un poids inférieur à 250 g. Il forme ainsi un compagnon de choix pour voyager léger et peut se transporter sans contrainte dans toutes vos aventures. De plus, grâce à son poids contenu, vous serez soumis à moins de restrictions et pourrez l’emporter plus facilement en voyage. 

Malgré son format ultra compact, le drone DJI Mini 2 n’a rien d’un jouet et se montre tout aussi performant en vidéo qu’en photo. Il est notamment capable de réaliser des vidéos en UHD 4K à 30 ips ou en Full HD 1080p jusqu’à 60 images par seconde. Il est possible de zoomer jusqu’à 2x en 4K, 3x en 2,7K ou encore 4x en Full HD. Le système de stabilisation mécanique à trois axes offre un excellent maintien de la caméra embarquée, pour des vidéos plus fluides, même lorsque le vent est agité. Côté photo, le drone de voyage DJI Mini 2 peut réaliser des images de 12 Mpx bien contrastées et lumineuses, même lors du coucher ou du lever du soleil où la luminosité ambiante est souvent restreinte. Enfin, il dispose d’une demi-heure de vol, résiste aux vents de niveau 5 et peut atteindre 57 km/h, ce qui en fait l’un des mini-drones les plus performants du marché. 


DJI Air 2S : le plus performant 

Vidéo : UHD 5K à 30 i/s, 4K à 60 i/s et Full HD 1080p à 120 i/s | Photo : 10 Mpx | Stabilisation : 3 axes | Autonomie : 30 minutes | Vitesse max. : 68 km/h | Pliable : oui | Dimensions / poids : 180 x 97 x 77 mm / 595 g

Avec des dimensions de 180 x 97 x 77 mm lorsqu’il est plié et un poids de 595 g, le DJI Air 2S est sensiblement plus gros que le DJI Mini 2, mais reste suffisamment compact pour être piloté sans licence et glissé dans un sac à dos. Si son léger surplus de poids ne vous rebute pas, ce drone DJI vous offrira des performances accrues, avec un enregistrement vidéo en UHD 5K à 30 i/s, 4K à 60 i/s ou encore Full HD 1080p jusqu’à 120 i/s. La stabilisation sur trois axes profite tout aussi bien à la fluidité des vidéos qu’à la netteté des images. Ces dernières affichent une résolution de 10 Mpx, des couleurs bien contrastées et une assez bonne finesse des détails. Le mode HDR constitue une aide précieuse pour capturer des scènes à large plage dynamique, tandis que le format RAW est idéal pour retoucher et ajuster les images en post-traitement. 

Le drone DJI Air 2S apporte de belles améliorations par rapport au DJI Air 2, dont un système de détection des obstacles plus performant, pour un vol encore plus sûr. Sa portée maximale passe à 12 km, avec une vitesse de pointe de 68 km/h en mode sport. Le vol stationnaire est particulièrement bluffant, même dans une zone exposée au vent, tandis que le système de retour automatique à son lieu de décollage évite toute perte du drone lorsque la batterie se vide. L’autonomie de cette dernière est par ailleurs de 30 minutes. Elle peut en revanche légèrement diminuer lorsque le drone est fortement exposé au vent. 


Parrot Anafi : l’alternative française 

Vidéo : 4K Cinema à 24 i/s, UHD 4K à 30 i/s, et Full HD 1080p à 60 i/s | Photo : 21 Mpx | Stabilisation : 2 axes mécaniques + 3 axes numériques | Autonomie : 25 minutes | Vitesse max. : 55 km/h | Pliable : oui | Dimensions / poids : 224 x 67 x 65 mm / 320 g

Le fabricant français Parrot profite également d’une très belle réputation dans l’univers des drones et le Parrot Anafi est sans le moindre doute son modèle le plus adapté au voyage. Il mesure 224 x 67 x 65 mm (plié) pour un poids d’environ 320 g. En matière de performances, de format et de prix, il forme un maillon intermédiaire entre le DJI Mini 2 et le DJI Air 2S, tous deux présentés ci-dessus. Les performances sont ainsi très séduisantes, avec un enregistrement vidéo en 4K Cinema (4096 x 2160 pixels) à 24 i/s, en UHD 4K (3840 x 2160 pixels) à 30 i/s ou en Full HD 1080p à 60 i/s. La stabilisation s’effectue de manière hybride, avec une stabilisation mécanique sur 2 axes couplée à une stabilisation numérique sur 3 axes. Cela offre une correction encore plus efficace des vibrations, même si un léger recadrage peut être engendré lorsque le vent souffle assez fort. 

Grâce à sa caméra frontale, le drone Parrot Anafi est en mesure de s’orienter dans n’importe quelle direction, y compris vers le haut. Le capteur optique embarqué est un modèle Sony et associé à un objectif offrant une focale équivalente à un 23-69 mm en photo ou 26-78 mm en vidéo. Les images adoptent une résolution de 21 Mpx et peuvent être enregistrées en JPEG, DNG ou RAW. La qualité est très bonne, avec une excellente gestion du bruit dans des conditions de faible luminosité. Le mode HDR fournit quant à lui de très bons résultats, même s’il ne peut pas rivaliser avec la dynamique du DJI Air 2S. Enfin, le drone Parrot Anafi présente l’avantage d’être parmi les drones les plus silencieux du marché. Il dispose de 25 minutes d’autonomie, peut résister à un vent constant de 50 km/h ou des rafales de 80 km/h et offre la possibilité de configurer de nombreux paramètres de vol. Le pilotage est en revanche un peu moins aisé qu’avec les DJI et il est préférable de se faire la main avant de partir en vacances. 


On arrive à la fin de ce guide et vous avez normalement pu choisir le meilleur drone pour voyager. Avant de partir en voyage, rappelez-vous de toujours bien vérifier la réglementation en vigueur dans votre destination. Nous vous conseillons également de lire les 10 astuces pour la photographie aérienne par drone afin de vous assurer de capturer les plus belles images et vidéos lors de votre séjour. 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *