L’impact et l’importance des ombres en photographie

En tant que photographe, nous accordons une grande importance à la lumière. Celle-ci est la base même de la photo, en ayant un impact significatif sur les images. Sans lumière, on ne pourrait en effet pas exposer nos images. La qualité de la lumière est également souvent liée à la réussite d’une photo, comme cela est le cas en peinture. Cependant, il ne faut pas non plus négliger l’importance des zones sombres et plus particulièrement des ombres. Ces dernières sont en effet aussi importantes et le jeu entre la lumière et l’obscurité peut créer un contraste et des nuances qui influencent grandement votre composition. Dans cet article, nous allons voir pourquoi ajouter des ombres et comment les exploiter pour dynamiser et sublimer vos photos. 

Pourquoi utiliser les ombres ? 

Les ombres ajoutent du contraste 

Le contraste correspond à la différence de luminosité entre les parties claires et sombres d’une image. Plus ce contraste est fort, plus l’image va être dynamique et présenter une importante différence de luminosité. Les ombres sont ainsi un excellent moyen pour apporter un contraste tonal dans une image. Les zones faiblement éclairées s’accordent alors efficacement avec les zones plus claires ou les hautes lumières d’une photo. Cela est particulièrement utile en photographie noir et blanc, car il ne sera pas possible d’utiliser la couleur pour mettre en évidence une zone particulière d’une image. Ainsi, lorsque vous photographiez une scène présentant des ombres, essayez de les combiner avec des tons clairs et lumineux. Cela va ajouter une plus grande variété tonale, renforçant ainsi la dynamique et la profondeur de la scène. 

Les ombres sont un excellent moyen d’apporter du contraste et de la profondeur dans une image.

Les ombres attirent l’attention 

Les ombres peuvent également être mises à profit pour diriger l’attention du spectateur sur un sujet ou un élément particulier de l’image. La séparation entre les ombres et la lumière forme des lignes directrices souvent très puissantes pour diriger le regard. Les zones plus sombres d’une image peuvent aussi façonner la lumière autour du sujet pour le détourer de manière efficace et supprimer les zones qui peuvent nuire à la scène. Par conséquent, lorsque vous composez vos photos, étudiez la manière dont la lumière et les ombres frappent le sol pour rechercher des solutions de composition qui permettent aux ombres d’attirer l’attention sur le sujet de votre image. En outre, il est également important de prendre en considération la force de transition entre les ombres et la lumière. Une séparation directe instaure un sentiment de dureté et dynamise l’image, tandis qu’une transition plus douce forme une atmosphère plus calme et paisible.

Une ombre peut être utilisée pour attirer le regard du spectateur sur le sujet de l’image.  

Les ombres révèlent la texture 

Certains sujets présentent une texture très intéressante que nous souhaitons parfois accentuer autant que possible. Une lumière vive rasante peut alors former des ombres particulièrement efficaces pour souligner la texture et le relief. Par exemple, en photo de paysage lorsque le soleil est proche de l’horizon, il projette des ombres dessinées par le relief, les arbres et autres éléments qui jonchent le sol. Cela est idéal pour souligner la forme et les angles de collines, de pics montagneux et d’autres détails qui façonnent le relief d’un paysage. À l’inverse, lorsque vous souhaitez minimiser la texture, comme en photographie de portrait, vous aurez besoin d’une grande source de lumière diffuse en utilisant une softbox ou encore un ciel couvert pour adoucir et minimiser les ombres. 

Les ombres peuvent être utilisées pour souligner la texture d’une surface

Les ombres créent de la profondeur 

L’utilisation des ombres est également très efficace pour ajouter de la profondeur et du relief dans une image, permettant ainsi d’apporter une nouvelle dimension aux supports plats sur lesquels les images sont imprimées ou visionnées. La photographie est en effet un support 3D que nous exploitons pour capturer un monde en trois dimensions. La lumière va alors contribuer à apporter de la profondeur et à définir les formes d’un sujet. Pour illustrer ce principe, prenez une balle de tennis que vous illuminez uniquement avec une lumière provenant de la même direction que votre appareil. Vous verrez alors un simple cercle sur votre image, avec très peu d’informations sur la profondeur et la forme de cette balle. Maintenant, déplacez la lumière à un angle de 45° et l’ombre va commencer à dévoiler la vraie forme de la balle. En déplaçant la lumière à 90°, vous pourrez illustrer la véritable plastique de la balle, ce qui va apporter de la profondeur et donner une sensation de relief à l’image. 

Les ombres peuvent donner de la profondeur en apportant du relief aux images. 

Les ombres influencent les émotions 

Tandis que la lumière a généralement un aspect rassurant et joyeux, les ombres peuvent être utilisées pour transmettre une émotion plus forte, en particulier dans la photographie de portrait. Elles peuvent ajouter un sentiment de mystère ou de drame dans une composition, notamment lorsque les ombres sont d’un noir très profond. Pensez à l’image d’une personne seule marchant dans une rue faiblement éclairée. Inconsciemment, des sentiments d’insécurité, de doute et de mystère vont jaillir de ces zones d’ombre. 

Les ombres peuvent instaurer un sentiment de mystère et de doute. 

Quand photographier des ombres ? 

Les ombres au lever et au coucher du soleil 

Aux heures du coucher et du lever du soleil, l’astre est bas à l’horizon et projette une lueur chaude et dorée. Cependant, si beaucoup de photographes affectionnent ces moments de la journée, ce n’est pas uniquement pour ces teintes uniques, mais aussi pour l’angle de la lumière et les ombres plus dramatiques. En effet, comme nous l’avons précédemment mentionné, en raison de la position basse du soleil pendant cette période, vous allez obtenir de longues ombres qui vont souligner le relief du paysage et prédominer la scène. Ces heures sont également parfaites pour photographier des silhouettes. Lorsque le soleil est caché derrière le sujet, il va créer un contraste, transformant alors votre sujet en ombre. 

Au lever ou au coucher du soleil, vous pouvez obtenir un éclairage rasant formant de longues ombres. 

Les ombres d’une forte lumière 

Nous venons de voir que le coucher et le lever du soleil sont parfaits pour obtenir de longues ombres, mais vous n’êtes pas obligé d’attendre ces moments précis de la journée pour obtenir de superbes photos. La prise de vue en plein soleil peut en effet parfois créer des résultats spectaculaires pour la photographie d’ombres. Généralement, on déconseille de photographier lorsque le soleil est haut dans le ciel, car cela forme une lumière trop dure et de forts contrastes. Cependant, en photographie d’ombres, ces  deux éléments sont exactement ce dont nous avons besoin. Les ombres fortes et nettes vont alors apporter de la dynamique et de l’intensité à l’image. N’hésitez donc pas à vous promener en journée pour observer comment le soleil interagit avec les structures et les éléments de votre environnement. En revanche, attention de ne pas photographier à midi, car le soleil sera directement au-dessus de vous et les quelques ombres formées ne seront pas esthétiques. Généralement, vous obtiendrez les meilleurs avant 10 heures du matin ou après 15 heures de l’après-midi. 

Lorsque vous photographiez en pleine journée, les ombres sont fortes et directives

Les ombres d’une lumière artificielle 

Si vous n’avez pas réussi à photographier des ombres à la lumière du jour, vous pourrez également en créer à l’aide de lumières artificielles. Ces dernières vous offrent même plus de flexibilité pour créer des ombres adaptées à votre image. En ville, vous pouvez exploiter le faisceau lumineux des lampadaires pour former des ombres sur les objets situés en dessous et autour d’eux. Outre les lampadaires, les néons des enseignes lumineuses sont également parfaits pour créer des ombres. Ces derniers présentent de plus de nombreuses couleurs qui vont apporter une nouvelle dimension à votre image. Bien évidemment, toute autre source de lumière peut être exploitée pour former des ombres, tant qu’elle reste suffisamment lumineuse et qu’elle présente un angle mettant en valeur votre sujet. Avec un flash ou un éclairage de studio, vous pouvez contrôler leur intensité, leur couleur ou encore leur direction et avec l’utilisation de modificateurs, la qualité des ombres. Une boîte à lumière constitue notamment un bon accessoire pour optimiser la diffusion de la lumière et obtenir des ombres plus douces.

Vous pouvez exploiter les lumières artificielles pour façonner les ombres à votre convenance. 

On arrive à la fin de ce guide et vous en savez désormais plus sur les ombres en photographie. Comme nous l’avons vu, ces ombres sont aussi importantes que la lumière. Lors de vos prochaines séances photo, observez la manière dont la lumière éclaire votre scène et forme des ombres dans celle-ci. Soyez conscient de la direction de la lumière pour tirer le meilleur parti des ombres. En outre, souvenez-vous que la qualité de la lumière joue un rôle essentiel pour photographier des ombres. Une lumière forte et intense va créer des ombres dures et clairement définies sur les photos, tandis qu’une lumière plus douce va former une transition moins marquée entre les zones lumineuses et l’obscurité. Enfin, l’angle de la source lumineuse est également très important. L’éclairage de face ne produira quasiment pas d’ombres, tandis qu’un éclairage latéral est celui à privilégier pour maximiser les ombres. 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *