Dans ce tutoriel, nous allons voir comment photographier des explosions de peinture formant des sculptures uniques avec le peu de matériel que nous avons normalement tous chez nous.

 

 

 

Le matériel nécessaire : 

 

 

peinture haut parleur
Reflet de la peinture sur le ballon.

 

 

  • Un petit haut-parleur (le mien fait 4,5 cm de diamètre) sur lequel vous disposerez une membrane noire brillante afin d’obtenir une surface plane qui permettra en plus à la peinture de s’y refléter. Je vous conseille d’utiliser des ballons gonflables noirs, ils sont faciles à installer et à nettoyer.

 

haut parleur

haut parleur

 

 

 

  • Un générateur de fréquence

N’ayez pas peur, je ne vais pas vous parler d’oscilloscope ou autre bizarrerie, il existe aujourd’hui de nombreux logiciels gratuits permettant de générer différents sons à différentes fréquences. Le plus connu est sans doute Audacity, qui est largement suffisant. Il vous suffira de relier votre ordinateur à un système d’amplification.

 

audacity

 

 

Télécharger Audacity pour Windows

Télécharger Audacity pour Mac

 

 

 

 

 

  • Un ou plusieurs flashs déporté :

L’utilisation de flash est obligatoire en photo à haute vitesse, c’est lui qui permettra de figer l’action. Si vous utilisez plusieurs flashs assurez vous qu’ils soient parfaitement synchronisés car si ce n’est pas le cas vous risqueriez d’avoir une double exposition et donc une photo floue.

 

 

  • Un appareil photo disposant du mode manuel :mode manuel appareil photo

Tous les réglages devront être effectués en mode manuel, car même le plus sophistiqué des appareils photo serait incapable de suivre en mode automatique.

 

 

  • Une télécommande :

L’utilisation d’une télécommande est plus que recommandée pour éviter le floue de bougé qu’il pourrait se produire lorsque vous appuyez sur le bouton pour déclencher. Si vous n’en avez pas, vous pouvez utiliser le retardateur de votre appareil.

 

  • Un trépied :

Un trépied vous évitera d’avoir  à refaire vos réglages pour chaque photo.

 

  • Un vieux tissu noir ne craignant pas les taches :

D’habitude, je vous recommande vivement d’utiliser un véritable fond de studio, mais cette fois-ci je vous conseille fortement d’utiliser le plus vieux tissu noir que vous aurez sous la main, il y a peu de chance qu’il survive à cette épreuve.

 

 

 

La protection du matériel :

 

Durant le shooting, de la peinture va être projetée dans tous les sens, y compris sur votre matériel photo. Afin d’éviter d’obtenir un appareil multicolore en fin de séance, vous pouvez utiliser un sac plastique dans lequel vous découperez un trou du diamètre de votre objectif. Vous fixez ensuite ce sac à l’aide d’un élastique sur un filtre incolore (filtre UV) que vous aurez préalablement installé sur votre objectif. Votre appareil est ainsi protégé, seul le filtre sera exposé aux éclaboussures, mais en essuyant chaque projection avant qu’elle n’ait le temps de sécher, vous ne devriez pas avoir de problèmes et dans le pire des cas il vaut mieux jeter un filtre que son appareil photo.

 

 

Protection appareil photo

Protection flash contre pluie. Protection flash contre l'eau.

 

 

 

Pour les flashs, mettez-les simplement dans un sac plastique transparent, les sacs de congélation sont parfaits.

 

 

 

 

 

 

Pour en finir, pensez également à isoler le branchement du haut-parleur car il y aura forcément de la peinture qui coulera dessus, ce qui pourrait entraîner un court circuit. Pour ce faire, vous pouvez faire plusieurs tours de film alimentaire, utiliser du scotch résistant à l’eau, de la colle, etc.

 

 

 

 

L’installation : 

 

schéma éclairage photo

 

  • Tendez le tissu du fond de façon à ce qu’il n’y ait plus le moindre pli, ce qui se verrait sur la photo.
  • Protégez les côtés à l’aide d’un tissu ou de cartons peints en noir afin d’éviter de trop réfléchir la lumière.
  • Installez le haut-parleur le plus loin possible du fond noir, ce qui permettra d’utiliser une faible ouverture sans pour autant distinguer le fond. Fixez-le afin de ne pas le déplacer accidentellement et devoir refaire vos réglages et votre installation.
  • Disposez vos éclairages et votre appareil photo en fonction du résultat souhaité. Il faudra faire quelques essais pour trouver l’emplacement exact des flashs.

 

 

 

Les réglages : 

 

  • La puissance des flashs :

La puissance du flash est le paramètre le plus important en photo à haute vitesse. Vous devrez utiliser une puissance de flash de 1/128 ou 1/64 de secondes afin de correctement figer l’action. Une puissance plus élevée risquerait de rendre l’action moins nette, car plus la puissance du flash est élevée, plus la lumière restera longtemps. Même si ce temps se mesure en millième de secondes, cela est suffisant pour être capturé par votre capteur.

 

Ce temps varie en fonction des flashs et de la distance les séparant du sujet. Mais pour vous faire une idée, voici les différentes vitesses en fonction de la puissance d’un flash Canon 580 EX II à 60 cm de distance.

 

 

durée flash

source: rodandcone.com

 

 

 

  • L’ouverture du diaphragme : 

Lorsque le haut-parleur va se mettre à vibrer, il va propulser la peinture dans tous les sens. Afin d’avoir le plus de netteté possible, il faudra utiliser une ouverture comprise entre F/16 et F/22, ce qui permettra d’avoir la plus grande profondeur de champ possible.

 

 

  • La vitesse d’obturation : 

Comme nous faisons de l’open flash, le temps d’exposition n’aura pas d’incidence sur le résultat, car seul le moment de l’éclair figurera sur la photo finale. Faites tout de même attention à ne pas dépasser la vitesse de synchronisation de votre flash qui se situe entre 1/200 et 1/250 de secondes.

 

 

  • La sensibilité ISO : 

Comme d’habitude, utilisez la plus faible valeur ISO de votre appareil photo afin de ne pas détériorer l’image.

 

  • Le cadrage : 

Comme il est impossible de prévoir l’étendue de l’explosion, il vaut mieux privilégier un cadrage large pour éviter de se retrouver avec une partie des projections coupées. On effectuera ensuite un recadrage en post production.

 

  • La mise au point manuel :

 

autofocusMettez la mise au point (MAP) de votre appareil photo en mode manuel à l’aide de la bague se trouvant sur votre objectif ou depuis les réglages de votre appareil suivant la marque de votre matériel. Une fois passé en MAP manuelle, posez un objet au centre du haut-parleur sur lequel vous effectuerez votre MAP. Une fois celle-ci faite, votre appareil et le haut-parleur ne devront pas être déplacés durant tout le long du shooting.

 

  • Photographiez en RAW 

Utilisez le format .RAW pour vous donner une plus grande marge de manœuvre lors de la face de post production.

 

 

 

La prise de vue : 

 

Une fois tout installé et correctement protégé, il est maintenant grand temps de passer aux choses sérieuses. Disposez quelques gouttes de peintures plus ou moins diluées suivant le résultat que vous souhaitez obtenir.

 

 

Peinture peu diluée
Peinture peu diluée
Peinture très diluée
Peinture très diluée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une fois la peinture mise en place, éteignez toutes les lumières. Vous devez être dans le noir le plus total. C’est ici que la partie la plus difficile commence, il va falloir réussir à déclencher l’appareil photo à l’aide de la télécommande pour éviter le flou de bougé, tout en déclenchant en même temps le haut-parleur. Il faudra procéder à de nombreux essais afin de trouver le timing parfait et obtenir de belles formes.

Variez les fréquences sonores et le volume pour trouver celle qui vous offrira les plus belles sculptures;

Pour ma série de photos, j’ai principalement utilisé des basses fréquences (son grave), ce sont celles qui me fournissaient les plus belles formes. Plus je montais dans les hautes fréquences, plus les explosions ne se sculptaient plus, mais se fractionnait en de nombreuses bulles de peintures.

 

 

 

C’est maintenant à vous de jouer. J’espère que cet article vous aidera à réaliser de belles sculptures de peinture sans trop de difficulté. N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez une remarque et à vous abonner à la newsletter pour être tenu informé lorsqu’un nouvel article est publié.