Photographie un paysage avec un objectif grand angle

Les objectifs grand angle sont le type d’objectif le plus fréquemment utilisé pour la photographie de paysage. Ils permettent de capturer toute la splendeur d’un paysage et de modifier les perspectives pour rendre l’image plus attrayante, immersive et dynamique. Cependant, les objectifs grand angle ne fonctionnent pas exactement de la même manière que les objectifs standards. Il existe ainsi des techniques, des styles et des méthodes propres à l’utilisation de ces objectifs. 

 

Faites attention à la distorsion

Étant donné que les objectifs grand angle disposent de lentilles fortement bombées pour fournir un large champ de vision, le risque de distorsion est beaucoup plus fort qu’avec un objectif classique. Le type de distorsion le plus fréquemment rencontré est la distorsion en barillet. Cela signifie concrètement que les lignes droites de vos images vont se courber de l’extérieur du cadre vers l’intérieur de l’image. Cette distorsion est plus ou moins forte selon le modèle d’objectif et le cadrage. Elle peut généralement être corrigée en post production, à condition qu’elle soit modérée. Si vous photographiez de grands bâtiments ou des sujets de près, elle sera beaucoup plus forte et ne pourra pas être entièrement supprimée. Par conséquent, si votre objectif grand angle a tendance à être fortement sujet à cette distorsion, évitez que des éléments avec des lignes droites ne soient présents sur les extrêmes bords du cadre. Lorsque cela est le cas, cadrez un peu plus large pour placer ces éléments dans une zone de l’image où la distorsion est plus modeste, puis effectuez ensuite un recadrage de l’image en post-production. Bien évidemment, vous pouvez également exploiter cette distorsion et l’exagérer délibérément, par exemple en cadrant verticalement pour accentuer la hauteur de sommets montagneux.

photo paysage objectif grand angle
Evitez de placez des éléments aux lignes droites aux extrêmes bords du cadre ou de les photographier de près pour limiter la distorsion.

 

Faites attention au filtre polarisant 

En photographie de paysage, nous recommandons souvent d’utiliser un filtre polarisant pour sublimer les couleurs du ciel et limiter les reflets. Cependant, l’utilisation de ce dernier peut poser problème avec un objectif ultra grand angle. En effet, en raison du large champ de vision, le filtre ne va pouvoir polariser qu’une partie de l’image, ce qui va notamment se traduire à l’image par un ciel non uniformément exposé. Il est donc fortement recommandé de le retirer ou de le tourner de façon à désactiver la polarisation du ciel. Malheureusement, cela signifie que vous ne pourrez pas toujours retrouver des détails dans le ciel lorsque vous photographiez en pleine journée. Dans ce cas, la solution va être de sous-exposer légèrement votre image ou d’utiliser un filtre ND dégradé. À noter que de nombreux objectifs grand angle ne peuvent pas recevoir de filtre circulaire. Il est alors nécessaire d’utiliser des supports spécifiquement conçus pour ces objectifs comme ceux de la marque Lee ou Cokin. Ces derniers utilisent de très grandes plaques (généralement de 150 à 170 mm) pour couvrir toute la surface de l’objectif et éviter le vignetage. 

 

Mettez en valeur le premier plan 

En photographie de paysage, le premier plan est très important pour apporter de la profondeur et du relief à l’image. Il permet également d’étendre la perspective et de raconter une histoire sur la prise de vue ou le lieu. En capturant une large scène, les objectifs grand angle facilitent grandement l’intégration de ce premier plan dans votre composition. Pour que ce premier plan soit véritablement efficace, il est généralement conseillé de cadrer bas pour maximiser son étendue et renforcer la perspective. Essayez également de vous rapprocher au maximum du sujet ou d’un élément du premier plan pour jouer avec la perspective en exagérant sa taille. Une petite pierre au premier plan peut ainsi devenir nettement plus imposante qu’une chaîne montagneuse en arrière-plan. Cela va avoir pour effet d’efficacement remplir le bas du cadre tout en dynamisant l’image. 

photo paysage objectif grand angle
Le premier plan présente une importance majeure pour photographier un paysage avec un objectif grand angle.

 

Cadrez à travers l’appareil photo 

Un objectif ultra grand angle affiche une scène différente de celle perçue par la vision humaine. Par conséquent, au lieu de visualiser la scène avec vos yeux, utilisez plutôt le viseur électronique ou l’écran LCD de l’appareil photo pour obtenir une simulation plus réelle du résultat final. Vous pourrez ainsi voir l’effet engendré par l’objectif sur la perspective ou vérifier si les lignes droites ne souffrent pas de distorsion.  

photo paysage objectif grand angle
Utilisez le viseur électronique ou l’écran LCD de votre appareil pour obtenir une simulation de la photo finale.

 

Cadrez bas 

Changer la hauteur à partir de laquelle vous photographiez peut avoir une grande différence sur le rendu des images. Généralement, on a tendance à photographier à hauteur de poitrine ou des yeux, ce qui fonctionne assez bien pour la plupart des situations. Cependant, pour de la photo de paysage à l’objectif grand angle, cela peut rendre la scène assez plate et peu dynamique. Il est par conséquent conseillé de cadrer plus proche du sol. Cela va avoir pour effet de renforcer les lignes directrices, d’accentuer la perspective et ainsi d’apporter dynamisme et profondeur à l’image. 

photo paysage objectif grand angle
Cadrez proche du sol pour maximiser la perspective et la profondeur de l’image.

 

Maximisez la profondeur de champ 

L’un des grands avantages d’un objectif grand angle réside dans sa capacité à fournir une très grande profondeur de champ. Utilisez de préférence de petites ouvertures comprises entre f/11 et f/16 pour maximiser cette profondeur de champ et obtenir une parfaite netteté du premier plan jusqu’à l’infini. Cette petite ouverture est particulièrement importante lorsque vous vous rapprochez d’un élément au premier plan. Faites tout de même attention de ne pas excessivement fermer le diaphragme, car au-dessus de f/18, l’image risque d’être nettement moins détaillée. Vous pouvez également réaliser manuellement la mise au point sur la distance hyperfocale pour maximiser la profondeur de champ sans pour autant utiliser de petites ouvertures. Vous pouvez en savoir plus à ce sujet sur l’article entièrement consacré à la distance hyperfocale en photo

photo paysage objectif grand angle
Privilégiez une ouverture comprise entre f/11 et f/16 pour maximiser la profondeur de champ.

 

Équilibrez la luminosité 

Lorsque vous photographiez un paysage avec un objectif grand angle, vous risquez très souvent d’avoir différentes conditions d’éclairages dans votre cadre. Contrairement, à une plus longue focale, vous ne pourrez ni zoomer pour isoler une zone plus équilibrée de l’image ni utiliser un filtre polarisant pour assombrir le ciel de pleine journée. Plusieurs solutions s’offrent alors à vous : utiliser un filtre ND gradué pour assombrir le ciel, attendre le coucher ou le lever du soleil pour que la lumière soit plus douce ou réaliser un bracketing d’exposition. Cette dernière technique se révèle être la plus efficace. Elle consiste à réaliser plusieurs photos de la même scène en ajustant à chaque fois vos paramètres pour obtenir une exposition parfaite des différents plans de l’image. Sur certains appareils, ces différentes images peuvent être automatiquement assemblées en une unique photo à l’exposition parfaite. En revanche, si votre appareil ne dispose pas de cette fonctionnalité, il sera nécessaire d’assembler manuellement les images en post-production. Vous pouvez en découvrir plus sur cette technique photographique sur l’article : qu’est-ce que le bracketing d’exposition en photo ? 

photo paysage objectif grand angle
Lorsque vous photographiez un paysage avec un objectif grand angle, vous risquez d’obtenir des zones de différentes luminosité dans votre cadre.

Si vous souhaitez photographier des paysages, l’objectif grand angle sera souvent votre plus grand allié. Au début, gérer l’angle de vue extrêmement large pourra vous sembler délicat, mais après avoir pratiqué et appliqué ces quelques techniques vous commencerez à voir les avantages de ces objectifs et parviendrez à capturer des images uniques. 

 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *