Où et comment faire la mise au point en photo de paysage ?

Savoir correctement réaliser la mise au point est l’une des tâches les plus importantes en photographie de paysage. Si vous ne l’effectuez pas au bon endroit, vos photos seront floues, manqueront de détails et seront parfois même inutilisables. Mais tandis qu’il est facile de savoir où faire la mise au point avec de nombreux autres types de photographie, le paysage se montre plus délicat en raison de la vaste étendue de la scène. Alors comment parvenir à obtenir une mise au point optimale du premier plan jusqu’à l’arrière-plan de la photo ? Quels réglages appliquer ? Faut-il utiliser l’autofocus ou la mise au point manuelle ? 

Évitez la mise au point sur l’infini 

Dans de nombreuses situations, la plupart des éléments d’un paysage sont loin dans le cadre. Cela peut être le cas d’une chaîne montagneuse ou d’une cascade en arrière-plan. Par conséquent, si vous prenez une photo dans laquelle la majeure partie de la scène est éloignée, la solution la plus simple consiste généralement à régler la mise au point sur l’infini. Cependant, les meilleures compositions en photo de paysage incluent souvent des éléments de la scène qui sont plus proches de vous. Le premier plan est même un élément majeur pour réussir une photo de paysage (à lire : l’importance du premier plan en photo de paysage). La mise au point sur l’infini n’est donc plus suffisante pour obtenir une netteté optimale sur l’ensemble de l’image. La meilleure solution consiste alors à utiliser la distance hyperfocale, comme nous le verrons plus bas. Cette dernière n’est cependant pas la méthode la plus facile à mettre en œuvre. Une alternative plus simple consiste alors à effectuer la mise au point sur l’infini, puis de revenir légèrement en arrière. Le niveau de cette rotation arrière varie d’un objectif à l’autre, mais comptez généralement entre 5 et 10° ou jusqu’à la distance la plus élevée imprimée sur l’échelle de mise au point de votre objectif. 

Focaliser légèrement avant l’infini permet d’obtenir une netteté plus étendue en photo de paysage. 

Doublez la distance du premier sujet 

Beaucoup d’images de paysage sont gâchées par un manque de netteté sur le premier plan. Même si l’astuce précédente de se focaliser à l’infini, puis de retirer légèrement la mise au point en arrière assure un arrière-plan et un milieu nets, elle ne permet généralement pas d’étendre la netteté jusqu’aux éléments les plus proches de l’appareil. Fort heureusement, il existe un meilleur endroit où faire la mise au point en photo de paysage pour maximiser la netteté globale de la scène. Ce point précis est placé deux fois plus loin que l’objet le plus proche de votre photo. Par exemple, si l’image dispose de fleurs à 1,5 m de l’appareil, trouvez un point à 3 mètres pour focaliser dessus. Cette méthode vous permettra d’optimiser la netteté du premier et de l’arrière-plan, ce qui est recherché par la plupart des photographes. Elle se montre également très simple à utiliser et moins complexe que la distance hyperfocale. 

Vous pouvez doubler la distance du premier élément de l’image pour effectuer la mise au point avec plus de précision en photo de paysage. 

Ne réduisez pas trop l’ouverture

En photographie de paysage, il est tentant de vouloir utiliser la plus petite ouverture possible (plus grand f/nombre) pour maximiser la profondeur de champ. Celle-ci aurait en effet pour conséquence d’étendre la profondeur de champ pour qu’une plus grande partie de la scène soit nette. Cependant, aucun objectif, même les modèles les plus performants ne fonctionne de manière optimale avec de telles valeurs d’ouverture. Par conséquent, bien qu’une image à f/22 ou f/32 vous donne une plus large profondeur de champ, cela entraîne également une diffraction importante, avec une perte de netteté, de contraste et de détails. Vous perdez ainsi grandement en qualité, en précision et en finesse. Les bénéfices d’une petite ouverture sont donc nuls, car les images résultantes sont moins nettes à cause de la diffraction. 

Par conséquent, il est nécessaire de déterminer l’ouverture optimale à laquelle votre objectif produit les images les plus nettes, tout en conservant une profondeur de champ suffisante pour du paysage. Celle-ci varie d’un objectif à l’autre, mais est généralement située entre f/8 et f/11. De ce fait, si votre objectif est le plus net à f/8, vous devrez conserver une ouverture aussi proche possible de cette valeur pour maximiser le piqué et ainsi renforcer la sensation de netteté sur toute l’image.

Photo de paysage réalisée avec une ouverture de f/11. 

Utilisez la distance hyperfocale 

Bien qu’elle ne constitue pas la solution la plus simple et la plus intuitive, la distance hyperfocale reste la méthode la plus sûre pour obtenir une photo de paysage entièrement nette. Elle est ainsi à privilégier pour les scènes les plus délicates, avec un élément de premier plan très proche ainsi que des éléments d’arrière-plan nettement plus lointains. L’emploi de la distance hyperfocale consiste à réaliser la mise au point à une distance très précise à laquelle la netteté du premier plan est optimisée, tout en conservant celle déjà présente sur le reste de l’image. Le point sur lequel vous devez focaliser varie cependant d’un objectif à l’autre, de la focale employée ou encore de l’ouverture. Si votre objectif dispose d’une échelle de mise au point, la distance hyperfocale y est normalement inscrite. Il vous suffit alors de placer la mise au point dessus pour maximiser la netteté. Cependant, si aucune échelle n’est disponible sur votre objectif, il est nécessaire d’effectuer le calcul suivant pour la déterminer : 

  • Hyperfocale = (focale)² / (ouverture x cercle de confusion)

Si les calculs ne vous rebutent pas, vous pouvez appliquer cette formule avant chaque photographie de paysage. Pour plus de facilité, il existe également de nombreuses applications mobiles telles que SetMyCamera, Hyperfocal dof ou encore DOF Calculator pour déterminer cette distance hyperfocale à votre place. 

Réaliser la mise au point sur la distance hyperfocale permet de profiter d’une netteté optimale du premier plan jusqu’à l’arrière-plan de l’image.

Réalisez un focus stacking 

Lorsque tous les sujets de la scène sont immobiles, que le vent est calme et que vous avez le temps de vous appliquer, le focus stacking constitue alors l’ultime solution pour réaliser la mise au point en photo de paysage. Également appelée bracketing de mise au point, cette technique consiste à réaliser plusieurs photos de la même scène en utilisant différentes zones de focalisation. Toutes les images sont ensuite regroupées en une unique photo à partir d’un logiciel comme Photoshop. Vous pouvez ainsi profiter d’une photo de paysage dans laquelle l’intégralité de la scène est nette, même en ayant utilisé une grande ouverture de f/5,6 ou f/8. C’est également une bonne stratégie si vous n’avez pas de calculateur de distance hyperfocale sous la main, mais que vous souhaitez tout de même vous assurer que tous les éléments de votre scène seront nets. Le focus stacking demande en revanche du temps et nécessite que tous les éléments de l’image soient immobiles. Même une légère brise agitant les feuilles des arbres ou l’herbe risque de rendre cette technique inexploitable. 

À lire : comment assembler un focus stacking sur Photoshop ? 

Le focus stacking constitue la solution la plus efficace pour profiter d’une mise au parfaite sur tous les plans de l’image lorsque des éléments sont très proches de l’appareil. 

Maintenant que vous avez terminé ce guide, vous devriez être en mesure de déterminer facilement où réaliser la mise au point en photo de paysage, même lorsque la scène comporte de nombreux plans différents. Pour ce faire, vous aurez besoin de délaisser le mode autofocus de votre appareil pour placer la zone de focalisation avec une précision accrue. La mise au point automatique reste bien évidemment valable lorsque vous n’avez pas le temps de vous appliquer, mais vous devez être conscient que les résultats sont aléatoires et souvent moins satisfaisants qu’en mise au point manuelle. 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.  

Partager cet article

2 pensées sur “Où et comment faire la mise au point en photo de paysage ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *