L’espace négatif comme outil de composition photographique

L’espace négatif en photographie est une méthode extrêmement simple et efficace pour améliorer la composition de vos photos. Celui-ci consiste à baigner votre image d’un espace vide pour attirer de manière plus efficace le regard du spectateur sur le sujet principal de la photo. Cet espace négatif peut être rencontré dans presque toutes les scènes et photos. Nous allons donc voir dans ce guide comment le repérer et l’exploiter pour améliorer vos compositions et créer des images visuellement attrayantes et esthétiques. 

Qu’est-ce que l’espace négatif en photo ?

Que ce soit en photographie, dans le design, en illustration ou toute autre forme d’art, l’espace négatif est une technique de composition minimaliste qui va aider à démarquer l’élément principal de l’œuvre pour attirer et retenir plus efficacement l’attention du spectateur. Pour ce faire, l’espace négatif consiste à restreindre le nombre d’objets ou de couleurs dans la composition pour que la photo finale soit composée en majorité d’un espace vide ou neutre n’attirant que peu le regard, puis d’une plus petite zone appelée espace positif, contenant le sujet principal de l’image. Ce type de composition se révèle très puissant pour mettre en valeur le sujet et renforcer l’attrait visuel d’une photo. L’espace négatif peut également être exploité pour transmettre de fortes émotions ou raconter plus efficacement une histoire à travers une image. 

espace négatif photo
Plongée dans le brouillard et la neige, cette image présente un fort espace négatif pour mettre en valeur les arbres. 

L’espace négatif est une méthode de composition qui a toujours existé dans l’art, mais elle est de plus en plus fréquemment employée par les photographes, notamment pour s’adapter aux nouveaux modes de visualisation des images. En effet, avec la popularité d’Instagram et du partage d’images en ligne, nous regardons les images sur des écrans de plus en plus petits. Or, une photo comprenant de nombreux éléments peut s’avérer efficace sur un tirage papier ou un grand écran, mais chaotique sur un smartphone. 

L’impact de l’espace négatif en photo 

L’utilisation de l’espace négatif peut changer de manière significative l’ambiance et l’histoire d’une photo. Il présente une forte charge émotionnelle en pouvant évoquer suivant le sujet de l’image un sentiment de mystère, de paix, de calme ou encore de solitude. La différence de taille entre le sujet principal et la zone environnante peut en effet donner le sentiment que le sujet principal est isolé. L’attachement du spectateur pour le sujet de l’image est également renforcé, car la composition est plus minimaliste, avec moins de couleurs, d’objets ou autres distractions visuelles. Le contraste de taille renforce de plus l’intérêt porté sur le sujet, avec une plus longue attention portée sur celui-ci. 

L’espace négatif permet de limiter les éléments distrayants pour renforcer l’attention portée au sujet de la photo. 

En revanche, il est important de ne pas considérer l’espace négatif comme un élément inactif d’une image, car malgré son manque de détails ou d’éléments, il va tout de même présenter un certain poids visuel. Il est donc important de rester prudent avant de l’utiliser et surtout de bien réfléchir à la quantité d’espace négatif que vous souhaitez incorporer à votre photo. En ajoutant ou en retirant un espace négatif, vous allez notamment affecter le poids visuel des autres éléments de la photo, qui vont alors paraître plus petits ou plus grands dans le cadre. Concrètement, cela signifie que vous pourrez mettre à profit l’espace négatif pour équilibrer vos compositions. Il est en revanche indispensable que l’espace négatif prédomine l’espace positif afin que son utilisation reste efficace. Il est ainsi recommandé de commencer votre composition en incluant deux fois plus d’espace négatif que d’espace positif dans votre image. 

L’espace négatif présente un poids visuel que vous pouvez exploiter pour équilibrer la composition. 

L’espace négatif doit-il être vide ? 

Avant de photographier votre sujet, prenez le temps d’analyser la scène qui l’entoure, de vous déplacer ou de modifier l’angle de vue pour voir si vous pouvez l’encadrer d’un espace négatif. Recherchez les points de vue qui peuvent isoler le sujet par contraste avec son environnement. Le plus souvent, vous pourrez créer l’espace négatif d’une image en exploitant de grandes zones simples et vides comme le ciel, une étendue d’eau, de l’herbe ou encore une zone dans laquelle il manque des détails ou des couleurs. Bien que cela soit la manière la plus rapide et intuitive de créer un espace négatif, il existe de nombreuses autres façons de le créer. L’espace négatif d’une image ne doit en effet pas obligatoirement être une zone totalement vierge. Parfois, des bâtiments unis, une foule ou une succession d’éléments qui se fondent avec l’arrière-plan peuvent agir comme un espace négatif. Dans ce cas, l’espace négatif fonctionne cependant de manière différente en incluant une histoire et un contexte à l’image. 

Bien que le sol présente ici des motifs et des textures, il forme un très bon espace négatif pour isoler le sujet. 

Pourquoi l’espace négatif est-il si puissant ? 

L’espace négatif est un outil de composition extrêmement puissant que vous pouvez mettre à profit pour renforcer l’attrait de votre sujet et modifier la perception émotionnelle de votre image. Plus l’espace négatif prédomine, plus votre sujet va être petit dans le cadre, mais visuellement grand et attirant. Bien que paradoxal, cela provient en réalité du fait qu’il se détache plus facilement du reste de la scène et qu’il détourne donc toute l’attention du spectateur. Pour illustrer ce principe, imaginez une feuille blanche sur laquelle vous venez déposer une goutte d’encre noire. Automatiquement, l’œil des spectateurs sera attiré par cette tâche qui se démarque de toute autre zone de la feuille. Il en est ainsi de même avec l’espace négatif en photographie. Apprendre à utiliser cet espace est donc indispensable pour améliorer vos compositions, mais également pour modifier la charge émotionnelle d’une image ou transmettre plus efficacement l’histoire de votre sujet.

L’espace négatif permet de créer un fort contraste visuel pour automatiquement attirer le regard vers votre sujet.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *