La sensibilité ISO est l’un des trois paramètres rentrant en jeu dans l’exposition d’une photo avec la vitesse d’obturation et l’ouverture.

 

Qu’est-ce que la sensibilité ISO ? 

La sensibilité ISO influence la lumière que votre appareil photo va capter. Plus la valeur ISO est élevée, plus votre appareil photo sera sensible à la lumière. Par exemple, à une sensibilité de 400 ISO, vous allez capter deux fois plus vite la lumière qu’à 200 ISO. Inversement, à une sensibilité de 100 ISO vous allez capter deux fois moins vite la lumière qu’à 200 ISO.

 

L’effet négatif de la sensibilité ISO : 

En augmentant la sensibilité à la lumière de votre appareil, vous augmentez aussi le risque de faire apparaître du « bruit » sur vos photos. Ce bruit correspond à un effet de grain irrécupérable sur l’image.

Puisqu’une image vaut mille mots, voici l’exemple d’un même sujet photographié à différentes sensibilités ISO. Désolé pour la mise au point, j’ai effectué cette série le plus vite possible à main levée avant que la luminosité ne change.

ISO 200

sensibilité iso

ISO 800

sensibilité ISO

ISO 1600

sensibilité ISO

ISO 3200

sensibilité ISO

ISO 12800

sensibilité iso

On constate donc que plus la sensibilité ISO augmente, plus la photo est recouverte de bruits. Même si celui-ci ne semble pas être hyper flagrant sur les photos à 800 et à 1600 ISO, il le sera en revanche beaucoup plus si vous décidez d’imprimer votre photo en grand format.

L’idéal serait donc de toujours pouvoir rester à une sensibilité ISO la plus faible possible. Mais il arrive dans certaines conditions que même en augmentant l’ouverture et le temps de pose, vous n’ayez toujours pas d’autres solutions que d’augmenter la sensibilité ISO de votre appareil pour que la photo soit suffisamment exposée. Pour cela, il va falloir augmenter la sensibilité sans dépasser la capacité maximale acceptable de votre appareil photo, c’est-à-dire la valeur maximale de la sensibilité ISO à laquelle votre appareil ne fait pas encore apparaître de bruit. Cette valeur maximale dépend de la qualité et de l’âge de votre appareil. Pour un reflex moderne vous pourrez monter jusqu’à 800 ISO sans trop de problèmes, voir jusqu’à 1700 ISO pour du très haut de gamme.

Pour déterminer la sensibilité ISO maximale acceptable de votre appareil, vous pouvez effectuer une série de photos d’un sujet identique en augmentant progressivement votre sensibilité. Passez ensuite ces photos sur ordinateur et regardez à partir de quelle valeur le bruit commence à apparaître. Celui-ci commence tout d’abord à se faire remarquer dans les zones sombres jusqu’à recouvrir toute l’image.

 

J’espère que cet article vous aidera à mieux maîtriser l’exposition de vos photos. Si vous souhaitez un contrôle total, je vous invite à lire l’article sur l’ouverture du diaphragme ainsi que celui sur la vitesse d’obturation.

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez une remarque et à vous abonner à la newsletter pour être tenu informé des prochains articles.