Maîtriser les techniques de la photo packshot

Une bonne photographie de produit (packshot) est indispensable pour mettre en valeur les objets afin de donner envie et de convaincre les clients d’acheter les produits. Une photo de produit doit illustrer les éléments à vendre, mais également susciter des émotions chez le spectateur. Pour ce faire, vous devez connaître les techniques de la photo packshot et utiliser un matériel adapté à ce style photographique. 

Qu’est-ce que la photo packshot ? 

Un packshot est une photographie d’un produit destiné à la vente. Le plus souvent, l’image est réalisée en studio et sur un fond uni. Ces photos de très haute qualité se destinent à illustrer les sites e-commerce, les magazines, les réseaux sociaux ou les affichages publicitaires. Les packshots constituent un élément clé pour les services marketing et publicitaires d’une marque. Ces photos doivent donner au consommateur une idée concrète du produit qu’il achète et renforcer la valeur perçue de la marque. Une bonne photo packshot doit également jouer sur les émotions pour déclencher plus facilement l’acte d’achat. En ligne, la majorité des achats sont liés à la satisfaction d’un besoin émotionnel plutôt que d’une réelle nécessité. Les émotions et sentiments doivent donc être travaillés avec une très grande maîtrise dans vos images. 

La photographie packshot consiste à prendre en photo un produit pour illustrer les sites e-commerce, les magazines, les réseaux sociaux ou les affichages publicitaires.

Quel objectif pour une photo packshot ? 

Il est techniquement possible de photographier un produit avec tout objectif. Cependant, une focale fixe se montre généralement plus adaptée, car elle offre une plus haute qualité d’image, permettant de retranscrire plus efficacement les détails de vos produits. Si votre image est de mauvaise qualité, manque de détails ou présente des couleurs ternes, cela peut laisser penser au client que le produit est également de mauvaise qualité. Il est donc essentiel de choisir un objectif pouvant offrir des images nettes et détaillées. Les proportions du produit doivent également être retranscrites de manière fidèle. Il est donc déconseillé d’utiliser des objectifs grand angle qui exagèrent la perspective. Une fonction macro peut être utile lorsque vous devez capturer les détails de petits produits comme des bijoux. Par conséquent, nous vous recommandons des modèles comme les Sigma 105 mm F2,8 DG OS Macro HSM, Sigma 105 mm f/2.8 DG DN Macro Art et Tamron SP 70-200 mm f/2,8 Di VC USD G2. Ces derniers sont parfaits pour du packshot, car ils associent qualité d’image, grande ouverture et longue focale.

À lire : quel objectif choisir pour la photo de produit ? 

Avec sa focale de 105 mm et une distance de mise au point rapprochée, l’objectif Sigma 105 mm F2,8 DG OS Macro HSM est idéal pour retranscrire fidèlement tous les détails des produits. 

Quel éclairage pour la photo packshot ? 

La qualité de l’éclairage est l’un des éléments les plus importants pour prendre en photo un produit. L’éclairage a la capacité de souligner le produit, de lui donner de la force et de le faire ressortir. Si vous disposez d’un budget limité, vous pouvez photographier un produit en exploitant la lumière naturelle. Pour ce faire, disposez le produit à photographier près d’une grande fenêtre. Placez un diffuseur ou des draps blancs devant la fenêtre pour adoucir la lumière et obtenir un rendu plus uniforme. Vous pouvez compléter cette installation avec des réflecteurs pour renvoyer une partie de la lumière sur le produit et adoucir les ombres. Un éclairage uniforme est la clé d’une photo de produit réussie. 

Il est possible d’utiliser la lumière naturelle pour réaliser une photo packshot. Vous devez cependant y associer des réflecteurs pour obtenir un rendu homogène. 

Pour un contrôle optimal de la lumière, il est préférable de travailler avec un éclairage artificiel. Celui-ci vous offre une plus grande flexibilité et permet de moduler plus facilement la lumière à votre convenance. Pour que la lumière frappant le produit soit douce et diffuse, il est essentiel d’utiliser une softbox comme la Godox SFUV8080, que ce soit avec un flash cobra ou un modèle de studio comme le Godox AD600 TTL. Si vous utilisez plusieurs sources de lumière, assurez-vous que la température de couleur est identique. Ne mélangez pas des sources chaudes avec des sources plus froides ou blanches. Le résultat ne sera pas naturel. Si vous disposez que d’un unique flash, placez-le sur le côté gauche du produit et utilisez un réflecteur sur les autres faces. Avec un sujet translucide comme un vase, vous pouvez également placer une source lumineuse de faible intensité derrière le sujet pour accentuer sa brillance. 

Travailler avec un éclairage artificiel vous offre un contrôle optimal sur le rendu de l’image. 

Attention aux reflets

Lors d’un packshot photo d’un produit brillant ou réfléchissant, vous devez faire extrêmement attention aux reflets. Suivant votre éclairage, des reflets peuvent se former à la surface de l’objet, avec pour résultat des zones surexposées sans détails ni textures. Cela est très peu vendeur pour votre produit. Pour les éviter, vous devez éviter la lumière directe et privilégier un éclairage diffus. La meilleure solution consiste alors à utiliser une boîte à lumière dont les bords blancs adoucissent et diffusent la lumière. Idéalement, placez les lumières à l’extérieur de la boîte de manière parallèle ou à un angle de 45° pour limiter les angles incidents. 

À lire : comment photographier un objet brillant ?

Vous devez correctement maîtriser les reflets pour que vos produits ne soient pas surexposés et peu attrayants. 

Quel angle de vue pour une photo packshot ? 

L’angle sous lequel est représenté le produit dans l’image joue un rôle déterminant pour vos clients. Généralement, on privilégie une vue de ¾ en légère plongée. Cet angle est plus efficace pour illustrer les dimensions et le format de l’objet. Il permet à travers une unique photo de montrer la face avant, la face supérieure et le profil du produit. Vous pouvez ainsi communiquer un maximum d’informations sans que le client n’ait besoin de visionner de nombreuses photos. Cette vue de ¾ est donc la plus populaire pour les sites e-commerce et les catalogues. Avec des produits de faible épaisseur comme des vêtements, on privilégie une vue de face qui est la plus représentative. Une fois cette photo principale réalisée, vous pouvez capturer des images des détails du produit. Par exemple, si vous photographiez un portefeuille, vous pouvez réaliser une image du portefeuille ouvert, puis une photo du portefeuille fermé et enfin des détails des coutures ou du logo pour illustrer la qualité du produit. 

Il est important d’adapter l’angle de vue en fonction du produit à photographier. 

Comment faire un packshot à 360° ? 

Le packshot à 360° est de plus en plus populaire sur Amazon et de nombreux sites e-commerce. Ces images dynamiques sont idéales pour illustrer le produit dans son intégralité. Le processus pour réaliser une photo d’un produit à 360° est très simple. Dans la plupart des cas, il suffit de placer l’objet sur un plateau tournant comme le PrimeMatik de 15 cm pour de petits produits ou le PrimeMatik de 45 cm de diamètre pour de plus gros objets. Une fois le produit placé sur le plateau, vous faites tourner le plateau manuellement ou automatiquement et prenez une photo à chaque fois en conservant les mêmes paramètres. Lorsque la rotation complète est effectuée, vous pouvez assembler les images en une photo de produit à 360° à l’aide d’un logiciel dédié comme Spinzam. 

Le plateau tournant ORANGEMONKIE M1000R est un modèle électrique, parfait pour réaliser un packshot à 360°. 

Le trépied pour la photo packshot 

Le trépied forme un accessoire essentiel pour réaliser un packshot photo. Il permet de stabiliser votre matériel afin de maximiser la qualité d’image et de retranscrire avec précision les plus petits détails du produit. Pour ce faire, il est essentiel d’utiliser un trépied robuste et suffisamment stable comme le K&F Concept TC2335. Un trépied vous permet également de conserver votre appareil photo à un emplacement fixe, ce qui est essentiel pour un packshot à 360°, mais également pour des images fixes. Vous pouvez ainsi ajuster avec une plus grande minutie la composition, l’éclairage et les réglages tout en conservant le même cadre. Un trépied fixe assure une plus grande cohérence dans vos images en normalisant la position de la prise de vue. En complément du trépied, utilisez un déclencheur à distance comme le Pixel TW-283 afin de ne pas manipuler l’appareil et de risquer d’engendrer des vibrations indésirables. Vous pouvez aussi photographier en mode connecté à un ordinateur pour visualiser en direct vos images. 

À lire : la capture en mode connecté avec Lightroom

Un trépied suffisamment stable comme le K&F Concept TC2335 est essentiel pour maximiser la netteté et la précision des images.

L’impact de l’arrière-plan 

Le choix de l’arrière-plan est déterminant pour un packshot. Le plus souvent, les images sont réalisées sur un fond blanc uni, car il permet de détacher efficacement le produit du reste de l’image. De plus, les photos sur fond blanc sont plus esthétiques pour les sites e-commerce et les catalogues. Près de 80 % des photos des articles commercialisés sur Amazon sont réalisées sur fond blanc. En revanche, une photo sur fond blanc peut donner l’impression que le produit flotte dans les airs. Pour éviter cela, vous pouvez ajouter une légère ombre sous l’objet. 

À lire : comment ajouter une ombre avec Photoshop sur une photo de produit ?

Suivant la charte graphique du support auquel l’image se destine, vous pouvez vous permettre plus de fantaisies en optant pour un fond de couleur ou présentant certains motifs. Celui-ci doit contribuer à la manière dont le client perçoit le produit, sans pour autant en détourner l’attention. Pour ce faire, il est important d’opter pour un arrière-plan peu chargé et aux couleurs neutres. Utilisez une faible profondeur de champ pour isoler plus efficacement le produit et renforcer l’attention du spectateur sur ce dernier. 

Les couleurs doivent compléter le produit, renforcer l’attrait du client et transmettre des idées bien spécifiques. 

Connaître les couleurs 

Pour effectuer une photo de produit sur un fond coloré ou des lifestyles, vous devez correctement maîtriser la théorie des couleurs. Celle-ci est essentielle pour savoir quelles couleurs utiliser en fonction du produit, de l’image que vous souhaitez lui donner et des sentiments à transmettre. Les couleurs affectent grandement la psychologie humaine et la manière dont le client va voir le produit. Certaines teintes ou associations de couleurs transmettent une idée, une émotion ou une caractéristique bien spécifique. Il est donc indispensable d’étudier et de comprendre la manière dont les couleurs fonctionnent pour créer des photographies attrayantes des produits et qui influencent les réactions du spectateur. Pour ce faire, vous pourrez apprendre à photographier avec les couleurs et à les utiliser à votre avantage à l’aide du guide : l’art de la composition photo

Le livre l’art de la composition photo vous apprend l’impact de chaque couleur, mais également comment les assembler et les utiliser pour transmettre différents sentiments et renforcer l’impact de vos photos. 

Conclusion sur les techniques de la photo packshot 

La packshot implique de nombreuses techniques pour rendre le produit aussi attrayant que possible. Les images doivent être flatteuses, très détaillées et représenter le produit de manière naturelle. Vous devez porter une attention particulière à l’éclairage, à l’arrière-plan et à l’angle de vue. Une bonne photo de produit renforce l’image perçue par l’acheteur de votre produit et doit créer une forte réponse émotionnelle dans le cas d’un lifestyle.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *