L’une des plus grandes difficultés en photographie de paysage est de réussir à faire ressortir l’immensité des éléments que l’on a sous les yeux. Si vous avez déjà essayé de photographier une falaise, des montagnes, une cascade, etc. je suis sûr que vous avez déjà rencontré ce problème, où les dimensions impressionnantes du paysage ressortent comme aplaties et miniaturisées une fois sur la photo. Ce problème peut facilement être solutionné en ajoutant une notion d’échelle dans vos photos. C’est ce que nous allons voir plus en détail dans cet article.

 

Pourquoi et comment ajouter une notion d’échelle ? 

La photographie n’est qu’une petite portion du paysage se trouvant devant nous. Sans repères identifiables, il est difficile, voire impossible pour le lecteur d’identifier si le paysage s’étend sur des kilomètres ou seulement sur quelques mètres, si les arbres, les falaises, les cascades sont hauts ou au contraire minuscules.

Ainsi, afin de faciliter la lecture et de retranscrire à l’exactitude l’émerveillement que vous éprouvez face à un tel paysage, il est important d’inclure une notion d’échelle dans vos images. Cette notion peut facilement être donnée grâce à l’inclusion dans le cadre d’un élément connu tel qu’une silhouette humaine, qui permettra de se rendre immédiatement compte de la proportion des différents éléments composant l’image.

Voici un exemple qui permet de mieux comprendre cette notion d’échelle. Sans les silhouettes des randonneurs, il est difficile de se rendre compte des dimensions réelles de la dune.

 

échelle photo

 

 

Les différents repères: 

 

Comme nous venons de le voir, les silhouettes humaines sont d’excellents repères d’échelles, mais en pleine nature il arrive que personne ne soit dans les environs. Dans ce type de situation que vous rencontrerez très fréquemment, il faudra improviser avec les éléments qui vous entourent pour donner cette notion d’échelle.

 

  • Les animaux: 

La nature regorge d’animaux sauvages ou domestiqués dont vous pourrez exploiter les silhouettes afin d’ajouter un repère d’échelle dans votre photo.

Partons en Afrique pour prendre l’exemple d’un Baobab. Tout le monde connaît l’immensité de ces arbres, mais comment arriver à la faire ressortir en image ? C’est ici que les silhouettes animales vont nous servir. Sur les deux photos ci-dessous, il ne s’agit pas du même arbre, mais leurs dimensions sont presque identiques. Pourtant celui avec la présence des éléphants paraît infiniment plus grand. Ceci vient tout simplement du fait qu’une notion d’échelle a été incluse dans la photo. D’autant plus qu’ici cette échelle fonctionne parfaitement car pour nous, les éléphants sont connus pour être les plus gros mammifères terrestres, alors les voir si minuscules à côté de ce Baobab nous montre instantanément l’immensité vertigineuse de cet arbre.

 

échelle photo paysage

 

échelle photo paysage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De plus, les animaux permettent de garder l’authenticité du paysage. Quoi de plus beau qu’un paysage encore préservé des hommes ?

 

échelle photo paysage

 

 

Par exemple, sur cette photo, nous avons bien une notion d’échelle, mais le nombres de touristes rendent l’image moins paisible et nous donne moins envie de nous attarder dessus.

 

 

 

 

 

 

 

  • Les constructions humaines:

Les constructions humaines telles qu’une route, une maison ou un petit village sont également de bons éléments permettant d’inclure une échelle dans votre photo, car le lecteur pourra facilement se représenter les dimensions du paysage en fonction de la largeur de la route, de la taille de la maison, etc.

 

échelle photo paysage

 

 

  • La végétation: 

Si aucun des éléments précédemment cités n’est présent dans le cadre de votre photo, vous pouvez tenter d’inclure la végétation dans votre photo pour essayer de donner une notion d’échelle. Pour ce faire, placez un ou plusieurs arbres sur le premier plan de façon à ce que le lecteur puisse ressentir la profondeur de champ en comparant inconsciemment le rapport de taille entre les arbres du premier plan et ceux de l’arrière-plan.

 

échelle photo paysage

 

 

 

Bien placer son sujet: 

 

S’il est important d’inclure un élément permettant d’ajouter une notion d’échelle, il est encore plus important de correctement choisir l’emplacement de cet élément pour qu’il ne vienne pas au finale gâcher la photo.

Vous l’aurez sans doute remarqué sur les exemples précédents que plus la silhouette était petite, plus le paysage paraissait impressionnant. En effet, placer le sujet sur le premier plan serait contre production en le rendant plus important que le paysage, comme c’est le cas sur la photo ci-dessous.

 

échelle photo paysage

 

Je vous conseille donc de placer votre sujet le plus loin possible, tout en prenant soin à ce qu’il se détache suffisamment du reste de l’image et si possible en le positionnant sur une ligne de force. En appliquant ces conseils, vous garantissez force et immensité à vos futures photos de paysages.

 

 

On arrive à la fin de cet article et j’espère qu’il vous aidera à progresser en photo. N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez des questions ou pour partager vos méthodes pour donner de la grandeur à vos photos de paysage.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager et à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.