Olympus OM-D E-M1 Mark III : un E-M1X en plus compact

Le fabricant japonais Olympus vient officiellement d’annoncer l’Olympus OM-D E-M1 Mark III. Ce nouvel appareil hybride micro 4/3 reprend en grande partie les technologies et innovations apportées par l’hybride haut gamme Olympus E-M1X en les intégrants dans un boîtier plus compact et plus léger. 

En son coeur, l’Olympus OM-D E-M1 Mark III intègre un capteur micro 4/3 de 20 Mpx. Ce capteur bénéficie de nouveaux systèmes de stabilisation d’image mécanique fonctionnant en tandem avec la stabilisation optique des objectifs de la marque. Ce système prend également appui sur de nouveaux algorithmes ainsi que sur les capteurs gyroscopiques de l’E-M1X. Une conception qui permet à l’Olympus OM-D E-M1 Mark III de revendiquer la meilleure stabilisation d’image au monde. Celle-ci peut en effet atteindre jusqu’à 7,5 EV lorsque l’appareil est couplé aux objectifs Olympus 12-100 mm F4 Pro et Olympus 300 mm F4 Pro. Avec d’autres optiques, ce gain est légèrement moindre, mais reste tout de même nettement supérieur à la grande majorité des appareils hybrides. 

Olympus OM-D E-M1 Mark III
L’Olympus OM-D E-M1 Mark III dispose de la meilleure stabilisation d’image au monde.

Comme son prédécesseur, l’OM-D E-M1 Mark III utilise un système autofocus mettant en oeuvre 121 collimateurs. Cette mise au point automatique est en revanche grandement améliorée par de nouveaux algorithmes et systèmes d’intelligence artificielle. Il dispose ainsi d’un nouvel algorithme de détection du visage et des yeux s’appuyant sur les collimateurs à détection de phase du capteur pour offrir une vitesse et une précision nettement supérieures. En plus de la sélection automatique du visage, celle-ci peut être effectuée manuellement à l’aide du joystick implanté sur la face arrière de l’appareil ou de l’écran tactile. Cette sélection s’avère particulièrement pratique lorsque plusieurs personnes sont présentes sur l’image. 

Olympus OM-D E-M1 Mark III
La sélection automatique du visage peut être effectuée manuellement à l’aide du joystick implanté sur la face arrière de l’appareil ou de l’écran tactile.

L’Olympus OM-D E-M1 Mark III se voit également doté d’un nouveau mode autofocus spécifiquement développé pour l’astrophotographie. Il faut en effet savoir que les modes autofocus classiques sont dans la grande majorité des cas inutilisables pour photographier les étoiles, car les faibles niveaux de lumière engendrent énormément de bruit, ce qui rend impossible pour l’appareil de faire la distinction entre les étoiles et le bruit. Jusqu’à présent, la mise au point manuelle était donc la seule solution pour photographier les étoiles. Pour parer ce problème, l’OM-D E-M1 Mark III utilise un nouveau procédé combinant plusieurs images pour éliminer le bruit et identifier les étoiles. Deux modes sont disponibles : priorité à la précision et priorité à la vitesse. Dans le mode priorité à la précision, l’appareil réalise une pose longue d’environ 10 secondes pour parvenir à réaliser la mise au point. En mode priorité à la vitesse, la durée nécessaire à la mise au point est réduite à seulement 2 à 3 secondes. L’appareil s’appuie alors sur les algorithmes et le système de stabilisation de l’appareil pour s’assurer de constamment analyser la même zone du ciel. Ces deux modes s’activent facilement en appuyant sur le bouton AEL / AFL de l’Olympus OM-D E-M1 Mark III. 

Olympus OM-D E-M1 Mark III
L’Olympus OM-D E-M1 Mark III intègre un nouveau mode autofocus spécifiquement développé pour l’astrophotographie. ©Denis Smith

Le nouvel appareil hybride Olympus OM-D E-M1 Mark III hérité également du mode “Live ND” de l’E-M1X. Dans ce mode, l’appareil réalise plusieurs images à des expositions différentes, puis les assemble pour obtenir un effet lisse sur les éléments en mouvements, comme cela serait le cas avec un véritable filtre ND. Ce mode Live ND est en revanche uniquement accessible en mode manuel et priorité à la vitesse. La “densité” du filtre peut être réglée entre 1 et 5 IL à partir des menus de l’appareil. Enfin, l’OM-D E-M1 Mark III conserve les modes bracketing de mise au point et la prise de vue haute résolution permettant de réaliser jusqu’à 16 images pour les assembler en une unique photo de 50 Mpx. Grâce à un système de correction des sujets en mouvement, cette fonctionnalité peut être utilisée sans trépied. Précisons tout de même qu’il est nécessaire que le mouvement soit modéré pour obtenir un résultat satisfaisant. 

Olympus OM-D E-M1 Mark III
L’Olympus OM-D E-M1 Mark III dipose d’un mode Live ND pour réaliser des poses longues sans filtre ND.

Côté vidéo, l’OM-D E-M1 III peut enregistrer des séquences en UHD 4K à 25 i/s ou en Full HD 1080p jusqu’à 120 images par seconde. Cet enregistrement vidéo prend appui sur la stabilisation d’image mécanique couplée à un processus de stabilisation numérique pour grandement réduire les vibrations et améliorer la fluidité. Le profil OM-Log400 est également pris en charge pour bénéficier d’une plage dynamique étendue et ainsi capturer un maximum de détails dans les zones sombres et lumineuses de l’image.

Olympus OM-D E-M1 Mark III
L’OM-D E-M1 III peut enregistrer des séquences en UHD 4K à 25 i/s ou en Full HD 1080p jusqu’à 120 images par seconde.

En matière de design et d’ergonomie, l’OM-D E-M1 III conserve la compacité et la légèreté qui ont fait le succès de ses prédécesseurs. Le boîtier reste ainsi très similaire, avec seulement quelques commandes qui ont été réaffectées et l’intégration d’un joystick autofocus à 8 directions. Le changement majeur est en revanche la mise en oeuvre de divers joints d’étanchéité permettant à l’appareil d’être désormais certifié IPX1. Bien que cette certification soit inférieure à certains modèles concurrents, elle permet tout de même à l’OM-D E-M1 III d’être utilisé quelques minutes sous une faible pluie et de résister aux éclaboussures ainsi qu’à la poussière.

Olympus OM-D E-M1 Mark III
Le boîtier de l’’OM-D E-M1 III reste très similaire à son prédécesseur, avec seulement quelques commandes qui ont été réaffectées et l’intégration d’un joystick autofocus à 8 directions.

Enfin, parmi les autres spécifications de l’Olympus OM-D E-M1 Mark III, on note une nouvelle interface utilisateur, une connectivité WiFi et Bluetooth, ainsi qu’une autonomie de batterie estimée à 420 déclenchements. Ce nouvel Olympus OM-D E-M1 Mark III sera disponible dès ce mois de février 2020 au tarif de 1799 € nu. Il sera également disponible en kit avec l’objectif M.Zuiko 12-40 mm f/2,8 Pro pour 2 499 € ou avec l’objectif M.Zuiko 12-100 mm f/4 IS Pro au prix de 2 899 €.

 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.

Une pensée sur “Olympus OM-D E-M1 Mark III : un E-M1X en plus compact

  • 13 février 2020 à 10 h 29 min
    Permalink

    2000 à 3000 euros pour un micro 4/3. Ils ont peur de rien chez Olympus.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *