Vous avez beau maîtriser les différents paramètres d’exposition, il arrive que dans certaines situations difficiles, notamment lorsque l’image est très contrastée comme c’est le cas en contre-jour, que vous n’arriviez toujours pas à obtenir une exposition correcte, à moins d’utiliser le mode manuel, ce qui n’est pas toujours l’idéal.

Dans cet article, nous allons voir les différents modes de mesure d’exposition disponibles sur votre appareil photo qui vous permettront d’obtenir une exposition correcte, peu importe la situation.

 

 

 

mesure d'exposition

 

Le mode de mesure multizone

 

 

La mesure multizone aussi appelée mesure évaluative chez Canon ou mesure matricielle chez Nikon est le mode de mesure proposé par défaut sur la plupart des appareils photo.

 

Dans ce mode, la surface de la photo est divisée en de multiples sections. Ensuite, la cellule d’exposition va calculer la lumière de chacune de ces différentes zones de façon à proposer une exposition moyenne pour l’ensemble de la photo.

 

Dans 90% des cas, ce mode fonctionnera correctement, mais dans certaines situations comme une scène très contrastée ou en contre-jour, ce mode ne sera plus capable d’exposer correctement le sujet.

 

 

mesure d'exposition
Sur cette photo un éclairage de forte puissance a été placé au-dessus de la statuette de droite de façon à créer une forte différence de luminosité sur l’ensemble de la photo. Comme nous sommes en mode matriciel, l’appareil fait une moyenne de l’ensemble de la photo et nous obtenons donc une photo en grande partie sous-exposée.

 

 

 

 

mesure d'exposition

 

Le mode de mesure spot

 

 

Dans ce mode, la cellule va calculer l’exposition de la photo en prenant uniquement en compte la partie centrale de l’image, soit un cercle couvrant de 3 à 5 % la surface totale de l’image.

 

L’avantage de ce mode est que les zones les plus lumineuses ou les plus sombres, situées en dehors de la zone de la mesure Spot n’ont aucune influence sur le calcul de l’exposition, ce qui permet une mesure très précise du sujet.

 

Ce mode est donc à utiliser pour des photos à contre-jour ou des photos de concert lorsque seul le sujet est éclairé et que le reste de la scène est plongé dans l’obscurité.

 

Sur certains appareils Nikon, la zone de mesure spot peut être défini sur l’un des collimateurs actifs, ce qui permet de ne pas avoir à recomposer l’image avant de déclencher. Il vous faudra cependant utiliser le mode autofocus AF-S pour n’utiliser qu’un seul collimateur afin de bien cibler la zone à mesurer. Les autres modes autofocus sont à éviter car les résultats seront trop aléatoires.

 

 

mesure d'exposition
Ici j’ai utilisé le mode spot sur la statuette de gauche qui est du coup correctement exposée. En revanche, la partie de l’image éclairée par le projecteur devient surexposée, ce qui est inévitable.

 

 

 

 

mesure d'exposition

 

Le mode de mesure pondérée centrale

 

 

Ici, la cellule mesure l’ensemble de la scène photographiée mais va donner une plus grande importance au centre de la photo. Ce mode de mesure est donc un intermédiaire entre le mode multizone et le mode spot.

 

 

mode d'exposition
Schéma illustrant le mode de fonctionnement de la mesure centrale. Plus la zone est foncée, plus l’exposition sera précise à cet emplacement.

 

 

 

Ce type de mesure est bien adapté pour du portrait, ou lorsque le sujet est centré et entouré de zones claires ou sombres d’importance secondaires.

 

 

 

mesure d'exposition
Ici, la cellule a calculé l’exposition au centre de la photo et permettant ainsi d’obtenir une meilleure exposition sur la statuette de droite qu’avec la mesure matricielle, mais sans pour autant trop surexposer la photo.

 

 

 

 

La mémorisation d’exposition

 

Comme nous venons de le voir, certains modes de mesure d’exposition comme le mode spot effectuent le calcul d’exposition au centre de la photo, même si le sujet est placé ailleurs, ce qui doit normalement être le cas si vous respectez la règle des tiers.

Pour contrer ce problème, il faut faire appel à la mémorisation d’exposition, symbolisée sur votre appareil par un bouton AE-L/AF-L sur Nikon ou par une étoile ( * ) sur Canon. Son principe est très simple et se fait en seulement quelques étapes:

 

  • Placez au centre de l’image la zone que vous souhaitez exposer correctement et visez tout en maintenant le doigt appuyé à mis course sur le déclencheur.
  • Une fois l’exposition calculée, appuyez sur le bouton AE-L ou * pour mémoriser cette exposition tout en gardant le doigt sur le déclencheur.
  • Recomposez la photo en plaçant le sujet ou vous le souhaitez et déclenchez.

 

 

 

On arrive à la fin de cet article et j’espère qu’il vous aidera à mieux exposer vos photos. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser dans les commentaires.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager et à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.