Lightroom vs Capture One : quel logiciel choisir ?

Lightroom est depuis de nombreuses années le logiciel d’édition le plus utilisé par les photographes. Il existe cependant de nombreuses alternatives à Lightroom dont Capture One est de loin l’une des meilleures. Cependant, comme tous les autres logiciels, Capture One et Lightroom ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients. Alors faut-il utiliser Capture One ou Lightroom ? Pour vous aider dans ce choix, nous allons analyser et comparer les différentes fonctionnalités de ces deux logiciels. 

 

Lightroom vs Capture One : organisation des images 

Adobe Lightroom a notamment acquis sa popularité grâce à son excellent catalogue d’indexation et d’organisation des photos. Il est possible d’y importer plusieurs milliers d’images pour que le logiciel se charge de les organiser et de les classer en fonction du lieu ou de la date de prise de vue, par exemple. La dernière version de Lightroom présente également l’avantage d’intégrer un puissant système de reconnaissance des visages. Celui-ci peut être mis à profit pour facilement retrouver toutes les photos d’une même personne ou pour classer automatiquement les photos selon les personnes photographiées. Une fonction très pratique si vous travaillez fréquemment avec les mêmes modèles. Enfin, vous pouvez ajouter dans Lightroom des mots-clés aux images et des tags pour facilement les retrouver. À noter que Lightroom CC peut ajouter automatiquement des mots-clés grâce à l’utilisation d’un système d’intelligence artificielle. 

lightroom vs capture one
Lightroom bénéficie d’un système de classement et d’archivage des images plus performant que celui de Capture One.

Bien que moins élaboré, le système de classement des images de Capture One permet tout de même de classer et d’organiser les images par dates ou par ajouts de mots-clés pour filtrer les images et facilement les retrouver par la suite. L’organisation et l’ajout des mots-clés se font en revanche uniquement manuellement. Vous ne bénéficiez donc pas des automatismes de Lightroom, ni de la reconnaissance des visages. Malgré cela, le système d’indexation reste suffisamment simple et convivial pour un photographe amateur n’ayant pas plusieurs milliers d’images à traiter simultanément. 

 

Lightroom vs Capture One : interface 

Lightroom et Capture One ont des interfaces très différentes. Dans Lightroom, vous disposez de plusieurs modules qui vous permettent d’accéder à votre bibliothèque d’images, de modifier les photos, de les imprimer, etc. La retouche des images dans Lightroom s’effectue depuis le menu développement. Dans celui-ci, l’image est affichée au centre de l’écran. Vous disposez alors d’une barre d’outils sur la droite de l’écran qui vous permet de faire défiler l’ensemble des paramètres sans devoir changer d’onglet. Sur le côté gauche, vous pouvez visualiser l’historique des modifications et appliquer des préréglages. 

lightroom vs capture one
Interface du module développement de Lightroom.

Dans l’outil d’édition de Capture One, l’image est affichée au centre de l’écran. Dans l’onglet à droite de l’écran, il est possible de sélectionner les images importées. Les différents ajustements et réglages sont quant à eux affichés sur la gauche de l’écran. Ces ajustements sont cependant accessibles à partir de différents onglets. Il est donc nécessaire de fréquemment naviguer entre ces onglets pour retoucher tous les aspects de l’image, ce qui est moins pratique que Lightroom. Capture One présente cependant l’avantage majeur d’autoriser la personnalisation de son interface. Vous pouvez donc la modifier pour qu’elle soit très proche de celle de Lightroom, par exemple. Depuis 2018, la personnalisation est également possible dans Lightroom, mais celle-ci se limite uniquement à la réorganisation des outils de développement et non à l’interface complète. 

lightroom vs capture one
Interface du module développement de Capture One.

 

Lightroom vs Capture One : les calques 

Capture One dispose d’un système complet de calques. Proposant un fonctionnement très similaire à celui des calques Photoshop, ces derniers permettent de placer les différents paramètres de réglage les uns sur les autres. Le flux de travail s’avère bien plus efficace, notamment pour les retouches locales. Il est également possible d’ajuster l’opacité de ces calques pour rendre les effets moins marqués et obtenir un résultat plus naturel. Enfin, ces calques sont aussi un moyen simple d’annuler ou de visualiser l’apport de certaines retouches. 

lightroom vs capture one
Capture One présente l’avantage d’intégrer un système complet de calques.

Contrairement à Capture One, Lightroom ne permet pas de travailler à partir de calques. Les seuls outils qui s’en approchent le plus sont les pinceaux de réglage et les dégradés qui permettent d’utiliser plusieurs réglages différents selon la zone de l’image afin de réaliser des retouches locales. Cela reste cependant beaucoup plus basique et moins intuitif que les calques de Capture One. Il est donc nécessaire d’utiliser en complément Photoshop lorsque vous avez absolument besoin de travailler à partir de calques. Précisons qu’il existe un abonnement mensuel permettant d’utiliser conjointement Lightroom et Photoshop. 

lightroom vs capture one
Lightroom peut utiliser des réglages différents pour effectuer des retouches locales, mais cela s’avère moins intuitif que les calques de Capture One.

 

Lightroom vs Capture One : modification des couleurs 

Capture One possède une roue chromatique complète permettant de modifier les couleurs bien plus précisément qu’avec le panneau (TSL) de Lightroom. Ce dernier est en effet plus limité en autorisant uniquement la modification de la teinte, de la saturation et de la luminosité de certaines couleurs spécifiques. Pour la grande majorité des images, celui-ci reste suffisant. Cependant, lorsque vous devez modifier plus précisément une teinte très particulière, vous risquez d’être bloqué avec Lightroom. Par exemple, dans Lightroom, il est impossible de modifier le jaune de votre image sans impacter le vert/jaune et autres couleurs semblables, alors que cette modification est parfaitement réalisable dans Capture One. 

lightroom vs capture one
Capture One possède une roue chromatique complète permettant de modifier beaucoup plus précisément les couleurs que Lightroom.

 

Lightroom vs Capture One : traitement des images RAW

Lightroom et Capture One sont tous les deux capables de traiter des photos RAW. Les deux logiciels traitent cependant différemment ces fichiers. Il faut en effet savoir que les images RAW ne sont pas à proprement parler des images, mais des fichiers regroupant l’ensemble des informations enregistrées par le capteur durant la prise de vue. On peut donc comparer cela à un négatif numérique. Il est ainsi nécessaire que le logiciel interprète ces informations pour développer l’image. Cette interprétation est en revanche effectuée de manière différente par Lightroom et Capture One, car les deux logiciels n’ont pas le même algorithme de développement. Capture One va ainsi avoir tendance à produire des images légèrement plus saturées et plus contrastées. Cela reste cependant minime et peut être corrigé manuellement.  

lightroom vs capture one
Capture One a tendance à davantage contraster et saturer les images.

 

Lightroom vs Capture One : assemblage HDR et de panoramas 

Les outils panorama et HDR de Lightroom sont réputés pour être parmi les plus performants de tous les logiciels de retouche photo. L’outil HDR peut en effet assembler un très grand nombre d’images en une unique photo ou un panorama HDR. Cette conversion HDR est effectuée de manière très précise et beaucoup plus naturellement qu’avec la plupart des autres logiciels. Dans ce domaine, Lightroom prend donc l’avantage par rapport à Capture One puisque ce dernier ne dispose d’aucune fonctionnalité pour assembler des panoramas ou des images HDR. Il sera donc nécessaire d’utiliser un logiciel tiers pour réaliser ces modifications. Le processus va donc être beaucoup plus long et complexe avec Capture One qu’avec Lightroom. 

lightroom vs capture one
Lightroom dispose des meilleurs outils HDR et de panorama.

 

Lightroom vs Capture One : appareils et objectifs compatibles 

La compatibilité avec votre appareil et vos objectifs doit impérativement être minutieusement étudiée pour faire votre choix entre Lightroom et Capture One. Lightroom présente ici l’avantage d’être compatible avec une plus vaste gamme d’équipements. La très grande majorité des objectifs, et même ceux des marques les moins connues sont ainsi parfaitement pris en charge par Lightroom. De plus, Adobe met très fréquemment à jour Lightroom pour garantir une parfaite prise en charge des derniers modèles d’appareils photo. Avec Capture One, ces mises à jour sont également effectuées, mais il est parfois nécessaire d’attendre plusieurs mois avant que le dernier modèle d’appareil Canon, Nikon ou Sony soit pris en charge. Il en est de même pour les objectifs. Cela n’est pas des plus gênants si votre matériel à déjà quelques mois, mais peut devenir plus problématique si vous achetez fréquemment les derniers modèles d’appareils ou d’objectifs. 

 

Lightroom vs Capture One : facilité d’utilisation 

L’interface et les différents outils de Lightroom sont très intuitifs et plus faciles à prendre en main par un photographe débutant. Un photographe ouvrant pour la première fois un logiciel de retouche peut très bien s’en sortir avec Lightroom, tandis que Capture One va être plus délicat à appréhender. Cela ne signifie pas pour autant que les photographes débutants ne doivent pas utiliser Capture One, mais qu’il faut être conscient que la maîtrise du logiciel va nécessiter d’être impliqué et d’étudier de nombreux guides. Si vous êtes un photographe plus expérimenté dans la retouche d’image, la prise en main de Capture One vous semblera moins délicate. 

 

Lightroom vs Capture one : le prix 

Le prix est bien évidemment un point primordial pour choisir entre Lightroom ou Capture One. Lightroom a l’avantage d’être proposé en pack pour 9,98 euros par mois. Il peut également être couplé au service Creative Cloud d’Adobe pour stocker toutes vos photos en ligne et facilement y accéder à distance, dont notamment depuis Lightroom pour mobile. Ce stockage cloud nécessite cependant de débourser 10 euros supplémentaires par mois pour chaque To utilisé. 

lightroom vs capture one

Capture One est quant à lui beaucoup plus cher que Lightroom. Le logiciel peut en effet être directement acheté au tarif de 349 euros. Un tarif qui inclut une “licence perpétuelle”, mais auquel il faudra tout de même rajouter près de 120 euros si vous souhaitez par la suite mettre à niveau le logiciel. Capture One propose également un service par abonnement au tarif de 24 euros par mois. À noter que les utilisateurs d’appareils Sony et Fujifilm peuvent bénéficier d’une importante réduction et acheter le logiciel pour 149 euros ou le louer pour 11 euros par mois. Malgré cela, Capture One reste toujours plus onéreux que Lightroom, sans compter sur le fait que l’abonnement Adobe inclut également Photoshop.

lightroom vs capture one

 

Lightroom vs Capture one : conclusion 

Comme nous venons de le voir, Capture One propose une sérieuse alternative à Lightroom. Les deux logiciels ne sont cependant pas égaux et vont se montrer plus ou moins efficaces en fonction de vos besoins et compétences. Par conséquent, si vous recherchez une solution extrêmement intuitive pour classer, organiser et retoucher de nombreux paramètres de vos images, Lightroom sera la solution la plus adaptée. En revanche, si vous avez besoin d’un contrôle total sur toutes les couleurs de l’image ou de travailler à partir de calques, alors Capture One peut être une solution intéressante. Précisons cependant que la meilleure des solutions reste de travailler conjointement avec Lightroom et Photoshop. Les deux logiciels sont en effet optimisés pour fonctionner ensemble et offrent des possibilités infiniment plus larges que tout autre logiciel. 

Enfin, si vous n’arrivez toujours pas à choisir entre Lightroom ou Capture one, la meilleure des solutions reste d’obtenir un essai gratuit pour découvrir durant quelques jours les fonctionnalités de ces deux logiciels. N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez d’autres questions sur Lightroom ou Capture one ou pour partager les raisons pour lesquelles vous utilisez l’un de ces deux logiciels.

 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *