La vitesse d’obturation

Cet article est le deuxième extrait de mon livre « la photo urbaine, le guide complet » disponible sur Amazon en cliquant ici. Le premier extrait est disponible ici et traite du matériel nécessaire.

La vitesse d’obturation :

La vitesse d’obturation correspond au temps durant lequel le capteur va être exposé à la lumière.

Cette vitesse s’exprime en fractions de secondes (1/100s ; 1/400s ; 1/4000s… ) ou en secondes (1s; 5s jusqu’à 30 secondes dans la plupart des cas ). Plus cette vitesse est élevée, plus l’obturateur va s’ouvrir et se refermer rapidement laissant ainsi rentrer moins de lumière. Une vitesse de 1/100s sera donc plus longue qu’une vitesse de 1/400s.

Par conséquent plus votre vitesse d’obturation sera grande, plus vous laisserez rentrer de lumière et vous risquerez alors d’obtenir une photo surexposée. Dans ce cas, il faudra compenser avec l’ouverture, la sensibilité ISO ou même un filtre.

Lorsque vous tenez l’appareil photo en mains et que vous utilisez une vitesse d’obturation longue, vous risquez d’obtenir une photo légèrement floue car vous ne pouvez jamais stabiliser entièrement votre appareil entre vos mains. Utiliser un trépied lorsque vous voulez réaliser des poses longues.

Vous pouvez jouer avec le temps de pose pour créer des effets.

Courte vitesse d’obturation                                                    Longue vitesse d’obturation

pose longue
Réglages: 25s, F/20 et ISO 100
Courte vitesse d’obturation
Réglages: 1/40s, F/2 et ISO 800

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour en savoir davantage, je vous invite à lire mon premier extrait où je vous parle du matériel nécessaire pour la photo urbaine

Vous pouvez aussi directement accéder au troisième extrait pour tout connaître sur la sensibilité ISO 

8 pensées sur “La vitesse d’obturation

  • 20 septembre 2016 à 7 h 12 min
    Permalink

    Je vais enfin pouvoir essayer d’utiliser le mode manuel de mon appareil.

    Répondre
  • 28 septembre 2016 à 22 h 59 min
    Permalink

    Article très clair qui donne envie d’aller faire des photos. J’ai juste une petite question, j’envisage d’acheter un appareil compact pour commencer la photo mais je pourrais changer la vitesse d’obturation pour faire des photos comme celle de l’exemple à 25s ou il me faut obligatoirement un réflex ?

    Merci d’avance 🙂

    Répondre
    • 24 novembre 2016 à 19 h 46 min
      Permalink

      Un reflex n’est pas obligatoire pour faire des poses longues, il faut simplement que ton appareil dispose d’un mode manuel (M) ou priorité vitesse (V ou Tv) afin que tu puisses modifier la vitesse d’obturation.

      Répondre
  • 29 septembre 2016 à 19 h 36 min
    Permalink

    Je ne pouvais pas ne pas commenter. Parfaitement écrit!

    Répondre
  • 1 octobre 2016 à 15 h 32 min
    Permalink

    Super article ! Je souhaite réaliser une pose longue sur une rivière, quelle vitesse d’obturation utiliser pour avoir une eau bien lisse ?

    Répondre
    • 24 novembre 2016 à 19 h 54 min
      Permalink

      Il y a tellement de paramètres qui rentrent en jeu que je ne peux pas donner de valeur précise. Cela dépendra de la luminosité qu’il y aura lorsque tu prendras ta photo, du fait que tu utilises ou pas un filtre ND, de ta sensibilité ISO ainsi que de ton ouverture.
      Je te conseille d’apprendre les 3 principes de l’exposition (sensibilité ISO, vitesse d’obturation, ouverture du diaphragme) et ensuite d’aller essayer des temps de pose plus ou moins long.
      Je te conseille également d’investir dans un filtre ND, car sans tu vas vite te retrouver avec des photos surexposées.

      Répondre
  • 1 janvier 2019 à 1 h 07 min
    Permalink

    Un immense merci pour cette série d’article sur les différents règlages pour contrôler l’exposition.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *