Parallèlement à l’annonce du Lumix TZ200, Panasonic a également présenté son nouveau modèle d’appareil photo hybride, le Lumix GX9. Même si à l’extérieur ce dernier modèle semble quasiment identique à son petit frère le GX8, il en est tout autrement à l’intérieur. En effet, le GX9 reprend de nombreux éléments introduits par les Lumix GH5 et G9, offrant ainsi des performances nettement supérieures.

Les changements les plus notables par rapport au GX8 sont le retrait du filtre passe-bas sur le capteur micro 4/3 de 20 Mpx du GX9 permettant d’obtenir des images plus nettes. On note aussi l’ajout d’un axe supplémentaire pour la stabilisation d’image qui s’effectue désormais sur 5 axes, un mode rafale légèrement plus rapide avec une cadence de 9 i/s, un flash intégré, une connexion Bluetooth et des dimensions légèrement plus faibles.

 

Panasonic GX9

 

L’obturateur du GX9 a également été modifié de façon à limiter les vibrations générées par le choc de celui-ci, qui à certaines vitesses d’obturations pouvait impacter la netteté des photos. Selon Panasonic, ce nouvel obturateur permettra de réduire de 90% le choc de l’obturateur par rapport à son prédécesseur. À noter qu’un obturateur électronique entièrement silencieux est toujours disponible et permet de pousser la vitesse d’obturation jusqu’à 1/16 000 s contre 1/4000 s avec l’obturateur mécanique.

 

Le viseur électronique du GX9 est toujours inclinable à 90° comme sur le GX7 et sur le GX8. Il gagne légèrement en définition, passant de 2,3 millions de points à 2,7 millions de points. Cependant, la dalle de ce nouveau viseur régresse et utilise désormais la technologie LCD contre anciennement l’Oled, qui était légèrement plus qualitatif. Le grossissement est également légèrement réduit, passant de 0,77x à 0,7x.

Malgré tout, ce nouveau viseur reste plus que correct et offre une reproduction colorimétrique précise. De plus, Panasonic a ajouté un détecteur qui va automatiquement effectuer la mise au point à l’approche de l’oeil afin de gagner en réactivité.Panasonic GX9

 

En plus du viseur électronique, le GX9 dispose d’un grand écran tactile de 7,5 cm pouvant être utilisé comme joypad pour déplacer les collimateurs autofocus lorsque le viseur électronique est utilisé. En revanche, cet écran est uniquement inclinable, contrairement à celui du GX8 qui était monté sur une rotule.

 

Panasonic GX9

 

Pour la mise au point automatique, le GX9 est équipé d’un système autofocus à détection de contraste fonctionnant conjointement avec la technologie DFD (Depth From Defocus) qui lui permet d’effectuer la mise au point en seulement 0,07 s. La vitesse de l’autofocus en condition de faible luminosité a également été améliorée. De plus, un mode « Live View Boost » permet de vérifier la netteté et la composition même dans l’obscurité totale en augmentant la sensibilité uniquement pour la vue en direct.

Le mode rafale du GX9 absorbe une image par seconde de plus que le GX8 faisant passer la cadence à 9 i/s sans suivi autofocus et à 6 i/s avec autofocus continu. Comme sur le GX8, cette rafale peut être optimisée en utilisant le mode 4K photo qui permet d’extraire des photos en 8 Mpx à partir d’un enregistrement vidéo à 30 i/s.

Côté vidéo, le GX9 n’est certes pas aussi performant que le GH5 ou le GH5S, mais il est tout de même possible de filmer en 4K à 30 et 24 i/s ou en 1080p à 60 i/s.

Le Panasonic Lumix GX9 sera disponible courant avril 2018 en noir ou en argent pour un tarif de 799 € nu. Il sera également disponible en kit avec différentes optiques :

 

  • GX9 + 12-32 mm : 899 €
  • GX9 + 12-60 mm : 999 €
  • GX9 + 12-32 mm + 35-100 mm : 1 099 €
  • GX9 + 14-140 mm : 1 199 €

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.