Leica V-Lux 5 : le clone du Panasonic Lumix FZ1000

Le partenariat entre Leica et Panasonic tient toujours et comme à son habitude, le fabricant allemand a pris l’habitude avec sa gamme d’appareils V-Lux de présenter des versions revisitées des appareils Lumix de Panasonic. Aujourd’hui, la marque vient d’annoncer le Leica V-Lux 5, un appareil bridge directement décliné du Panasonic Lumix DC-FZ1000 II sorti en avril dernier. Ce nouveau modèle succède au Leica V-Lux Typ 114, lui-même décliné du Lumix FZ1000 de première génération.

Leica et Panasonic ont passé depuis maintenant plusieurs années un accord dans lequel Leica contribue à la conception des objectifs, tandis que Panasonic s’occupe de la partie électronique des appareils. De cette collaboration, sont nés le Leica V-Lux, une copie du Panasonic FZ1000, le Leica D-Lux, qui est équivalent au Panasonic LX100, le Leica C-Lux, le clone du Panasonic TZ200 et aujourd’hui le Leica V-Lux 5, une version redessinée du Panasonic Lumix FZ1000 II.

Leica V-Lux 5

Comme pour chaque appareil de la gamme V-Lux, les seuls changements apportés par Leica sont uniquement en termes de design et d’ergonomie. Ainsi, mis à part quelques légères modifications telles que des bords arrondis pour une meilleure prise en main, un boîtier de flash lissé et l’emblématique point rouge de la marque allemande, le V-Lux 5 est presque identique au FZ1000 II. On retrouve ainsi le même capteur CMOS 1” de 20,9 Mpx, toujours associé à l’excellent zoom Leica DC Vario-Elmarit 16x offrant une très large focale équivalente à un 25-400 mm pour une ouverture variable de f/2,8 à f/4. Pour rappel, ce zoom est composé de 15 éléments optiques répartis en 11 groupes et inclut cinq verres asphériques et quatre verres à dispersion extra-faible, de sorte à réduire au maximum les aberrations chromatiques et les distorsions. Ce zoom est soutenu par le système de stabilisation optique hybride à 5 axes de Panasonic, ainsi que par un gyroscope capable de détecter automatiquement une ligne horizontale d’une image et de la maintenir à niveau durant la prise de vue, peu importe l’inclinaison de l’appareil. Cette fonctionnalité s’avère donc très pratique pour éviter d’obtenir des photos avec un horizon de travers.

Leica V-Lux 5

En matière de performance, le Leica V-Lux 5 dispose d’un système de mise au point automatique légèrement amélioré. Celui-ci est désormais annoncé à 90 ms, contre anciennement 100 ms. Les autres caractéristiques sont identiques, avec une rafale de 12 images par seconde ou de 6 i/s avec l’autofocus continu. Cette cadence peut être conservée pour 26 photos en mode RAW + JPEG. Comme le Lumix FZ1000 II, le Leica V-Lux 5 dispose d’un mode photo 4K permettant de capture jusqu’à 30 i/s. Le mode Post Focus est lui aussi disponible pour sélectionner la zone de mise au point après la capture de l’image, ainsi que le mode Focus Stacking pour élargir la profondeur de champ en réalisant une succession d’images. Bien évidemment, la vidéo UHD 4K à 30 images par seconde au format MP4, ainsi que le mode 1080p à 120 images par seconde et 100 Mb/s sont également reconduits.

Leica V-Lux 5

À l’arrière, le Leica V-Lux 5 conserve également le même écran tactile orientable et inclinable de 3 pouces pour une résolution de 1,24 million de pixels, ainsi que le viseur OLED de 0,39 pouce pour une résolution de 2,36 millions de points et un grossissement de 0,74x.

Leica V-Lux 5

Comme le Panasonic Lumix FZ1000 II, l’autonomie de la batterie du V-Lux 5 est d’environ 440 images par charge en utilisant la visée par écran, ou de 430 images avec le viseur électronique en mode « éco » avec un taux de rafraîchissement de 30 fps. Les autres caractéristiques du nouveau Leica V-Lux 5 incluent une entrée micro,  des connexions HDMI et USB, ainsi qu’une connectivité Bluetooth et Wi-Fi pour transférer et partager des photos depuis un smartphone ou une tablette. La communication ne se fera en revanche pas avec l’application de Panasonic, mais avec l’application Fotos développée récemment par Leica.

Leica V-Lux 5

Comme tous les autres appareils V-Lux, le nouveau Leica V-Lux 5 sera commercialisé à un tarif nettement plus élevé que la version de Panasonic. Il faudra ainsi débourser pas moins de 1 190 € pour le Leica contre 800 € pour le Panasonic Lumix FZ1000 II.

 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *