Normalement, lorsque l’on souhaite avoir la plus grande profondeur de champ possible, on effectue la mise au point sur l’infini. Cette méthode n’est en réalité pas la meilleure pour obtenir la plus grande zone de netteté. En effet, il est bien plus efficace de l’effectuer sur la distance hyperfocale, mais voyons plus en détail ce principe.

 

 

 

Qu’est-ce que l’hyperfocale ?

 

Lorsque l’on effectue la mise au point sur l’infini, tout l’arrière-plan de la photo est net, mais une partie de l’avant-plan est floue.

 

 

En effectuant la mise au point sur la distance hyperfocale, on va pouvoir obtenir une photo avec une plus grande partie du premier plan net sans modifier la netteté de l’arrière-plan et ainsi obtenir une plus grande profondeur de champ.

 

 

 

Pour résumer ce schéma, la mise au point a été faite sur la distance de l’hyperfocale. De la moitié de l’hyperfocale jusqu’à l’hyperfocale, la photo est dite acceptablement nette, c’est-à-dire qu’elle n’est pas complément nette, mais suffisamment pour que l’oeil ne s’en rende pas compte. Au delà de la distance hyperfocale, la photo sera 100% nette et ce jusqu’à l’infini (et au-delà comme dirait notre ami buzz).

Faire la mise au point sur la distance hyperfocale permet donc de gagner jusqu’à 1/3 de profondeur de champ supplémentaire.

 

 

 

Quelle est la valeur de l’hyperfocale ? 

 

Comme nous sommes en photo, ce serait trop simple si cette distance était toujours la même. En réalité, elle est influencée par trois paramètres qui sont:

  • La focale
  • L’ouverture
  • Le cercle de confusion (terme très technique que je n’expliquerai pas ici car il ne vous apportera rien de plus)

Ces trois paramètres nous donnent la formule suivante: Hyperfocale = (focale)² / (ouverture x cercle de confusion)

Pour les plus matheux, vous pouvez directement calculer la distance hyperfocale avec cette formule. Pour les autres, de nombreuses applications sont disponibles pour calculer la distance hyperfocale suivant vos réglages.

 

Quelques applications gratuites pour iPhone: 

Quelques applications gratuites pour androïde: 

 

 

 

Comment effectuer la mise au point sur l’hyperfocale ? 

 

 

Du temps de l’argentique, la plupart des optiques disposaient d’une échelle de profondeur de champ permettant de directement donner la valeur de l’hyperfocale en fonction de l’ouverture. Par exemple, sur cet objectif, pour une ouverture de F/8, on peut lire que l’hyperfocale est à 5,5 m. La photo sera donc nette de 2,75m jusqu’à l’infini.

Malheureusement, la plupart des objectifs modernes ne disposent plus de cette échelle et l’hyperfocale va ainsi être plus difficile à effectuer. Il existe néanmoins deux solutions pour la faire.

 

  • Si la distance hyperfocale est proche (2-3m), vous pouvez directement effectuer la mise au point sur un objet se trouvant aux environs de cette distance sans trop de difficulté.

 

  • Si la distance hyperfocale est très éloignée, effectuez en premier lieu la mise au point sur l’infini. Prenez une photo et regardez à partir de quel endroit la photo commence à être nette. Cet endroit correspond à la distance hyperfocale. Modifiez la mise au point pour la faire sur cet objet et reprenez une photo. Normalement, votre arrière-plan sera toujours net, mais vous aurez gagné 1/3 de netteté supplémentaire sur le premier plan.

 

 

 

Pour conclure: 

Bien qu’au début, effectuer la mise au point sur la distance hyperfocale peut paraître difficile à maîtriser,  elle devient automatique à force de s’entraîner. Une fois acquis, elle vous permettra de réaliser des clichés exceptionnellement nets, ce qui donnera un grand plus à vos photos de paysage.

De plus, si vous effectuez des reportages nécessitant une extrême réactivité, vous pouvez régler votre mise au point sur la distance hyperfocale et ainsi ne plus avoir à l’effectuer. Vous pourrez par conséquent prendre une photo beaucoup plus rapidement que si vous utilisiez l’autofocus et surtout être sûr que votre sujet sera net.

 

Comme d’habitude, n’hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez des questions et à vous abonner à la newsletter pour recevoir gratuitement votre guide photo de 74 pages.