Les plus belles photos des International Photographer Awards 2021

Les gagnants et finalistes de la 19e édition des International Photographer Awards (IPA 2021) ont récemment été annoncés. Pour cette année, plus de 14 000 images ont été soumises par des photographes issus de 100 pays différents. Parmi eux, 13 photographes professionnels et 13 autres photographes amateurs ont été sélectionnés dans autant de catégories. Découvrez les plus belles et plus saisissantes images de ces 26 lauréats. 

Photographe professionnel de pub de l’année : John Huet

© John Huet

À propos de l’image : campagne publicitaire pour Under Armour pour présenter la nouvelle ligne de vêtements Rush.


Photographe professionnelle d’architecture de l’année : Julia Anna Gospodarou

© Julia Anna Gospodarou

À propos de l’image : pour Julia, cette série photographique évoque le voyage par l’esprit pour voler vers des territoires inconnus et de nouvelles expériences, de vivre intensément votre vie en étant conscient de chaque instant. La structure de l’Oculus à New York fait penser à un majestueux oiseau blanc qui ouvre ses ailes pour prendre son envol. Comme un Phenix, il symbolise la résilience des habitants de cette ville et rend hommage à ceux que nous avons perdus il y a 20 ans ici à Ground Zero. Cette série est un hommage à ces gens et à la vie.


Photographe professionnelle à l’argentique de l’année : angélique Boissière

© angélique Boissière

À propos de l’image : portrait de Sarah réalisé à l’île de Ré, en France. Cette photo est issue de la série « Marées », publiée dans un livre.

Infos techniques : Rolleiflex et Kodak tri-x + Kodak Xtol


Livre photo de l’année : Delphine Blast

© Delphine Blast

À propos de l’image : dans l’isthme de Tehuantepec au Mexique, les femmes zapotèques sont connues pour leur indépendance, leur force et leur beauté. Les costumes qu’elles portent sont un élément central de leur identité indigène. Delphine Blast met en lumière ces femmes dans cette série de portraits. Pour ce faire, la photographe a utilisé des toiles cirées mexicaines pour encadrer ces compositions uniques. Le livre est une prolongation du travail de Blast. Il est conditionné dans une pochette cartonnée souple. Certaines pages intérieures du livre sont découpées avec une fenêtre carrée pour que le lecteur puisse jouer avec les cadres et les motifs. 

Infos techniques : Nikon D800, Nikon 50,0 mm F1.8, ISO : 100, 1/125, f/16


Photographe professionnel de presse de l’année : Mel D Cole

© Mel D Cole

À propos de l’image : l’insurrection du 6 janvier 2021 est un jour encore difficile à croire. Ils ont risqué leur vie pour documenter l’événement de cette horrible journée et ont capturé des images fascinantes qui devraient figurer dans les livres d’histoire.


Photographe professionnel d’art de l’année : Mikael Owunna

© Mikael Owunna

À propos de l’image : pour répondre aux assassinats racistes commis par des policiers, Mikael Owunna travaille depuis 2016 à articuler une vision alternative du corps noir comme incarnation du cosmos éternel. Grâce à sa formation d’ingénieur, il a su construire un flash qui ne transmet que la lumière ultraviolette. Dans chaque séance, il commence ainsi par peindre à la main les corps des modèles par des peintures fluorescentes qui s’activent sous la lumière ultraviolette. Lors de la prise de vue, le corps s’illumine durant une fraction de seconde comme l’univers, le transfigurant en vaisseaux transcendants et éthérés. 

Informations techniques : Canon 5D Mark IV, flash ultraviolet


Photographe professionnel de stars de l’année : Studio Art Streiber

© Studio Art Streiber

À propos de l’image : Lady Gaga pour la couverture de Variety.


Photographe professionnelle de nature de l’année : Liselotte Schuppers

© Liselotte Schuppers

À propos de l’image : Liselotte Schuppers a réalisé ce projet ‘beyond horses’ pour ses cours de photographie. Elle est fascinée par les chevaux frisons baroques dont la puissance les destine souvent à l’attelage. Dans cette série, Liselotte travaille avec les chevaux en studio, où elle a pu faire ressortir les vraies personnalités de ces animaux. 

Informations techniques : Canon 5D Mark IV


Photographe professionnel de sport de l’année : Andre Magarao

© Andre Magarao

À propos de l’image : Andre Magarao explore avec cette série les possibilités d’utilisation de puissants flashs de studio dans différents sports d’action. Pour ce faire, il a eu la chance de photographier certains des meilleurs sportifs du monde dans différentes parties du globe. Il apprécie particulièrement de travailler avec les sports nautiques qui présentent un important défi, tandis que l’eau ajoute un élément supplémentaire aux clichés. Pour cette image, Andre a construit une structure flottante pour que les flashs puissent flotter sur le lagon.  


Photographe amateur de pub de l’année : Antonio Coelho

© Antonio Coelho

À propos de l’image : Antonio Coelho a créé cette image le jour du dépassement, où la consommation surpasse celle de la production annuelle terrestre. En 2020, cette date est arrivée le 22 août. Cette consommation des ressources naturelles s’accélère à grands pas. Si nous continuons de “manger” ces ressources comme nous le faisons, nous détruirons rapidement notre foyer, a déclaré Antonio. 

Informations techniques : Sony Alpha 7 II


Photographe amateur de stars de l’année : Elisa Miller

© Elisa Miller

À propos de l’image : cette image est un autoportrait réalisé par Elisa Miller durant le confinement national. 


Photographe amateur de nature de l’année : Javier Rupérez

© Javier Rupérez

À propos de l’image : cette araignée de moins de 10 mm est capturée avec un grossissement de 20x à l’aide d’une lentille de microscope. Les étonnantes et impressionnantes araignées de la famille des Salticidae, également appelées araignées sauteuses, doivent leur nom à leur capacité à chasser en sautant, sans avoir besoin de tisser de toile. Pour réaliser une telle prouesse, elles disposent d’une incroyable vue qui leur permet de voir à 360°. Ses huit yeux lui permettent de détecter tout ce qui l’entoure, sans avoir à tourner la tête. 


Photographe amateur d’art de l’année : Jiale Liu

© Jiale Liu

À propos de l’image : on pourrait se référer à une seule personne, une unique chose, une seule ville. Dans le processus de création de ce projet, Jiale Liu a voyagé dans différentes villes de Chine, explorant les rues et les coins des villes pour trouver les endroits parfaits pour cette série photographique. En définissant “Un” comme idée principale pour le projet, en combinant les couleurs de la rue et le contraste entre la lumière et l’ombre, Jiale désire explorer la simplicité et trouver son élément unique qui a déclenché cette série. Ces différentes couleurs représentent les hauts et les bas de la vie. Différentes couleurs et effets de lumière créent des images totalement différentes et explorent différentes combinaisons de couleurs.


Vous pouvez retrouver la galerie complète des lauréats professionnels et non professionnels dans les différentes catégories, mentions honorables et autres finalistes sur le site Internet de l’IPA. 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *