Nikon Z50 : le premier hybride APS-C à monture Z

Après les hybrides plein format Nikon Z6 et Nikon Z7 lancés en 2018, le fabricant nippon vient élargir sa gamme avec le Nikon Z50, une version plus abordable dotée cette fois-ci d’un capteur APS-C de 21 Mpx. 

Troisième appareil photo de la gamme d’hybrides à monture Z de Nikon, le nouveau Z50 propose une alternative moins onéreuse aux Nikon Z6 et Nikon Z7. La première différence avec ses grands frères est son capteur APS-C. Il s’agit d’un modèle de 21 Mpx (20,9 Mpx effectifs pour être précis) basé sur le capteur BSI-CMOS (Backside Illuminated) du Nikon D500. La particularité de cette technologie BSI est de placer la partie photosensible de chaque pixel à l’avant du capteur. Il en résulte ainsi de meilleures performances en condition de basse lumière. Ce capteur n’est en revanche pas stabilisé. Il sera donc nécessaire d’utiliser la stabilisation optique intégrée dans les deux nouvelles optiques Nikon Z DX 16-50mm F3. 5-6.3 VR et Nikon Z DX 50-250mm F4.5-6.3 VR annoncées en même temps que le Z50.

Nikon Z50
Le Nikon Z50 intègre un capteur APS-C de 21 Mpx.

Même si le capteur du Nikon Z50 est basé sur celui du Nikon D500, il s’en diffère par l’ajout de pixels autofocus à détection de phase. Le Z50 bénéficie ainsi d’un système de mise au point automatique comportant 209 collimateurs répartis sur 87 % du cadre horizontal et 85 % du cadre vertical. Le Z50 bénéficie aussi des modes AF de détection du visage et des yeux. Sa vitesse de rafale est de 11 images par seconde avec la mise au point automatique, ce qui en fait l’un des hybrides APS-C les plus rapides dans cette gamme tarifaire. 

Nikon Z50
Le Nikon Z50 intègre 209 collimateurs autofocus.

En matière de design et d’ergonomie, le Nikon Z50 bénéficie d’un corps en alliage de magnésium offrant une étanchéité étendue contre les intempéries et la poussière. De multiples joints d’étanchéité ont été placés autour des principaux points d’infiltration. Nikon précise que le niveau de protection du Z50 reste tout de même inférieur à celui offert par les Z6 et Z7. Cela provient principalement du fait qu’il dispose d’un flash intégré. Cette pièce mobile étant particulièrement délicate à étanchéifier. 

Nikon Z50
Le Nikon Z50 est étanche contre la poussière et les intempéries.

Sur sa face arrière, le Z50 dispose d’un écran LCD tactile et inclinable de 1,04 millions de point. L’utilisation de cet écran est dans les grandes lignes très similaire à celui des deux autres hybrides de la gamme. Il peut ainsi être utilisé pour cadrer les images, pour naviguer dans les menus, mais également comme pavé tactile pour sélectionner la zone de mise au point. Juste au-dessus de cet écran, le Nikon Z50 reçoit un viseur électronique OLED de 2,36 millions de points. Bien que sa résolution soit inférieure à celle de 3,69 millions de points des Z6 et Z7, il reste très détaillé, vif et contrasté. 

Nikon Z50
Le nouvel hybride Nikon Z50 dispose d’un écran LCD tactile et inclinable.

En plus de la capture de photos, le Nikon Z50 peut également enregistrer des vidéos en UHD 4K. Cet enregistrement s’effectue cependant avec un important recadrage de 1,5x, en plus de celui imposé par le capteur APS-C. Ainsi, un objectif de 24 mm en équivalent plein format devient un 54 mm en mode vidéo. Il sera donc nécessaire de prendre ce critère en compte lors du choix de vos optiques. En dehors de la 4K, le Z50 peut également enregistrer en 1080p jusqu’à 120 images par seconde. Il dispose également d’une entrée micro pour améliorer la qualité de l’enregistrement, mais il est sans grand étonnement sur un appareil milieu de gamme dépourvu d’une sortie casque. 

Nikon Z50
Le Nikon Z50 peut enregistrer des vidéos en UHD 4K.

Enfin, le Z50 dispose des modes de contrôle de l’image de Nikon. De nombreux profils et preset sont disponibles pour directement retoucher les images dans l’appareil photo. Mieux encore, même les photos au format RAW (NEF sur le Nikon Z50) peuvent être éditées directement depuis l’appareil et enregistrées en JPEG sur la carte mémoire. 

Le nouveau Nikon Z50 sera disponible à partir du mois de novembre 2019 au tarif de 999 €. Un tarif très similaire à son plus grand concurrent, le Sony A6100. Parallèlement à cette annonce, Nikon a également présenté deux nouvelles optiques à monture Z spécifiquement conçues pour le format APS-C. Les Nikkor Z DX 50–250mm f/4.5–6.3 VR et Nikkor Z DX 16–50mm f/3.5–6.3 VR. Le Z50 sera aussi proposé en pack avec cette dernière optique au tarif de 1149 € ou de 1 299 € avec en supplément une bague d’adaptation FTZ.

 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *